Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 08:48

Reine d'Écosse à l'âge de six jours, en 1542, puis reine de France à dix-sept ans par son mariage avec François II, Marie Stuart est veuve en 1560. Elle rentre alors en Écosse et épouse lord Darnley, avant de devenir la maîtresse du comte Bothwell. Lorsque ce dernier assassine Darnley, Marie doit se réfugier auprès de sa rivale, Élisabeth Ire, reine d'Angleterre. Celle-ci la retiendra vingt ans captive, avant de la faire condamner à mort. Son courage devant le supplice impressionnera les témoins, au point de métamorphoser celle que l'on disait une criminelle en une martyre de la foi catholique. Sur cette figure fascinante et controversée de l'histoire britannique, le biographe de Marie-Antoinette et romancier de Vingt-quatre heures de la vie d'une femme a mené une enquête rigoureuse. Ce récit passionné et critique nous la restitue avec ses ombres et ses lumières, ses faiblesses et sa grandeur.

 

Marie Stuart n'est qu'un bébé lorsqu'elle devient reine dans une Europe en conflit et en proie aux mariages arrangés. Alors qu'elle sort juste de l'enfance, elle est mariée à François II mais devient très vite veuve. Après plusieurs épreuves, elle rentre au pays mais là, de nouvelles épreuves l'attendent face à sa rivale, Elisabeth Ière...

 

C'est un peu par erreur que j'avais reçu ce livre. A ce moment-là je lisais beaucoup de récits de vies, des gens ordinaires qui recontent leurs épreuves, et j'ai eu cette biographie. Du coup, je dois bien le dire, je n'étais pas plus emballée que ça et le livre est resté au fond de ma pal pendant plusieurs années.

Et puis, AnGee Ersatz de Livraddict a eu la bonne idée de lancer une lecture commune sur ce bouquin. J'ai mis le temps mais je me suis finalement, avec un peu de retard décidée à me plonger dans la lecture qui finalement fut fort agréable.

 

J'aime beaucoup l'Histoire. Comprendre la vie des gens à une autre époque, voir comment nous en sommes peu à peu arrivés à notre monde d'aujourd'hui... Mais en même temps je me dis souvent que l'Histoire ce n'est pas pour moi car je trouve que c'est trop souvent très embrouillé.

Et c'est encore le cas avec Marie Stuart. (Voilà, je vais enfin parler du livre...)

 

Avec l'histoire de Marie Stuart, on découvre la vie d'une femme au coeur de la grande Histoire. Les deux se mêlent et s'entremêlent pour un tout à peine croyable.

 

Ce livre est une biographie. Il m'est donc très difficile de vous parler de "l'histoire", de "l'intrigue" ou du contenu. Après tout, il s'agit là d'un texte sur des faits historiques où l'auteur tente, dans la mesure du possible, de rester objectif.

Mais il faut tout de même remarquer que la vie de Marie Stuart fut une vie digne des plus grands romans : mariée trop jeune, obligée de fuir, enfermée, en conflit avec une reine, haït par certains, glorifiée par d'autres... Marie Stuart est une grande figure de l'Histoire et lire son histoire est comme se plonger dans une grande aventure.

 

Et puis il y a l'écriture de l'auteur. La biographie est présentée comme un roman tout en gardant les traces d'un texte objectif. Il faut le faire ! Et pourtant, le tout est raconté avec beaucoup de classe et de passion. Oui oui. Au fil des pages, on sent que l'auteur est passionné par ce qu'il nous raconte et ça fait plaisir.

 

Du coup, je dirais que ce livre est très intéressant et vaut vraiment le coup d'être lu. Mais il faut aimer l'Histoire et aussi aimer les histoires un peu embrouillées...

Partager cet article

Repost 0

commentaires