Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 09:15

Autour du feu, les hommes du clan ont le regard sombre en ce printemps 1940. Un décret interdit la libre circulation des nomades et les roulottes sont à l'arrêt. En temps de guerre, les Manouches sont considérés comme dangereux. D'ailleurs, la Kommandantur d'Angoulême va bientôt exiger que tous ceux de Charente soient rassemblés dans le camp des Alliers. Alba y entre avec les siens dans l'insouciance de l'enfance. À quatorze ans, elle est loin d'imaginer qu'elle passera là six longues années, rythmées par l'appel du matin, la soupe bleue à force d'être claire, le retour des hommes après leur journée de travail. C'est dans ce temps suspendu, loin des forêts et des chevaux, qu'elle deviendra femme au milieu de la folie des hommes. N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures, dit le proverbe : on n'entre pas impunément chez les Tsiganes, ni dans leur présent ni dans leur mémoire. Mais c'est d'un pas léger que Paola Pigani y pénètre. Et d'une voix libre et juste, elle fait revivre leur parole, leur douleur et leur fierté.

 

1940. Une loi paraît, interdisant aux nomades de circuler. Pour les habituer à la vie sédentaire, on les place dans des camps. Dans ces camps, l'enfer absolu se développe : le froid, la faim, les maladies devienennt le quotidien de ses populations qui, pourtant, malgré tout, tentent de survivre comme ils le peuvent.

 

C'est dans le cadre du Prix Romangier que j'ai eu l'occasion de découvrir ce roman qui m'avait déjà fait de l'oeil lors de la fête du livre de Saint-Etienne en octobre dernier.

 

Nous voici au coeur de la seconde guerre mondiale. A l'heure où les lois contre les juifs se multiplient, une autre loi interdit aux nomades de circuler. Ces population gênent et il convient de les mettre à l'écart.

Voici alors Alba parquée avec sa famille dans un camp ou la vie se révélera très vite insupportable : le froid, la faim, les conditions d'hygiène ôtent toute dignité et toute illusion de vie "normale". Très vite, ce camp devient synonyme d'enfer et plus vite encore les protagonistes comprennent que leurs vies sera changée à jamais.

 

Et puis, la vie dans le camp s'organise. Il faut faire avec les conditions de vie atroces, il faut continuer de vivre malgré tout, il faut accueillir du mieux possible les nouveaux venus et partager le peu de nourriture, le peu d'espace et l'eau froide.

Mais, surtout, il faut continuer à aimer, à s'entre-aider et à faire comprendre au reste du monde que ce qui ne tue pas nous rend plus fort.

 

Voici un livre qui, s'il est romancé, est basé sur des faits réels que nous connaissons fort peu. Lorsqu'on nous parle de la 2nde guerre mondiale, on pense aux camps de concentrations et d'extermination, on pense à la haine contre les juifs. On pense moins souvent que les tziganes et autres personnes dites marge de la société vécurent la même chose.

 

Le style de l'auteure est à la fois profond, sensible et puissant pour nous parler d'une réalité terrible dont nous voudrions ne plus parler mais qui fait partie de notre Histoire et qui ne doit en aucun cas être oubliée.

Le roman est relativement court mais il me semble qu'il était inutile de s'étendre longuement sur des horreurs que nous connaissons déjà et je crois que tout l'intérêt de ce roman n'est pas de montrer comment certaines personnes ont perdu la vie dans ces conditions. Je crois plutôt que ce livre montre la volonté de vivre malgré les épreuves et ainsi ce roman est, au-delà de l'enfer, un hymne à la vie.

 

En bref, je dirais donc que ce roman est plus qu'un nouveau livre sur la 2nde guerre en ce qu'il nous parle des nomades, trop souvent oubliés lorsque l'on parle de cette terrible période, mais sans oublier le plus important : vivre et aimer malgré les épreuves.

 

J'ai vraiment passé un très bon moment avec ce roman et je ne peux que vous conseiller d'aller le découvrir car sans parler de "coup de coeur" je dois dire que ce roman m'a beaucoup touchée.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Divers et Variés
commenter cet article

commentaires