Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 08:51

 

Sans autre technologie qu'une scie, une hache et un fusil, Olaf Candau s'est enfoncé dans le Yukon, vers le mythe du Grand Nord canadien. Au pays de James Oliver Curwood et jack London, il a construit une cabane. Un an de cabane, un an de silence, de conflits avec les martres et les ours, un an d'échecs avec les poissons, un an à bâtir et à se protéger. Un an de vie, de la vie la plus simple qui soit.

 

Pour s'isoler du monde, par défi ou juste par goût du Grand Nord, Olaf Candau est parti pendant un an pour vivre dans une cabane, perdu, au milieu des bois, sans aucune technologie moderne. Pendant un an, c'est le silence qui l'a accompagné chaque jour. Les animaux sauvages et les arbres furent ses voisins. De retour, il nous offre ce récit exceptionnel.

 

Je l'avoue, le récit de voyage était jusqu'alors un genre qui ne m'attirait que très moyennement. Pourtant, je me suis laissée tenter par ce petit livre rouge qui promettait évasion et paysages grandioses dans le cadre du prix littéraire Curieux voyageurs.

C'était ce que je voulais. Et c'est ce que j'ai eu.

 

Dès le début du livre, on comprend la passion de l'auteur pour les grands espaces et pour la liberté. Alors qu'il est en CM2, l'auteur est déjà plus intéressé par l'extérieur que par la leçon du maître. Des années plus tard, on le voit partir pour une aventure exceptionnelle au fin fond de nulle part.

 

Au fil des pages, l'auteur alterne les passages purement matériels (comment construire la cabane, comment se nourrir...) et les passages de pure poésie dans ce monde silencieux et sauvage où il aura vécu pendant un an.

 

Dans son style, l'auteur se concentre sur l'essentiel. En un peu plus de 200 pages, il nous raconte un an de sa vie. S'attardant sur certains moment, faisant une élipse totale d'autres moments. L'auteur nous fait partager son expérience mais, en même temps, il garde un part secrète. Une part où nous, simples lecteurs, n'auront jamais accès. Car comment faire comme si on avait vécu cette expérience unique ?

 

Ce petit livre a été pour moi une très belle découverte et je vous conseille vivement de vous plonger dans ce petit récit qui permet et promet une grande évasion.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Témoignages
commenter cet article

commentaires