Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 11:38

Etienne, dix ans, est un garçon sensible et intelligent. Sa personnalité et sa situation famililale l'ont rendu solitaire. Il trouve refuge dans les livres de la bibliothèque et réconfort auprès de sa seule amie, Lili, avec qui il va partager un précieux secret. En effet, Etienne a découvert qu'une partie de son habitation était colonisée par une famille toute particulière. Malheureusement, le bonheur qu'Etienne a réussi à se créer sera mis à mal par les contraintes de la vie, et l'adolescent s'approchera dangeureusement de la folie.

 

A dix ans, Etienne a déjà un lourd passé. Son père est décédé dans un accident du travail, sa mère a sombré dans la dépression et son beau-père est un homme alcoolique qui ne perd pas une occasion de l'humilier. Un soir, plus violent que d'habitude, l'homme va enfermer l'enfant dans le grenier de la maison où Etienne fera une bien étrange découverte...

 

Je remercie tout d'abord Philippe Boizart qui m'a fait confiance en me proposant la lecture de son court roman assez difficile à classer.

 

Etienne a dix ans et vit avec sa mère et son beau-père qui le déteste. Humilié, exploité et livré à lui-même, l'enfant subit la violence de son beau-père, un homme alcoolique qui le déteste. Un soir, l'homme enferme l'enfant dans le grenier dans lequel l'enfant découvrira une colonie de rats.

 

Après le première frayeur, Etienne est très vite intrigué par cette famille toute particulière et va chercher à l'approcher puis à l'apprivoiser. Apportant nourriture et coton aux rongeurs, l'enfant sera très vite toléré par la colonie qui prendra peu à peu de plus en plus d'importance dans sa vie...

 

Roman ou nouvelle ? Comment classer ce texte à la fois dense, puissant et qui ne fait pas l'économie de l'émotion ?

Dès le début du livre, le lecteur est pris dans l'intimité d'Etienne, dans ses souffrances, ses doutes et ses peurs. Dès le début du livre, l'enfant nous fait de la peine et nous avons envie de le consoler, de le prendre dans nos bras et de l'aider à surmonter toutes les épreuves qui sont les siennes malgré son jeune âge.

 

Lorsque l'enfant rencontre les rats pour la première fois, c'est d'abord le dégoût qui prend le lecteur, le dégoût de cet animal peu aimé, et encore moins dans nos greniers. Et puis, en même temps qu'Etienne, nous apprenons à connaître les rats, leur façon de vivre, leur reconnaissance... L'animal nous apparait alors de plus en plus sympathique et attachant.

 

Pourtant, sans trop en dire, il convient d'ajouter que peu à peu le roman bascule dans l'horreur et devient propice à nous entrainer dans de terrifiants cauchemars.

L'ensemble du roman n'a pas été sans me rappeler, par ailleurs, ces films dont je suis complètement fan, ces films où des rats, ou autres animaux peu ragoûtants, envahissent une petite ville tranquille et sans histoire. Bien sûr, je savais d'avance que ce roman me rappelerait ces films mais le résultat a été à la hauteur de mes attentes, voire au-delà.

 

Avec ce roman, je dois dire que j'ai frémis, que j'ai pleuré mais que j'ai aussi été dégoûtée et horrifiée. Etienne est un être qui m'a fait de la peine du début à la fin et que j'ai eu envie de consoler au fil des pages malgré les événements qui auront lieu... Mais chut !

 

Quelques mots sur le style de l'auteur pour dire que l'écriture est prenante et qu'il est impossible de lâcher le livre avant la fin. L'auteur parvient avec beaucoup de talent à nous présenter la souffrance d'Etienne mais aussi sa bascule dans la folie. L'auteur nous plonge dans son histoire et lorsqu'on en ressort, on frémit encore.

 

En bref, que dire ? Si le thème général du roman (une invasion de rats) est connu, l'auteur parvient à se le réappropier et à nous offrir un texte à la fois déroutant, effrayant et, malgré tout, très touchant. Le texte est court mais il n'y a pas à en demander plus. Une fois de plus, je ne suis pas du tout passée loin du coup de coeur.

Si vous avez envie de vous faire peur et de mettre votre petit coeur sensible à rude épreuve, n'hésitez pas !

Partager cet article
Repost0

commentaires

le livre-vie 07/04/2014 08:16

Je note tout de suite le titre! Roman court, c'est ce qu'il me faut en ce moment...
PS: je suis de retour, et de nouveau fidèle au poste!!

pampoune 07/04/2014 08:52



C'est un très bon livre mais à ne pas lire avant d'aller faire dodo...