Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 08:06

Ce roman raconte la vie de Mariam (la vierge Marie), de sa naissance jusqu’à sa mort. L’auteur fournit le plus de détails possibles de la vie de cette jeune fille de Galilée : sa rencontre et son mariage avec Joseph, la conception mystérieuse et la naissance du Christ dans une étable. Le lecteur est en présence d’une vierge Marie (Mariam) et d’un Joseph ordinaires. Malgré toutes les vertus dont ils disposent, ils demeurent simples. Cet éloge de la simplicité se lit facilement et touchera toutes les générations, à l’heure où l’humanité redécouvre la valeur d’une vie humblement vécue. L’auteur a un style simple qui rompt avec les livres de mariologie propres aux théologiens. Les éléments fictifs ajoutés par l’auteur rendent l’histoire vraisemblable et agréable à lire. Sa riche connaissance de la géographie et de la culture juive donne au lecteur l’impression de faire un pèlerinage en terre sainte. Tel un guide ou un passeur, il tient le lecteur par la main pour lui faire découvrir simplement les réalités de la vie quotidienne des juifs, sans avoir recours à des dictionnaires spécialisés. Dans une articulation réussie entre Livres saints canoniques, écrits apocryphes et imagination littéraire, ce récit entend combler le silence de la Bible sur la vie cachée de Marie et sur des personnages constituant son univers le plus proche. Un roman passionné et passionnant. 

 

Mariam vit dans un petit village avec ses parents. Elle est une jeune fille simple et ce sera tout naturellement qu'elle épousera Joseph, un jeune homme qu'elle rencontrera. Ce ne sera que plus tard que Dieu la choisira pour devenir la mère de son Fils et que Mariam deviendra la mère de tous les hommes...

 

Je remercie tout d'abord les éditions Salvator grâce à qui j'ai eu la chance de découvrir ce roman voulant présenter une nouvelle face de celle dont on a tendance à oublier qu'elle fut une femme et une mère parmi tant d'autres...

 

Marie, dans la tradition et la cultue, c'est la Vierge, la mère du Christ. On parle moins de la femme qu'elle fut : une enfant puis une jeune fille qui épousa Joseph avant de devenir la mère du fils de Dieu.

Nous voici donc il y a fort longtemps où la religion catholique n'existe pas encore. Dans un pays où la chaleur et le travail sont omniprésents. Où le monde, déjà, est loin d'être facile et où au milieu de tout ça il convient de trouver sa place.


C'est donc l'histoire d'une femme avant l'histoire d'une figure religieuse que l'auteur nous propose ici de découvrir où le travail historique se mêle à la volonté d'écrire un "vrai" roman. Ainsi, si l'on imaginait une personne totalement novice qui ne connaîtrait rien à le religion, et bien cette personne pourrait tout de même lire ce roman comme un roman bien construit avec l'histoire d'une femme depuis son enfance jusqu'à sa mort.

 

Certes, par rapport à ce livre-ci, je n'ai pas grand-chose à dire quant à l'histoire que, bien sûr, tout le monde connaît mais pour vous parler de l'écriture de l'auteur, je dirais que  Jean-Marie Saget parvient parfaitement à prendre l'histoire la plus connu du monde pour la réécrire avec ses propres mots avec un point de vue moins utilisé.

 

En bref, un agréable moment de lecture qui permet de redécouvrir la Bible à travers le point de vue de Marie qui fut avant tout une femme et une mère avant de devenir la plus Grande des figures féminines.

Un roman à découvrir pour une lecture qui change un peu. 

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Divers et Variés
commenter cet article

commentaires

Eve-Yeshé 24/06/2014 11:10

pourquoi pas... une lecture qui changerait un peu par rapport à ce que j'ai l'habitude de lire.

pampoune 25/06/2014 09:52



C'est un livre que j'ai bien aimé et qui, effectivement, change un peu même si l'histoire racontée est sans doute la plus connue au monde.