Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 10:02

 

 

Céline est née en 1918 dans un village de pêcheurs. Depuis qu'elle est enfant, ses parents lui répètent qu'elle épousera un marin. Elle accepte d'autant plus volontiers qu'elle est amoureuse de Pierrot, son matelot. Cela dit, la vie qui va avec ne l'attire pas du tout : l'attente, la peur, le travail harassant chez les mareyeurs... Ce qu'elle veut c'est être institutrice ! Ce rêve, elle le réalisera et croira défaillir de bonheur lorsqu'elle entrera pour la première fois dans sa classe ; défaillir de douleur aussi, lorsque Pierrot lui dira qu'il ne veut pas épouser une institutrice... C'est cette histoire que nous raconte Marie-Paul Armand. Puis celle d'Irène, la fille de Céline.

 

(Résumé Amazon)

 

Ce livre est le premier que j'ai lu de l'auteur, totalement par hasard) et j'avoue que ça a été un vrai coup de coeur. Depuis j'ai lu plusieurs autres de ses romans et j'aime toujours autant. L'auteur à le don de nous transporter dans le temps et dans sa région (le Nord) à travers des histoires émouvantes et pleines de sens.

 

Ici, nous avons Céline qui est née dans une famille de pêcheurs. Dès son premier jour de classe, elle le sait, elle sera maîtresse d'école. Malheureusement, sa famille ne l'entend pas de cette oreille. Elle devra être femme de pêcheur. Mais Céline, avec l'aide de sa tante, se bat et parvient à devenir ce qu'elle voulait. Elle devra cependant choisir entre l'amour d'un métier et son amour de jeunesse.

 

Après la guerre, on change de narrateur et c'est la fille de Céline, Irène, qui nous raconte elle aussi son histoire. Elle voudra être professeur et l'amour du métier d'enseignant est toujours là, plus fort que jamais. Mais le destin semble s'acharner contre ces femmes car Irène devra elle aussi se battre pour l'amour de son métier et l'amour d'un homme.

 

Je conseille vivement ce roman qui se lit très vite mais qui nous plonge dans le monde de l'auteur et dans le monde de l'enseignement.

Partager cet article
Repost0

commentaires