Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 09:20

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41Dld8MiYbL._SL500_AA300_.jpg

 

Avis de recherche : Ella et John Robina, couple de citoyens américains à la retraite, vus pour la dernière fois au volant de leur camping-car le Cherche-bonheur, aux abords de Detroit. Si vous avez des informations, merci de contacter au plus vite leurs enfants au numéro qui suit... Après une longue vie et soixante ans de mariage, la santé chancelante et la mémoire qui flanche, Ella et John savent que leurs jours d'autonomie sont comptés. Si John ne se souvient plus nécessairement si on est mardi ou jeudi, il peut encore conduire. Ella le « kidnappe » donc, avec une seule idée en tête : partir une dernière fois à l'aventure. C'est le début d'un périple extraordinaire...

 

Ella et John sont deux retraités. L'une est atteinte d'un cancer, l'autre de la maladie d'Alzheimer. Malgré cela, et les difficultés à prévoir, malgré l'interdiction des médecins et l'angoisse des enfants, le couple va partir pour un périple au coeur des Etats-Unis pour une vivre, une dernière fois, dans leur camping-car, une aventure rocambolesque et pleine de surprises.

 

C'est une nouvelle fois pour le challenge contemporain de Livraddict que je me suis plongée dans ce livre. Après avoir lu une chronique chez Isa, je n'avais guère de doute quant à la qualité de ce livre et, je dois bien le dire, mes attentes ont été comblées.

 

Il n'a pas fallu longtemps pour que je me retrouve complètement embarquée avec Ella et John dans leur périple. En peu de temps, je me suis retrouvée sur la route 66 et j'ai partagé l'aventure de ces deux retraités. J'ai partagé ce moment de leur vie mais j'ai aussi partagé leurs souvenirs, leurs angoisses, leurs maladies, leur aventure.

Je me suis retrouvée dans l'arrière-pays des Etats-Unis que l'on connait fort finalement. Bien loin de New-York ou des autres grandes villes, la route 66 nous permet de découvrir de petits coins de paradis, des petits coins de pure liberté.

 

C'est sans larmoyer et sans trembler que le lecteur avance de page en page. On pourrait croire que ce roman est prétexte pour pleurer mais non. Au contraire, j'ai été profondément touchée par toutes les marques d'optiminisme dont fait preuve Ella, à travers qui est écrit le roman.

La fin arrive parce qu'elle doit bien arrivée et j'avoue que même si j'ai eu de la peine à quitter Ella et John, je crois que ceux-ci resteront ancrés en moi.

 

Une très belle lecture pour les amoureux de voyages et de belles histoires.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Luna 26/02/2013 09:20

J'ai eu un coup de cœur pour ce livre : il est vraiment crédible et si tendre !

pampoune 26/02/2013 10:07



Une belle preuve que l'amour ne meurt jamais avec ce roman. Un peu de tendresse dans ce monde de brutes ne fait pas de mal.