Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 09:58

Depuis son plus jeune âge, Daniel Cunningham a vécu enfermé, avec pour seule compagnie les livres et sa mère - qui l'a gardé reclus, à l'écart du monde extérieur, et qui n'a cessé de lui répéter qu'il était malade. Un jour, des coups frappés à la porte vont tout changer. Des voisins ont découvert son existence, et résolu de libérer Daniel de l'emprise de sa mère. Pris en charge par le Dr Marlow et sa famille, il va découvrir peu à peu que tout ce qu'il tenait pour vrai jusque-là n'était qu'un tissu d'histoires racontées pour le protéger. Mais le protéger de quoi ? De sa vie d'avant, Daniel n'a gardé qu'une maison de poupée. Et pas n'importe quelle maison de poupée : c'est la réplique exacte de la maison natale de sa mère, une maison qui recèle de nombreux et sombres secrets. Jusqu'à quels vertiges ces secrets conduiront-ils Daniel ?

 

Depuis toujours, le jeune Daniel vit seul avec sa mère avec, pour seule compagnie, des livres et une maison de poupées. Le jour où le Dr Marlow vient le chercher et le convie au sein de sa famille, Daniel comprend que tout ce qu'il croyait savoir n'est que mensonge et que sa mère a été enfermée à l'asile. Il s'agira alors pour le jeune garçon de découvrir la vie telle quelle est jusqu'à ce que sa vie prenne à nouveau une étrange tournure...

 

Lorsque j'ai vu ce livre en librairie, je n'ai pas su résister. Je suis tombée amoureuse de la couverture et du résumé de ce roman qu'il me fallait absolument acquérir.

 

Daniel est un enfant qui nous apparait dès le début du roman comme un garçon intelligent et fort sympathique à qui on accorde toute notre pitié lorsque l'on comprend que sa mère le garde enfermé depuis sa naissance.

Lorsque le Dr Marlow vient le chercher pour l'accueillir dans sa famille, nous découvrons alors un enfant avide d'apprendre et avide de relations. Il considèrera d'ailleurs très vite les filles du docteur comme ses propres soeurs.
Pourtant, sa mère et sa maison lui manquent. Il demande alors à faire venir une maison de poupées, cette maison qui l'accompagna toute son enfance.

 

La maison est transportée et Daniel passera de longues heures à inventer des histoires autour de cette maison, accompagné de Sophie la plus jeune fille du Docteur Marlow.

Mais très vite, Daniel et sa compagne de jeu vont commencer à découvrir que la maison de poupées regorge de secrets. Des secrets qu'il serait fort possible de mettre en lien avec l'histoire de la mère de Daniel et d'une maison dont la maison de poupées est la parfaite réplique...

 

Voici un roman qui avait tout pour me plaire : une intrigue familiale, une maison aux multiples secrets, une mère que l'on dit folle (mais l'est-elle vraiment ?), un enfant en quête de réponses. La couverture, par ailleurs, ne pouvait que me faire penser à un côté fantastique et angoissant et le titre me faisait déjà penser à Carrie ou à Rosemary's baby.

Du coup, peut-être en attendais-je trop de ce roman car, même si ce fut une bonne lecture, elle n'arriva pas à la hauteur de ce que j'espérais.

 

Dès le début, je me suis laissée entrainée dans l'intrigue de ce roman et, très vite, je n'ai plus pu lâcher ce livre tant j'avais hâte d'avancer dans l'histoire. Les personnages m'ont tout de suite touchée et je m'y suis très vite attachée. Comme Daniel, j'ai voulu découvrir l'histoire de sa mère et comprendre quels secrets cachaient la maison de poupées.

 

Je n'ai donc pas lâché le bouquin avant d'en connaître là fin et là... déception ! La fin n'est pas trop mal mais est allambiquée. Le fantastique débarque sans qu'on ne sache trop ni pourquoi ni comment et, au final, je suis restée sur ma faim quant à certains éléments de l'histoire. Dommage.

 

Le style de l'auteur est prenant et efficace et je crois que les jeunes lecteurs devraient apprécier ce roman qui leur fera connaître la lecture addictive et les angoisses au coeur des pages. Pour un lecteur ayant déjà un bagage dans ce style d'ouvrage, celui-ci reste malheureusement relativement banal.

 

Ce roman est donc un roman que je conseillerais sans hésiter aux jeunes lecteurs avides de sensations fortes et pour ce qui est des lecteurs avertis, je dirais que ce livre permet donc de passer un agréable moment malgré une fin que j'aurais souhaité plus "folle" encore.

Une sympathique lecture dont la couverture m'a peut-être fait un peu trop rêvé...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Céline 17/05/2014 10:48

C'est vrai que la couverture est superbe!

pampoune 17/05/2014 11:30



Cette couverture est magnifique ! C'est rare que j'achète un livre pour sa couverture mais là j'ai complètement craqué.