Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 09:19

Lors d une croisière rejoignant l Argentine, le champion du monde d échecs, Mirko Csentovic, rencontre un homme capable de le battre, le Dr B. Curieux de connaître les raisons d une telle maîtrise de son art, le joueur va pousser son adversaire à raconter son instruction. Il s'avère alors que c'est en détention, lorsqu il était aux mains de la Gestapo, que le docteur a fait l'apprentissage du jeu. Les échecs étant l'unique échappatoire de cet homme persécuté, ils occupèrent bientôt tout l'espace de son imagination jusqu à devenir une obsession.

 

Lors d'une croisière, le champion mondial de joueurs d'échecs rencontre un homme étrange, le Dr B, capable de le battre. Cet inconnu si étrange va alors confier son secret : comment est-il devenu un maître des échecs alors qu'il était détenu dans un camps, au mains des nazis...

 

Je ne connaissais jusqu'alors cet auteur que de nom et le challenge classique de Livraddict m'a permis de le découvrir avec cet ultime texte pour le moins étonnant.

 

Comment écrire 100 pages sur l'histoire d'un joueur d'échecs ? Voilà la question que je me posais avant le début de la lecture. Et bien, en mêlant les parties, un récit et une mise en abyme via le récit d'un mystérieux personnage qui nous racontera son expérience mais dont ne sauront jamais rien de plus que ce qui a trait aux échecs dans sa vie.

 

L'auteur parvient parfaitement à recréer une atmosphère étrange. On sait si peu de choses des personnages, qu'il est difficile de s'attacher à eux. Pourtant, on s'attache à un texte, à une histoire.

N'y connaissant strictement rien aux échecs, j'avais peur de me sentir perdue mais pas du tout. Si des techniques d'échecs sont présentées, cela n'empêche en rien la lecture et, au contraire, je ressors de là avec la ferme envie de m'initier à ce jeu qui, comme il est dit dans le récit, est bien plus qu'un jeu.

 

Mais en attendant, j'ajouterais que l'auteur nous enferme dans deux huis-clos différents et tout à fait prenant. Le lecteur se sent enfermé dans le jeu... et il aime ça !

La fin du texte est prévisible, certes, lorsque l'on connait un peu les classiques mais cela n'enlève rien à l'émotion qu'elle inflige. J'ai même laisser couler une petite larme mais je ne vous dirai pas pourquoi...

Et puis, le fait que le joueur se soit initié au jeu d'échecs alors qu'il était prisonnier de la gestapo ne fait que renforcer ce que le lecteur peut ressentir au fil de sa lecture.

 

Dernière chose qui doit vous convaincre : la longueur du texte. Il s'agit d'un récit très court que l'on pourrait qualifier de "nouvelle" avec une fin en apotéose qui ne peut laisser indifférent.

Quelques pages pour découvrir une écriture incroyable pour une histoire, sinon pleine de rebondissements, très forte en son genre.

 

Je ne connaissais pas l'auteur et je regrette de ne pas l'avoir connu plus tôt car j'ai vraiment trouvé avec ce livre une histoire comme je les aime par le biais d'une écriture dont je raffole.

Un livre à découvrir sans plus attendre !

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Classiques
commenter cet article

commentaires