Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 09:10

 

"Conséquemment à son séjour qui s'était déroulé comme un film de Fellini, David s'enivra de faux-semblants et n'exprima pas de véritables remords. Le fils du Tibre, ayant succombé au syndrome de l'aventure après y avoir goûté, n'envisagea pas de rentrer contrit sur le mont Palatin, mais préféra continuer sa folle cavale. L'orage s'était dissipé, la zone de turbulence s'éloignait vers d'autres horizons, l'invitant à se carapater vite fait sous des cieux plus hospitaliers." Et des aventures, il y en aura bien d'autres pour David, dont A. Novick dépeint les pérégrinations internationales, les activités plus ou moins recommandables, les amours évidemment complexes... jusqu'à sa rencontre avec Goliatha. Écriture ciselée et volontiers sarcastique, style mordant, personnages hauts en couleurs et croqués avec un beau sens de la caricature... ces quelques traits ne manquent pas de contribuer au succès d'une oeuvre romanesque placée sous le double signe de la truculence et de l'exubérance.

 

Mafieux, coureur et sans scrupule, David vit sa vie comme il l'entend au risque de ne pas toujours agir pour le mieux. Un jour, il porte son dévolu sur une jeune femme, Goliatha, mais celle-ci victime d'un vulgaire accident deviendra tétraplégique et David verra toute sa vie changer à jamais...

 

Je remercie tout d'abord Andréa Novick qui m'a très gentiement envoyé son roman. Après les aventures de Titus et Bouboule, j'avais hâte de découvrir l'auteur dans un livre pour adultes et ce fut un très bon moment.

 

David, italien, est le portrait parfait des stéréotypes du pays : choyé par la "mama", mafieux à ses heures, il est aussi coureur et aucune femme ne lui résiste. Il vit sa vie comme il l'entend sans trop se poser de question au point, parfois, de se faire quelques ennemis.

 

Un jour, il emménage dans un immeuble où il est séduit par sa voisine. Bien décidé à faire de cette jeune fille sa nouvelle conquête, David va chercher à mieux la connaître jusqu'au jour où c'est l'accident. Un vulgaire accident de la route qui rendra Goliatha complètement tétraplégique.

Un concours  de circonstances fera de David le garde-malade de la jeune fille. Si le handicap changera la vie de Goliatha, le nouveau rôle attribué à David fera de la vie de ce dernier ce qu'il n'aurait jamais pu imaginer.

 

Comme je le disais, je connaissais l'auteure pour ses aventures de Titus et Bouboule, livres pour enfants. J'étais donc très curieuse de découvrir la plume d'Andréa Novick dans un texte pour adultes et dans une histoire quittant le monde de la jeunesse. Je dois dire que la dame s'en sort à merveille puisque j'ai dévoré ce roman en une journée.

Dès les premières lignes, j'ai retrouvé avec plaisir le style des petits livres que je prends tant de plaisir à lire mais, cette fois, en version plus longue qui permet de s'attacher plus longuement à une histoire bien contée et à une plume dont je suis fan.

 

Ici, fini les petits chiens. Nous découvrons David, un homme parfois peu recommandable, qui va se retrouver bien malgré lui garde-malade d'une femme tétraplégique.

Du coup, si au début du roman David m'a un peu agacée, je dois dire que j'ai fini par m'attacher à lui et à son sale caractère en comprenant que, finalement, il a un grand coeur. Par ailleurs, je n'ai pu m'empêcher de me mettre à la place de Goliatha : que ferais-je si d'un coup d'un seul je devenais incapable de me servir de mes bras et de mes jambes ? Que ferais-je si je devenais complètement dépendante dans tous les gestes du quotidien ?

 

Du coup, ce roman est certes l'histoire du changement d'un homme, l'histoire d'une rencontre entre deux êtres que tout opposait mais aussi une histoire pleine de reflexion sur la vie, sur ce qui fait que l'on est vivant et sur ce qui guide nos choix et nos actions. Ce roman nous fait réflechir tout en nous laissant nous délecter d'une belle histoire, juste une belle histoire.

 

Ainsi, je peux dire que j'ai passé un moment très agréable avec ce roman. J'ai eu le plaisir de retrouver la plume d'une auteure que j'apprécie beaucoup dans un genre nouveau qui lui va très bien. Pour passer un très bon moment, n'hésitez pas !

Si vous aviez besoin d'un argument en plus, sachez que tous les droits d'auteur sont reversés au profit d'une association dont le but est de faire soigner des enfants gravement malades.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Divers et Variés
commenter cet article

commentaires