Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 09:14

Pas de résumé, ni d'éditeur ni de moi, pour ce recueil assez étonnant. Pas de l'éditeur parce qu'il n'y en a pas et pas de moi parce que j'en serais bien incapable.

Alors de quoi vais-je vous parler me direz-vous ?

 

J'ai lu ce recueil dans le cadre d'un cours de littérature comparée sur la poésie de l'amour. Cela ne vous parle pas beaucoup plus ?

Dans ce recueil, le poète parle de Douve. Nous ne saurons jamais s'il s'agit d'une femme, d'un homme ou d'autre chose (une idée, un souvenir et j'en passe). Difficile de savoir si Douve est en vie ou non.

En effet, le recueil mêle la vie, la mort, la douleur, l'amour, sans chronologie apparante ou logique quelconque...

 

Vous comprenez alors pourquoi il m'est difficile de vous parler de ce livre...

Malgré tout, je peux essayer de vous parler du style de l'auteur même si tout ce que je pourrai dire ne sera jamais à la hauteur d'analyses poussées et complètes.

 

Bonnefoy parvient magnifiquement à mêler la poésie en prose et la poésie en vers. Il mêle les voix : la sienne et celle de Douve, il nous parle avec classe de ce qui nous rend humain : la vie, la mort.

Je serais bien incapable de dire de quoi parle précisemment le recueil mais je crois que ceci n'est pas utile. Je crois qu'il nous faut simplement nous laisser porter par la langue du Monsieur, sans forcément chercher à tout comprendre. Saisir ce que l'on peut, imaginer, rêver...

 

Comme il est dit dans Le cercle des poètes disparus, on vit ici cette poésie. Quel importance si on ne comprend pas tout à partir du moment où les mots eux-mêmes parviennent à nous faire rêver ?

 

Bon, la poésie n'est pas mon genre de prédilection. C'est sûr. Mais malgré tout, j'ai su me laisser transporter par cette langue incroyable que nous propose le poète et si vous avez l'occasion de découvrir ses textes, n'hésitez pas un instant !

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Poésie
commenter cet article

commentaires