Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 12:41

            

 

TOM PERRY, sans-abri au lourd passé, vient tous les jours sur le pont de Brooklyn pour y faire la manche. Il n’attend plus rien de cette vie qui ne tient qu’à un fil. Fil pouvant rompre, rendu cassant par le froid de l’hiver, être picoré par les oiseaux au printemps, dessécher et s’effilocher sous le soleil de plomb l’été, ou lâcher secoué par les vents d’automne.
MOÏRA SLY est architecte. Très sensible à la misère du monde, la ville va lui céder un bâtiment en plein cœur de Manhattan. Une fois réhabilité, il offrira un accueil aux sans-abri. Malheureusement, bon nombre de promoteurs convoitent l’emplacement pour y dresser des tours de béton.
CHARLIE COX est un richissime homme d’affaire totalement insensible à la condition humaine. Chaque jour il traverse le pont sans regarder Tom Perry et sans lui donner la moindre pièce. L’homme d’affaire, contraint de faire bonne figure lors d’un gala de charité organisé par Moïra Sly, va tomber amoureux de l’architecte, qui refuse catégoriquement ses avances. C’est alors qu’un plan va germer dans sa tête.

 

Un sdf, une jeune femme belle et intelligente, un homme d'affaire sans coeur. Rien ne semble lier ces trois personnes si ce n'est un pont. Un pont qu'ils côtoient tous les trois et un projet, mené par Moïra, pour aider les sans-abris. Lorsque l'homme d'affaire tombe amoureux de Moïra, un plan lui vient à l'esprit, un plan pour l'approcher. Mais tout est rude en relations et quand un groupe s'en mêle pour voir échouer le projet de la jeune femme, tout bascule.

 

Comment devient-on sdf ? Pourquoi une jeune femme à qui tout réussi passe sa vie à aider les plus démunis ? Pourquoi un homme d'affaires est-il aussi froid ?

Ce sont toutes ces questions qui cherchent des pistes de réponses ici.

 

Jaal fait parti de ces auteurs que je suis, quoi qu'il en coûte, année après année, à chaque fois qu'il publie un nouveau roman. Après les Peter Poth et L'usurpateur, voici un nouveau roman dans un tout autre registre qui, cette fois, nous touche au plus profond et nous émeut avec beaucoup de finesse.

Dès le début du roman, j'ai aimé ces personnages. J'ai souri avec eux, j'ai pleuré avec eux. Et puis, ce roman rappelle que, quelle que soit notre vie, celle-ci peut changer du jour au lendemain. NOUS pouvons changer du jour au lendemain. Enfin, ce roman nous rappelle que, de maintes façons la vie est un chemin qu'il nous faut suivre quoi qu'il advienne.

 

Le style de Jaal est un style sobre, sans rien de trop, sans rine qui manque. Pourtant, quand la fin du livre arrive, on doute. Est-ce vraiment la fin ? Déjà ?

Ce roman est très court, très vite lu  et pourtant très fort. Jaal, j'attends maintenant ton prochain livre !

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Polars et Thrillers
commenter cet article

commentaires