Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 08:20

Parce qu'elle veut connaître la couleur du ciel et le goût du miel, Noa va partir à la recherche de la vérité qui se cache, peut-être... De l'autre côté.

 

Noa est une fée vivant dans un monde terne et sans couleur. Un jour, contre la volonté de tous, la fée décide de passer le pont qui la sépare de "l'autre monde"...

 

Je remercie tout d'abord les éditions Balivernes grâce à qui j'ai eu la chance de découvrir cet album que, sur le site, j'avais trouvé absolument magnifique et très tentant.

 

Voici un album qui débute comme un conte avec la formule consacrée : "Il était une cité". En débutant cet album, je me suis immédiatement sentie dans une ambiance merveilleuse où le rêve est roi. Les contes et les histoires de fées, on en connait. Mais ici, l'auteure renoue avec le genre en nous offrant un conte inédit qui, comme ses modèles, est plein d'enseignements.

 

Le lecteur est donc plongé dans un univers fade et sans couleur ou la témérité d'une jeune fille, fée, sortira de la foule de ces fées prisonnières des lois. Cette jeune fée en ayant assez du noir et blanc tentera en effet de franchir le pont interdit. 

Elle découvrira "de l'autre côté" le monde de couleurs qu'elle espérait. Mais accepter de traverser le pont ne se fera pas si facilement dans le royaume des fées...

 

Comme je le disais, nous sommes donc ici dans un conte avec ce thème universel : la peur de défier les lois et de décider de son destin pour aller au-delà des règles mises en place qui n'ont pas lieu d'être.

L'histoire est donc belle, racontée avec une plume que j'ai beaucoup aimé, mais qui fait également réfléchir sur bien des points. Un conte dans les règles de l'art !

 

Et puis, l'album est illustré par une dessinatrice dont j'apprécie énormément le travail et le coup de crayon : Gaëlle Boissonnard. Ces dessins, que l'on reconnaîtra entre mille, sont originaux et toujours très poétiques nous entraînant eux-mêmes dans un monde de rêves.

 

Cet album est un peu long et sera plutôt un livre à lire avec des enfants un peu plus grands qui pourront comprendre le message de l'histoire et pourront se consentrer tout le temps de l'histoire qui serait peut-être trop longue pour les plus jeunes.

 

En bref, voici un album qui rappelle l'univers magique des contes mais qui rappelle également que les grands enfants aussi sont avides de belles histoires et d'albums à découvrir.

Je conseille cet album aux amoureux de belles histoires et aux personnes qui, travaillant avec des enfants un peu plus grands, sont à la recherche d'albums adaptés.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Albums
commenter cet article

commentaires