Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 20:27

Lyon en décembre. Trois cadavres en deux jours ! S’engage alors une enquête des plus sauvages, qui conduira les inspecteurs Camille Sora et Michel Vega à écumer studios d’enregistrement, clubs de jazz et  boîtes de nuits gays des bas-fonds de la cité secrète. Cette traque finira par les propulser sur les terres rouges de Madagascar, au milieu du massif  Zafimaniry et de l’Andringitra pour une traversée mouvementée du pays. De sombres histoires coloniales seront alors déterrées…

 

Tous les lyonnais vous le dirons, en décembre, dans la ville de la Fête des lumières, il fait froid ! D'ailleurs, lorsqu'une femme est retrouvée morte dans son appartement, c'est la police criminelle de Lyon qui est plutôt refroidie ! Qui est cette femme si mystérieuse ? Qui pouvait lui vouloir du mal ? De Lyon à Madagascar, des boîtes branchées aux forêts impénétrables, il n'y a alors plus qu'un pas...

 

C'est à la fête du livre de Saint-Etienne, samedi, que j'ai eu la chance de rencontrer l'auteure qui n'a pas mis longtemps à me convaincre de découvrir son roman. Un polar qui joue avec l'humour noir... j'en avais l'eau à la bouche ! D'ailleurs, j'ai commencé le roman le soir même. Promesse tenue à l'auteur mais pas que !

 

Un polar qui se déroule à Lyon, déjà, ça fait du bien. Adieu les brigades parisiennes bonjour les brigades de Province ! Non mais ! Bref, trève de plaisenterie, c'est avec un immense plaisir que j'ai découvert ce polar lyonnais tout en redécouvrant la ville, en la voyant telle que je ne l'avais jamais vue.

 

Car s'il y a quelque chose à dire à propos de ce roman, c'est qu'en plus d'être un polar dans tout l'art du genre, c'est aussi un roman qui m'a fait hurler de rire. Les métaphores et autres comparaisons de l'auteur sont savoureuses et le rire vous monte à la gorge sans que vous ne puissiez rien y faire. Les situations sont cocasses, les dialogues pétillants.

On nous dit et on nous répète qu'il est plus facile de faire pleurer que de faire rire. Et bien Pat Milesi a su me faire rire en racontant pourtant des horreurs dignes des larmes les plus sincères.

 

Car le bébé est aussi un incroyable polar. Profond, bien mené, avec de palpitants rebondissements : les règles du genre sont respectées et avec brio ! Alors quand en plus, l'auteur vous entraine à Madagascar et vous fait découvrir cette île que l'on connait finalement si peu, c'est la cerise sur le gâteau (ou plutôt sur la meringue !)


Bref, je ne me suis pas ennuyée une seconde à la lecture de ce roman que j'ai fini ce matin même. Car ce polar a bel et bien eu un effet addictif sur moi : seuls mes yeux hurlant de fatigue ont pu me convaincre de poser le livre de temps en temps.

 

Vous l'aurez compris, je suis complètement tombée entre les griffes du Petit vendeur de meringues dont la fin en apothéose ne gâche rien.

Je crois ne rien pouvoir vous dire de plus pour vous convaincre. Ne vous reste plus qu'à en juger par vous-même.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Polars et Thrillers
commenter cet article

commentaires

lilice 03/11/2013 22:17

j'en et entendu que du bien sur ce livre qui me donne de plus en plus envie :)

pampoune 05/11/2013 10:32



Si tu as envie d'un bon polar et qu'en plus tu aimes bien rigoler, n'hésite pas ! Tu m'en diras des nouvelles !