Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 09:51

http://ecx.images-amazon.com/images/I/414--qi1pIL._SL500_AA300_.jpg

 

Vous y croyez vraiment, aux histoires de truand distingué? C'est une jolie maison en pierres, au bout d'un chemin, à Etretat. A l'époque, juste après sa plus belle prise, Paul Serinen y avait rangé son revolver et fait construire une véranda. Là-haut, par une petite fenêtre ronde, on distingue même un bout de la mer. Les propriétaires qui l'ont suivi, Alice et Matthieu, étaient eux aussi tombés sous le charme, c'était devenu leur nid d'amour. Mais on n'habite pas l'ancienne tanière d'un gangster sans "attraper" ses malheurs. Et être bientôt rattrapé par son passé. Quand ce passé est meublé de chevaux de course, d'une urne funéraire, de pierres précieuses et d'humiliation, vaut mieux ignorer ce qui s'est déroulé autrefois sous ce toit. C'était il y a presque dix ans, tout ça, et depuis peu, La Sauvagère m'appartient. Désormais, le dernier à en connaître toute l'histoire, c'est moi.

 

Paul Surinen est un drôle de gugus. Truand et voleur, l'homme est loin d'être un enfant de coeur. Lorsqu'il cache un gros magot sous sa véranda, il est loin d'imaginer d'un couple va venir vivre dans sa maison. C'est alors qu'on s'aperçoit que rien n'est jamais dû au hasard et les galères se transmettent très facilement...

 

Tout d'abord, je remercie Pocket et Plume Libre grâce à qui j'ai pu découvrir ce petit roman concentré. Peu de pages dans ce livre mais chacune d'elles est d'une puissance peu imaginable.

 

Je me suis laissée prendre sans trop de mal dans cette folle aventure remplie de violance, de quêtes, d'interrogations et de truandages.

Entre les filatures, les moments d'action et les instants, peut-être trop courts, de questionnements, l'auteur ne laisse pas une seconde à son lecteur pour qu'il puisse reprendre son souffle.

On lit, on lit et, sans s'en rendre compte, on se retrouve à la fin du roman ! Et on en redemande !


Je ne connaissais pas du tout cet auteur et je suis ravie d'avoir pu faire connaissance avec sa plume. Le seul petit truc, mais ceci est totalement personnel, c'est que j'ai eu un peu de mal avec les "je". Parfois, surtout en début de parties, j'ai eu du mal à retrouver qui parlait. Mais ceci n'est qu'un détail au coeur d'un roman incroyable.

 

Un petit polar très court à dévorer sans plus attendre. Il est vite lu et vous ne le regretterez pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Polars et Thrillers
commenter cet article

commentaires

Isa 17/02/2013 10:56

J'adore Hervé Commère ! J'ai fini il y a peu le deuxième homme son dernier livre et j'ai adoré !

pampoune 17/02/2013 11:37



Oui, c'est très sympa comme lecture. J'ai dans ma PAL "Le deuxième homme" mais je vais attendre un peu avant de le lire.