Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 09:33

 

Une femme. Rousse, plutôt charmante. Oui, il se souvient. Un peu... Il l'a suivie chez elle... Ils ont partagé un verre, il l'a prise dans ses bras... Ensuite, c'est le trou noir. Quand il se réveille dans cette cave, derrière ces barreaux, il comprend que sa vie vient de basculer dans l'horreur. Une femme le retient prisonnier. L'observe, le provoque, lui fait mal. Rituel barbare, vengeance, dessein meurtrier, pure folie ? Une seule certitude : un compte à rebours terrifiant s'est déclenché. Combien de temps résistera-t-il aux morsures de l'ombre ?

 

Lorsque Benoît se réveille, il a faim, il a soif, il a froid et il est seul. Bref, il a été séquestré dans une cave. Une femme qu'il a seulement voulu aider l'a séquestré et est bien décidée à le voir souffrir avant de le faire mourir. Elle lui en veut, c'est certain. Mais Benoît, lui n'a rien fait, il en est certain. Mais face à une malade, que peut-il faire pour faire reconnaître sa bonne foi ? Combien de temps devra-t-il attendre avant d'échapper à cet enfer ?

 

Je ne connaissais pas du tout cet auteur et c'est grâce à Plume Libre et aux Quais du Polar de Lyon que j'ai pu remédier à cette grave faute et découvrir la plume de l'auteure.

Si le début ne m'a pas emballée, je me suis vite laissée prendre au jeu et bien vite, mon rythme de lecture s'est accélérer, au même rythme que l'angoisse de Benoît.

Au fil des pages, j'ai été émue, en colère et même, j'ai parfois eu peur. Parfois, je devenais Benoît et je voulais me projeter dans la suite pour savoir ce qui allait lui arriver. Parfois aussi, je me suis mise à la place de la jeune femme rousse en comprenant ses peines, sa colère, sa folie.

 

Cette lecture, je l'ai vécue. J'étais dans la cave et je tournais machinalement les pages pour en savoir plus, toujours plus.

Paradoxalement, j'ai trouvé dommage les passages proches d'un "vrai" polar lorsqu'on voyait les enquêteurs rechercher Benoît. J'ai trouvé que cela cassait le rythme de l'histoire.

Mais pour autant, cette cassure permettait de replonger encore plus durement dans l'enfer de Benoît.

 

L'auteure écrit avec force et on se retrouve embarqué dans son univers jusqu'à la toute dernière page qui nous rappelle qu'une fin de roman peut avoir de multiples facettes.

Karine Giebel est sans aucun doute une auteure que je relirai et dont je conseille vivement la lecture.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Polars et Thrillers
commenter cet article

commentaires

Les lectures de Colette 27/01/2013 08:57

Je partage ton avis, Karine Giebel est un auteur dont j'ai découvert la plume cette semaine.
A première vue, l'intrigue me semblait tout à fait quelconque, mais je dois avouer que le dénouement m'a skotchée sur place
Comme toi, une agréable surprise, je relirai très prochainement du Karine Giebel

pampoune 27/01/2013 09:42



Je n'ai lu que ce titre de cette auteure mais ce n'est que temporaire. Etre skotchée par un auteur, c'est tout ce que je demande et là, je dis chapeau !