Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 21:50

 

Bien que très douée et d'une immense culture générale, acquise en autodidacte en fréquentant les bibliothèques, Renée, cinquante-quatre ans, a décidé de vivre cachée sous les dehors de la concierge niaise et inculte que les habitants du 7, rue de Grenelle croient connaître. C'est donc en clandestine qu'elle lit du Proust, que son chat s'appelle Léon en référence à Tolstoï et qu'elle emprunte des livres de philosophie à la bibliothèque universitaire du quartier. Aucun de ces « riches suffisants » ne doit penser que sous ses airs de concierge revêche se cache une intelligence brillante et une personne cultivée. Paloma, 12 ans, brillante et révoltée, habite également au 7, rue de Grenelle. Elle refuse le monde des adultes qu'elle considère comme un bocal à poissons plein d'inepties et de faux semblants. C'est pourquoi elle a pris sa décision : à la fin de l'année scolaire, le jour de ses 13 ans, elle se suicidera et mettra le feu à l'appartement familial. Mais des changements surviennent quand Kakuro Ozu, un Japonais féru de culture, lointain parent du cinéaste Yasujirō Ozu (qu'affectionne particulièrement Renée), emménage dans l'immeuble...

(Résumé Wikipédia)

 

Renée est concierge d'immeuble et pourtant, elle est dotée d'une culture exceptionnelle ; Paloma est une enfant de 12 ans, blasée par la vie qui a décidé que le jour de ses 13 ans, elle se suciderait. Des vies toutes tracées pour des personnes prisonnières du "bocale". Des riches méprisants, des moins riches coincés dans leurs vies. Banalité de l'existance, jusqu'au jour où un nouvel habitant arrive dans l'immeuble. Il est japonnais, cultivé et il va changer la vie de ceux qui ne croient plus vraiment en elle.

 

Depuis le temps que je voulais le lire ce roman ! Et bien je n'ai pas été déçue. Bon, je l'avoue, je savais où j'allais parce que j'avais vu le film. Mais le roman me tentait et il a été avalé à la vitesse de l'éclair.

J'ai tout de suite prit Renée et Paloma en affection. J'ai tout de suite ressenti une violente empathie pour l'une coincée dans une vie qu'elle ne mérite pas et l'autre, coincée dans une famille plus que spéciale. L'auteure nous entraine avec elle dans les pensées et dans l'histoire de ces deux personnages féminins. Deux personnages hors du commun qui vont découvrir peu à peu que, malgré tout, la vie vaut la peine d'être vécue.

 

Autant le dire, le style de l'auteure est particulier et il faut s'y adapter. Personnellement, j'ai tout de suite accroché mais je peux comprendre que ce ne soit pas évident. Car au-delà d'une manière d'écrire calculée et réfléchie, l'auteur nous bombarde de références littéraires, picurales, musicales et j'en passe. Bref, soit on connait les références et on accroche, soit on ne les connait pas et on risque de passer à côté de beaucoup de choses. A voir !

 

Pour autant, j'ai adoré ce livre et je le conseille vivement à tous : les amateurs d'émotionnel, les chercheurs de belle langue, les passionnés de belles histoires. Oui, un très bon roman qui a reçu le "prix des libraires" en 2007 et qui le mérite pleinement.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Divers et Variés
commenter cet article

commentaires