Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 09:00

Après la disparition de ses parents, Pierre, pour nourrir sa sœur Marion et son frère François, obtient une ferme en exploitation. Contre vents et soucis, la fratrie réussit peu à peu à s'adapter à cette vie nouvelle. Le mariage de Pierre avec Euphrasie va pourtant pousser Marion, ne trouvant plus sa place dans la maisonnée, à partir se louer à la Farelle, la ferme d'Alexandre Lacoste, jeune veuf à la recherche d'une servante. Tout de suite, Marion reconnaît cet homme. Il est l'auteur d'une scène de meurtre dont elle fut le seul témoin et qui la hante depuis son enfance...

 

A la mort de Vincent, son épouse et ses quatre enfants partent se réfugier chez une vieille tant acariâtre. Alors que Mathilde se bat pour que ses enfants aillent à l'école, la dure loi de la vie s'impose à eux et les épreuves continueront encore longtemps...

 

Je remercie tout d'abord très chaleureusement les éditions De Borée grâce auxquelles j'ai pu découvrir ce roman de terroir qui est, sans nul doute, un roman comme je les aime. 

 

Au début du roman, nous faisons connaissance d'une heureuse famille : Vincent, un fermier, son épouse Mathilde et leurs quatre enfants. Mais un jour, Vincent meurt laissant derrière lui sa famille. Alors que Mathilde aimerait garder la ferme, le propriétaire est formel : une femme ne peut devenir propriétaire et le fils aîné est encore trop jeune pour cette charge. La petite famille n'a pas le choix, elle doit partir.

 

La tante Reine les accueillera donc. Mais à quel prix ? Cette vieille femme devenue acariâtre ne comprendra jamais que les enfants continuent d'aller à l'école et la jeune Marion patira de la situation en devant faire face à cette femme qui ne manquera jamais de la critiquer et de la rabaisser.

 

La vie continuera son cours mais le malheur semble peser sur cette famille et les épreuves seront encore dures et nombreuses. La mort frappera encore lorsque la vie semblera prendre un nouveau tournant, de nouvelles épreuves s'imposeront.

 

Vous le savez, j'éprouve beaucoup de sympathie pour ces romans de terroir qui nous parlent de la vie telle qu'elle était et qui nous présentent toujours des personnages "vrais". Et bien ce roman-ci n'a pas fait exception à la règle et je me suis délectée de cette histoire de famille qui reprend, certes, des thèmes connus, mais qui les reprend avec force et beaucoup d'émotion.

 

Je me suis très vite prise de sympathie pour Marion qui dès le début du roman apparait comme une enfant, puis comme une jeune femme, à qui la vie n'a pas fait de cadeau mais qui, malgré tout reste forte. J'ai aussi aimer et détesté à la fois la tante qui Reine qui apparait à la fois comme une femme seule et à la fois comme femme bloquée dans le passé qui ne comprend pas que les choses évoluent.

 

L'écriture de Marie de Palet est à la fois douce, pleine de vie d'une force incroyable. Les personnages dont elle nous raconte l'histoire vivent sous nos yeux et c'est un véritable plongeons dans le temps qui nous est offert avec ce roman. Un plongeon dans un temps pas si éloigné du notre mais aux coutumes bien différentes et en cela ce roman, comme tout roman de terroir, apporte un véritable enseignement sur les petites histoires des campagnes.

 

Il est intéressant de voir, même au coeur d'un roman, la vie dans un autre temps et les mentalités d'une autre époque. La vie dans les fermes, la vision de l'école ou encore la place des femmes sont les moteurs de ce roman qui, par ailleurs, nous offre une belle histoire très prenante que l'on ne lâche pas avant de l'avoir finie.

 

En bref, ce roman m'a une nouvelle fois permis de m'évader et d'éprouver mille émotions. Bravo à Marie de Palet qui sait nous offrir sa région tout en nous ouvrant les yeux sur une époque.
Si vous aimez les romans de terroir et les belles histoires de famille, n'hésitez pas. 

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Terroir
commenter cet article

commentaires