Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 19:39

 

9 mai 1920, Lyon. A l'aube d'une journée qui s'annonçait radieuse, le cadavre putréfié d'une vieille femme est découvert dans un pré, non loin du centre de la ville et de l'hippodrome. Le visage de la victime est tellement abîmé que l'identification est impossible. Pour ne pas ternir la réputation de Lyon, rivale de Paris et de ses brigades du Tigre, le procureur promet une résolution imminente. Le tout nouveau laboratoire de la police scientifique de la ville ? le premier au monde ? est chargé de l'enquête. Il est dirigé par le professeur Hugo Salacan et le commissaire Victor Kolvair, rescapé des tranchées. Cette enquête va révéler deux visions de la justice, de la police et de la science, deux visions aussi, faut-il le dire, d'une société en pleine mutation. Le Sang des bistanclaques est une plongée dans la société lyonnaise des Années folles. C'est aussi le parcours d'une autre folie, une folie individuelle, le portrait d'un enfant de la Croix-Rousse devenu tueur en série.

 

Lyon, année 1920. Plusieurs crimes sont commis et impressionnent par leur violance. En particulier une femme, violée avec un objet mystérieux est défigurée. Solution ? Utiliser les toutes nouvelles méthodes de la police scientifique afin de dénicher le coupable. En parallèle l'histoire d'une famille au début du siècle dernier.

 

Quand j'ai entendu parler de ce livre, j'ai été tentée. Et puis je l'avais oublié jusqu'à ce que je le trouve à ma bibliothèque. Là, je me suis dis "je me lance".

Autant le dire, j'ai eu beaucoup de mal à accrocher à l'histoire. Les Experts, très peu pour moi. Je n'ai rien contre, c'est juste que ça ne me passionne pas. Alors en livre, j'attendais de voir. Et bien j'ai vu. Ce n'est pas mieux mon truc.

 

Pourtant, j'ai été très intéressée par ce petit plongeon dans le temps et j'ai aimé me retrouver dans le Lyon des années 20. L'enquête vaut ce qu'elle vaut et même si on trouve assez vite le coupable, le tout est bien mené et bien conçu.

Gros points positifs pour ce roman : la découverte d'une ville et de son histoire ; le rappel que la police scientifique a vu le jour à Lyon et non je ne sais où aux Etats-Unis. Non mais !

Le style de l'auteur est assez agréable à suivre et on se passionne assez facilement pour l'enquête.

 

En bref, un avis assez mitigé pour ce roman. J'ai beaucoup aimé le cadre et l'enquête par elle-même mais il y a eu ce petit je-ne-sais-quoi que j'éprouve parfois et qui m'a empêché de savourer ma lecture. Dommage.

Ceci dit, je ne cracherai pas sur la lecture d'un autre roman de l'auteur.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Polars et Thrillers
commenter cet article

commentaires