Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 11:45

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41x7KmYPI0L._SL500_AA300_.jpg

 

«Ce que personne n'a jamais su, ce mystère dont on ne parlait pas le dimanche après le match, cette sensation que les vieilles tentaient de décortiquer le soir, enfouies sous les draps, cette horreur planquée derrière chaque phrase, chaque geste, couverte par les capsules de soda, tachée par la moutarde des hot-dogs vendus avant les concerts ; cette peur insupportable, étouffée par les familles, les chauffeurs de bus et les prostituées, ce que personne n'a pu savoir, c'est ce que Thomas avait ressenti quand le flic aux cheveux gras lui avait passé les bracelets, en serrant si fort son poignet que le sang avait giclé sur la manche de sa chemise.»
Tout est là : le mutisme, le poids des regards, l'irrémédiable du destin d'un enfant sage, devenu trop taciturne et ombrageux. Thomas Hogan aura pourtant tout fait pour exorciser ses démons - les mêmes qui torturaient déjà son père.Quand a-t-il basculé ? Lorsque Paul l'a trahi pour rejoindre la bande de Calvin ? Lorsqu'il a découvert le Blue Budd, le poker et l'alcool de poire ? Lorsque Donna l'a entraîné naïvement derrière la scierie maudite ?

 

Un homme épouse une femme. Ensemble ils ont un enfant. Cet enfant, ce sera Thomas, un enfant qui, dès son plus jeune âge, sera confronté aux épreuves de la vie. Des épreuves qui, malgré l'amour de sa mère, le feront basculer de l'autre côté de la barrière sans retour possible.

 

C'est pour le Prix Romangier que j'ai lu ce roman et, je dois bien le dire, le concurance promet d'être rude. Car ici, l'auteur nous entraine à l'aube du siècle dernier avec mille émotions au programme. Si les trois romans valent celui-ci, le choix promet d'être difficile.

 

Dès le début du roman, je me suis laissée emportée dans l'histoire de Thomas, jeune homme abimé par la vie et, à partir du second chapitre, j'ai aimé apprendre comment le premier, où Thomas est arrêté, avait pu arriver.

Car, c'est là l'originalité du roman : savoir comment un jeune homme aimé depuis sa plus tendre enfance a basculer dans un univers beaucoup plus sombre...

Nous partons d'une petite habitation qui est un véritable coin de paradis et, peu à peu, l'ambiance change, devient plus noire.

 

Nous pourrions presque nous trouver ici à la frontière du polar. Je dis bien "presque" parce que ce qui fait qu'un polar est un polar tels que l'ambiance du roman, les crimes et les enquêtes, ne sont que très peu évoqué. Ici, ce n'est pas le crime qui nous intéresse mais le pourquoi du crime. Comment peut-on en arriver là ?

 

Le style du roman est incroyablement fort tout en restant fluide. Mille émotions nous traversent et parfois, j'ai même pu laisser échapper une petite larme. Alors, quand j'ai su que l'auteure de ce roman a 21 ans, je dois avouer que j'en suis restée baba ! Une telle maitrise de l'écriture à cet âge est impressionnant...


C'est pourquoi, je ne peux que vous conseiller de plonger dans ce court roman, très vite lu. Vous n'en ressortirez pas indemne.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Divers et Variés
commenter cet article

commentaires

Brigitte 27/02/2013 07:33

Du poids du père ; de l’incapacité à exprimer ses sentiments ; de la violence qui en résulte ... Mais toujours pas compris le pourquoi du titre !!! ...

pampoune 27/02/2013 09:53



Oui, un très beau roman. Mais moi non plus je n'ai toujours pas compris le sens du titre.