Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 09:56

Cat est un pilier du milieu gay et des bars branchés d'Édimbourg. Mónica est une mangeuse d'hommes, écumant les nuits madrilènes.  Beatriz, une fille de bonne famille, cicatrise ses blessures et cherche désespérément l'amour, où qu'il se trouve.  Trois femmes, trois corps perdus dans le cosmos noir et froid de la solitude amoureuse. Beatriz vit à Édimbourg, cité sombre et verticale où la hante la nostalgie de Madrid, sa ville natale. En fuyant sa passion pour Mónica, elle a voulu échapper à la spirale de la drogue et de la violence.  À Édimbourg, Beatriz rencontre l'amour de Ralph, mais aussi la tendresse de Cat. Et pose un regard neuf sur cette brûlante éducation sentimentale. Un roman d'une grande liberté de ton sur l'amour compliqué qu'on porte aux amis, à la famille et aux amants des deux sexes.

 

Beatriz est une jeune fille vivant à Madrid ayant décidé de partir finir ses études en Angleterre. Un goût de liberté pour elle. Mais bien vite, la jeune fille s'ennuie de sa ville natale et elle décide de rentrer à Madrid. Mais le retour au pays est bien souvent accompagné de souvenirs qu'on aimerait parfois oublier définitivement...

 

J'avais obtenu gratuitement ce livre il y a quelques temps et j'ai décidé de le sortir de ma pal pour compléter mes challenges : Autour du monde et Légère comme une plume. Je n'attendais rien de précis de ce roman et, finalement, j'ai passé un agréable moment.

 

Au début du roman, nous faisons la connaissance de Beatriz, jeune femme espagnole, partie faire ses études en Angleterre. Là où commence "vraiment" le récit, la jeune fille décide de retourner dans sa ville natale : Madrid. Ville qui lui manque. Mais lorsqu'elle arrive "chez elle", elle s'aperçoit qu'elle avait idéaliser ce lieu qu'elle avait voule fuir à tout prix.


C'est alors tout le poids d'un passé qui tombe d'un coup sur les épaules de Beatriz et c'est ce passé que ce roman nous propose de découvrir. Un passé peu glorieux en vérité mais je ne vous en dirai pas plus...

On apprend aussi à connaître les sentiments de Beatriz et on la suit dans sa recherche, dans son périple, de l'amour.

 

Je dois reconnaître qu'à la base, je ne suis pas forcément friande de ce genre de romans. Je me dis toujours qu'on va passer des pages et des pages à parler pour ne rien dire et que je vais dépérir d'ennui.

Ca aurait pu, vraiment. L'action dans le roman est, si non inexistante, très peu présente. On se dit que tout cela met du temps à démarrer.

 

Mais pourtant, on tourne les pages sans vraiment s'en rendre compte. Car, si l'histoire par elle-même vaut ce qu'elle vaut, la plume de l'auteure nous transporte dans un autre monde. En effet, l'écriture très poétique de ce livre nous transporte.Sans parler de l'utilisation du point du vue interne qui nous plonge dans la vie et dans les épreuves de Beatriz.

 

Je ne connaissais pas du tout cette auteure et je suis bien contente de l'avoir découverte par ce roman. Je n'aurais sans doute jamais acheter ce livre mais désormais, j'ai très envie de découvrir d'autres titres de l'auteure.

 

Je ne doute pas que ce genre de roman ne plaise pas à tout le monde mais pour ma part j'ai passé un très bon moment et je crois que cette auteure est à connaître. D'autant que les auteurs espagnols ne sont pas de ceux dont on parle le plus souvent.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Divers et Variés
commenter cet article

commentaires