Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 18:28

On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries… Quel est donc cet inconnu qui s’en prend aux livreurs de pizzas, leur dérobant leur chargement sans jamais faire main-basse sur l’argent ? Gustave Flicman, jeune policier de la Grosse Cité, croise un soir le voleur. Si ce n’est pas un lutin, ça y ressemble bien… Mais voilà le coupable arrêté : c’était un simple SDF. Affaire réglée. Pas pour Gustave ! Qui ne se doute pas que sa quête du Pizz’ Raptor va le mener jusqu’à l’Université d’Onirie. Là où les Lutins Urbains ont trouvé refuge. Sous la protection du mystérieux Professeur B., Docteur en Lutinologie...

 

Gustave est policier et son gros problème du moment vient d'un voleur de pizza. Lorsqu'un SDF est arrêté, alors que l'affaire semble bouclée, il s'agit pour Gustave de comprendre. Mais pour comprendre, il devra se rendre à l'Université d'Onirie où il risquera bien de faire une découverte défiant l'imagination...

 

Je remercie tout d'abord Renaud Mahric qui m'a fait confiance en m'envoyant ce petit livre pour la jeunesse. J'avoue que j'ai accepté ce partenariat sans trop savoir à quoi m'attendre et, c'est là le bonheur des partenariats, j'ai découvert là un petit livre que je n'aurais sans doute jamais eu idée d'aller chercher.

 

Tout commence avec un voleur de pizza. Un voleur bien étrange puisqu'il ne vole que les pizza et laisse l'argent. Lorsque le coupable est arrêté, Gustave s'aperçoit qu'il ne s'agissait que d'un pauvre SDF. Mais le policier est loin d'être convaincu et il va poursuivre sa petite enquête. La dite enquête va le mener jusqu'à Pizz'Raptor, là où sont regroupé les lutins devenus urbains...

 

Voici un court roman pour la jeunesse pour le moins original qui nous présente l'univers merveilleux des lutins tel que nous ne l'avions jamais vu. Car les lutins habitent maintenant en ville et si personne ne les voit, les incidents de la vie de tous les jours attestent de leur présence. Et lorsqu'ils se mettent à voler des pizza et à entrer dans l'illégalité, lorsque la police s'en mêle, il est temps de retrouver les vrais responsable de tout ça, au risque de passer pour un fou.

 

L'histoire par elle-même, déjà, est originale. Redonner vie à l'univers fantastique des personnes tels que les lutins en les faisant venir en ville, il fallait y penser. Mêler cela à une enquête policière ne manquait pas de piquant et l'intrigue générale vaut le déplacement.

Mais, ce qu'il y a surtout à retenir de ce roman, c'est l'écriture de l'auteur qui est juste une petite merveille. Drôle, efficace, prenante, cette plume nous entraine d'un bout à l'autre du roman sans que l'on ne s'aperçoive de rien.

 

Car l'auteur ne manque pas de sens de l'humour. Entre jeux de mots et calambours, l'histoire passe vite au second plan et personnellement, je ne me suis bientôt plus qu'attachée à cette écriture hors du commun.

Et puis, le plus du roman, si besoin était, c'est le jeu continuel avec le lecteur. L'auteur s'amuse avec son lecteur non seulement par son écriture mais également par des appartés, des digressions et, d'une certaine manière, une interactivité qui pousse le lecteur à entrer dans le jeu du roman (je pense en particulier à une histoire de dictionnaire mais chut...)


Les enfants d'une dizaine d'années devraient adorer ce petit livre et leurs parents aussi.

La fin du roman est arrivée beaucoup trop vite à mon goût et je dois dire que je n'hésiterai pas une seconde à lire le prochain tome des aventures des lutins urbains qui, me semble-t-il n'ont pas fini de nous faire rire et de nous rendre chèvres...

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires