Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 09:02

Pourquoi Charles B. décide-t-il un jour de se retirer du monde en s’enfermant chez lui ? Ses voisins s’interrogent. Le village tout entier est sous le choc. Mais que peut-il bien faire entre ses quatre murs ? Doit-on intervenir ? Peut-être a-t-il un message à délivrer à ses semblables… Charles B., amateur de faits divers, devient à son tour l’objet d’une rumeur grandissante.

 

Le 1er septembre 1972, Charles B décide de se couper du monde, s'enfermer chez lui et ne plus jamais ressortir. Il demande à Matthieu Frisé, son voisin, de l'assister dans sa tâche en lui apporant quotidiennement nourriture et le journal local. Lorsqu'il mourra, celui-ci héritera de tous ses biens. Si Matthieu meurt avant, sa famille devra prendre le relais. Tout alors est prêt pour 27 ans de vie en ermite...

 

J'ai rencontré l'auteur lors des Quais du Polar et j'ai été frappée par ce petit livre publié à un prix dérisoire chez Folio. En lisant la 4ème de couverture, j'ai en effet tout de suite pensé à Des Esseintes et à Huysmans dans A rebours. J'ai donc voulu découvrir ce petit texte.

 

J'avoue, après lecture, être assez surprise. Je ne sais pas trop à quoi je m'attendais mais sans doute pas à cela.

Le livre se présente en fait comme un fait divers à l'image de ceux que lira Charles B pendant 27 ans, à l'image de ceux qu'on lit à chaque début de chapitre. Pas d'effusions et peu de personnalité chez les personnages. L'auteur nous présente des faits, des opinions, des répercutions mais nous ne saurons jamais pourquoi Charles B s'est isolé du monde.

 

Tout est sobre, simple et très fort à la fois. Il n'est pas possible de dire qu'il ne se passe rien dans ce roman et pourtant il ne se passe pas grand-chose. On suit, un peu, Charles B dans son isolement ; on écoute les commentaires des gens ; on voit ce qu'une décision individuelle peut provoquer dans une société...

J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur dans ce texte qui, à plusieurs reprises, met beaucoup de force dans les accumulations d'adjectifs ou de substantifs.

 

Ce court récit est fictif et pourtant il pourrait être vrai alors on y croit. Lu en un rien de temps, voici une bonne idée lecture pour passer un moment assez incroyable.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Divers et Variés
commenter cet article

commentaires