Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 09:01

 

Pétronille Pignon vient de fêter ses 47 ans. Vieille fille, elle habite seule à Paris, dans un bel appartement du 16e arrondissement. Sa famille ? Des quémandeurs qui n'en veulent qu'à son argent. Ses connaissances ? Des râleurs. Ses voisins ? Des personnes infréquentables. Bref, le niveau de tolérance de Pétronille Pignon est proche de zéro. Surtout, elle n'a besoin de personne pour se gâcher la vie ! Mais le coup bas est venu d'en haut, c'est-à-dire des chambres de bonnes. Imaginez que dans son immeuble se sont installés une jeune Américaine et... un Mexicain. Un Mexicain !! Le pire, c'est que ces très chers voisins vont effectivement changer la vie de Pétronille, pour son malheur. Ou son bonheur ?

 

Pétronille Pignon a 47 ans et elle n'aime personne. Miguelito est un  mexicain venu tenter sa chance en France. Cookie est une jeune américaine venue passée un an à Paris pour se remettre d'une rupture difficile. La première n'aime personne et surtout pas les étrangers. Pourtant, ils devront tous cohabiter dans le même immeuble et bien des surprises pourront avoir lieu...

 

Un grand merci tout d'abord à Eric Poupet et aux éditions City qui m'ont fait la surprise de m'envoyer ce roman. Sans cela, je ne me serais sans doute jamais intéresée à ce livre et je serais vraiment passée à côté de quelque chose de pas mal du tout.

 

Pétronille Pignon n'aime personne. Que ce soit la concierge, les voisins ou la famille, que ce soit les enfants, les ados ou les adultes, tout le monde énerve la Dame et semble s'être donné le mot pour gâcher sa petite vie bien tranquille. Mais lorsqu'une américaine et un mexicain débarquent dans son immeuble c'est le pompon ! A moins que ces nouveaux voisins ne changent Dame Pétronille du tout au tout...

Je n'en dirai pas plus sur l'intrigue au risque de vous dévoiler une grosse surprise du roman mais je peux vous dire que ce n'est pas l'envie qui m'en manque.

 

Du point de vue de la forme, tout d'abord, j'ai trouvé intéressante l'idée de présenter cette histoire en trois point de vues : un point de vue interne à la P1 pour Pétronille, un point de vue interne à la P3 pour Miguelito, un point de vue interne via mails pour Cookie. Ces trois points de vue permettent d'échapper à la monotonie et il est plutôt sympa d'avancer dans l'histoire en fonction des personnages de la dite histoire.

 

Pour ce qui est du fond, voici un roman qui nous entraine dans un histoire un peu dingue entre une femme acariâtre et ses voisins qu'elle ne supporte pas.

Pétronille, personne ne voudrait la connaître. Elle râle après tout et tout le monde. Elle n'aime personne. Envoie promener ceux qui lui témoignent un brin de sympathie. Ses voisins ont bien du mérite et nous semblent de suite fort sympathiques. Les relations entre tout ce petit monde promet donc dès le début du roman de grands moments.

 

Je dois dire que lorsque j'ai vu le nom de Pétronille Pignon, je n'ai pu m'empêcher de penser aux trois films que nous connaissons tous avec le fameux personnage de François Pignon : maladroit, un peu idiot et tellement attachant. Erreur ! Pétronille est l'exacte opposée de tout cela et "Pignon" prend avec elle une toute autre signification.

 

Avec ce roman, on est ému mais on s'amuse beaucoup aussi avec des personnages hauts en couleurs. Ceci est un roman qui fait du bien en ce qu'il nous fait rire et nous permet de nous détacher l'espace de quelques heures d'une vie plombante et triste.

 

SPOILER !

 

Au quart du roman, pourtant, LA surprise a lieu : le mexicain Miguelito tombe amoureux de Pétronille et va tenter de gagner son coeur avec une méthode à la fois naïve et tellement romantique. A partir de là, l'auteure nous entraine dans une romance un peu folle. La technique de séduction reste traditionnelle mais lorsque la cible est une Pétronille qui ne supporte pas le monde qui l'entoure, la romance prend des proportions qui ne manquent pas de piquant.


Je ne m'attendais pas du tout à cela et je me suis plutôt amusée d'une comparaison forte et tellement vraie. Humour et romance se mêlent donc pour notre plus grand plaisir.

 

 

En bref voici un roman avec lequel j'ai passé un très bon moment (la longueur de la chronique en témoigne) et je dois dire que le coup de coeur n'est pas passé loin. Pour cela, peut-être aurait-t-il fallu un brin de folie en plus et que l'intolérance de Pétronille à l'égard du monde qui l'entoure soit encore plus poussée.

Je conseille donc ce roman à tous ceux qui veulent passer un vrai bon moment sans prise de tête et plein d'humour.

 

Pour un premier roman, je dis bravo Madame l'auteure ! Je n'hésiterai pas à lire le prochain !

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Humour
commenter cet article

commentaires

Perrin Céline 11/01/2014 06:38

Ce que tu en dis m'a l'air bien sympa!!! Les relations avec les voisins peuvent vraiment faire un bon bouquin! J'aime bien le concept!

pampoune 12/01/2014 09:39



Le concept est vraiment bien traité. Je ne m'attendais pas vraiment à ce que j'ai eu mais tant mieux ! Cela fait du bien les surprises lorsqu'elles sont bonnes !