Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 08:57

 

Tristan conduit Iseult la Blonde vers son futur époux, le roi Marc. A bord du navire, avant que les côtes de Cornouaille ne soient en vue, ils boivent un philtre qui les unit l'un à l'autre, pour trois ans, d'un amour indissoluble. Mais les noces d'Iseult et du roi seront célébrées et de l'amour les amants ne connaîtront que la souffrance. Racontée mille et une fois, cette vieille légende celte s'était déformée. S'inspirant des manuscrits du XIIe et XIIIe siècle, René Louis a rendu à ce conte sauvage, bercé par la mer et le vent de la forêt, la force de ses origines. L'intrépide Iseult n'a jamais été la victime d'un sortilège, elle boit le vin herbé de son plein gré, pour se donner tout entière à l'amour. Et Tristan, " héros invincible et tueur de monstres " est vaincu non par le destin mais par la femme aimée à laquelle il sacrifie sa vie.

 

Voici un couple sans doute tout aussi célèbre que les Roméo et Juliette de Shakespeare.

Alors qu'ils sont sur un navire, les deux jeunes gens absorbent par "erreur" le boire herbé qui était destiné à Iseult et au roi Marc pour qu'ils tombent amoureux l'un de l'autre. Erreur étant faite, ce sont Tristan et Iseult qui tombent fous amoureux. Ils vivent alors dans les pires conditions pour vivre leur amour jusqu'au jour où le boire herbé ne fait plus effet et jusqu'à la fin que nous connaissons.

 

Dans le cadre d'un cours de littérature médiévale, j'étudie le texte de Béroul et du coup, comme il s'agit d'une version gruyère (pleine de trous...) j'ai lu une version reconstituée de la chose afin d'avoir l'histoire en entier.

Il est vrai que nous connaissons tous cette histoire mais nous n'en connaissons que des fragments. Par exemple, je n'avais pas fait le rapprochement de l'histoire d'amour avec la fin.

 

L'histoire est relativement simple et ce livre est donc un bon petit moment de détente que je conseillerais à tous les fans de littérature médiévale.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Classiques
commenter cet article

commentaires