Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 09:13

Cette folle histoire est vraie : sous Napoléon III, un collectionneur fou, le professeur Chasles, et un artiste de génie, Denis Vrain-Lucas, un clerc de notaire pris à son propre jeu, confrontent leurs passions. Mais leur incroyable aventure se déroule au grand dam de deux femmes délaissées qui sauront fourbir leur vengeance, déclenchant ainsi un scandale à secouer tout l'Empire.

 

Le professeur Chasles est un grand collectionneur de documents rares. Danis Vrain-Lucas est un faussaire à qui rien ne résiste. Lorsque les deux hommes se rencontrent, commence une histoire incroyable autour d'une lettre écrite par Blaise Pascal en personne. Un morceau d'Histoire qui se jouera aux dépends des compagnes des deux hommes qui verront leur vie bouleversée à jamais.

 

Je remercie tout d'aord les éditions De Borée grâce à qui j'ai pu découvrir ce roman que je n'avais pas repéré de prime abord mais que je suis ravie d'avoir pu lire.

 

Nous voici au XIXème siècle sous Napoléon III. Pour l'amatrice de l'époque que je suis, surtout dans le domaine de la littérature, cette lecture était une aubaine et j'étais emballée à l'idée de découvrir ce roman basé sur un fait historique. Je l'avoue, cette histoire-là, je ne la connaissais pas.

 

Dès le début du roman, nous faisons la connaissance de deux hommes : le professeur Chasles et Denis Vrain-Lucas, chacun passionné dans leur propre domaine. Chacun d'eux à une compagne qu'il aime et qui l'aime en retour. Tout ce petit monde vit dans une période troublée mais de cette période nous ne sauront que peu de choses.

 

Le point central du roman est donc cette lettre de Pascal qui pose un certain nombre de questions au fil des pages en y mêlant une ambiance XIXème malgré tout grâce à la place donnée à Offenbach par exemple.

Ce point central omniprésent est le point historique et cela se ressent dans l'écriture du roman. Pourtant, l'auteur parvient parfaitement à faire "digérer" à son lecteur la part historique au coeur d'un livre romancé avec des personnages auxquels on finit par s'attacher.

Il est vrai qu'au début, j'ai eu un peu de mal à entrer dans le roman. Je ne voyais pas où l'auteur voulait en venir et l'écriture ne me "happait" pas. Pourtant, peu à peu, je me suis laissée piéger et j'ai finalement beaucoup aimé ce livre qui nous présente une affaire de faussaire qui n'a rien à envier aux faussaires actuels.

 

Les personnages auraient peut-être mérité d'être un peu plus dévoleppés mais cette narration presque externe a le mérite de donner un genre au roman et ne m'a pas empêcher de m'attacher aux personnages et plus particulièrement aux personnages féminins qui se retrouvent malgré elles dans cet univers, une présence qu'elles devront payer.

 

On ressent parfaitement le travail de l'historien dans le travail d'écriture de ce roman et, comme je le disais, cela change un peu de d'habitude. Un travail d'historien qui n'empêche pas à l'auteur de mêler le suspens et l'émotion dans son roman ce qui apporte un plus notable.

 

En bref, voici un roman qui m'a permis de découvrir une facette bien peu connue de cette période. Une petite histoire dans la grande qui parrait impossible tant elle est incroyable et pourtant...

Les amateurs d'intrigues un peu folles et les amoureux du XIXème siècle devraient apprécier cette lecture. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires