Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 11:13

Ce récit évoque quelques impressions sur des personnages réels : Gustave Flaubert, Giovanni Bottesini, Rouen, le pont Gustave Flaubert... Un grand écrivain, un compositeur de musique oublié, une ville normande, un pont levant peuvent-ils s'emmêler dans la même intrigue ? Giovanni Bottesini (1821-1889) et Gustave Flaubert (1821-1880) se sont-ils rencontrés ? Ce "roman", très imaginaire, où il est question : d'un vélo volé, d'un opéra disparu, du détective privé Jules Kostelos, du chat noir Charles Hockolmess et d'un rassemblement de vieux grééments à Rouen en 2017, apportera-t-il une réponse?

 

Rouen. 2017. Jules Kostelos s'emploie à son passe-temps favori : la lecture. Plus précisément ? La lecture de son auteur favori : Gustave Flaubert. Et puis, un vélo disparait. Mais qu'est-ce que la perte d'un vélo à côté d'une des plus grandes questions surgissantes : Gustave Flaubert aurait-il contribué à l'écriture d'un opéra ?

 

Je remercie tout d'abord Pierre Thiry qui m'a très gentiment proposé de découvrir son dernier roman que j'avais découvert chez ma copinaute : Au rendez-vous littéraire.

 

Ceci est l'histoire d'un vélo volé, d'un pont nommé "Gustave Flaubert", de la ville de Rouen, d'un chat, d'un opéra ou encore de la vie de Flaubert. La toile de fond de ce roman ? Gustave Flaubert aurait-il co-écrit un opéra ?

Et puis, sur cette questions, se greffent plusieurs autres intriguent telles que le vol du vélo mais encore le mystère de la vie de Flaubert.

 

Il est assez étrange de parler d'un roman au sein duquel il n'y a réellement d'intrigue mais qui, pourtant, nous tient en haleine du début à la fin. Car, inutile de se leurrer, ce n'est pas une véritable intrigue qui vous attend avec ce roman mais plutôt un travail rocambolesque sur deux figures culturelles incontournables : Gustave Flaubert et Giovanni Bottesini.

 

Car ce qu'il y a d'étonnant avec ce roman, c'est avant tout la parfaite connaissance que semble avoir l'auteur de l'oeuvre de Flaubert en ce que non seulement il en connait les textes mais de plus en ce qu'il parvient à intégrer des citations des différents romans du Monsieur comme si cela "allait de soi".

Il est d'ailleurs très intéressant de retrouver ce que l'on connait de Flaubert au sein d'un roman créé de toutes pièces avec, en prime, le questionnement : où s'arrête la biographie et où commence la fiction ?

 

Le style de l'auteur est assez génial. Pierre Thiry parvient à mêler son style à celui de Flaubert et même si cela peut sembler bizarre, il faut bien avouer que ça marche. Que ça marche même très bien. Du coup, on se laisse embarquer dans cet univers un peu particulier et on se prend au jeu des citations avec, à la fin du roman, la folle envie de se plonger dans un roman de Flaubert.

 

Les personnages ne sont pas spécialement attachants mais on les suit dans leur quête et, au final, lorsqu'on ressort du roman, on a le sentiment d'en savoir plus sur un auteur (Flaubert), sur un compositeur (Bottesini) ou encore sur une ville (Rouen).

 

Ce livre était le premier que je lisais de l'auteur et je dois dire que j'ai été assez surprise de cette écriture hors du commun mais j'ai également très envie d'aller découvrir maintenant d'autres titres de cet auteur.

Si vous aimez Flaubert, n'hésitez pas à aller découvrir ce roman. Vous devriez passer un bon moment.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Divers et Variés
commenter cet article

commentaires