Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 08:20

Isabella Swan, 17 ans, déménage à Forks, petite ville pluvieuse dans l'état de Washington, pour vivre avec son père. Elle s'attend à ce que sa nouvelle vie soit aussi ennuyeuse que la ville elle-même. Or, au lycée, elle est terriblement intriguée par le comportement d'une étrange fratrie, deux filles et trois garçons. Bella tombe follement amoureuse de l'un d'eux, Edward Cullen. Ce garçon beau comme un dieu et qui lui sauve la vie plusieurs fois a selon les Indiens le sang froid... Une relation sensuelle et dangereuse commence alors entre les deux jeunes gens : quand Isabella admet que Edward est un vampire, il est déjà trop tard.

 

Lorsque Bella arrive à Forks pour aller vivre chez son père, elle en est certaine : la vie dans cette petite ville pluvieuse ne sera pas idéale et sera même ennuyeuse à mourir. Mais, lors de son premier cours de biologie, elle fait la connaissance d'Edward, un jeune bien étange plus qu'intrigant. En se rapprochant de lui, Bella n'imagine pas ce qui l'attend...

 

Depuis le temps que j'entends parler de cette série, je me suis enfin décidée à me lancer dans l'aventure. Je n'aime pas trop les effets de mode mais je n'aime pas non plus ne pas connaitre ce que tout le monde semble connaitre. Alors j'ai pris le 1er tome à la bibliothèque avec la ferme intention de lire toute la série.

 

Je dois avouer que j'attendais beaucoup plus de ce bouquin. Vu le bruit qu'il a fait, je m'attendais vraiment à quelque chose d'extraordinaire et j'ai finalement été assez déçue par le tout.

Bien sûr je n'oublie que ce roman a été l'un des premiers du genre et que le fait qu'une humaine tombe amoureuse d'un vampire a été original à la sortir du livre mais malgré tout, non, ça n'est pas vraiment passé.

 

Je n'ai pas réussi à accrocher aux personnages et l'histoire en général m'a laissée plutôt froide malgré la passion qui y est décrite. Du coup, j'en déduis que l'auteure n'a pas su me toucher et je trouve cela vraiment très dommage.

Je n'ai pas réussi à rentrer complètement dedans et même si au final j'ai lu le livre jusqu'au bout avec un certain plaisir, je reste avec un arrière-goût de déception en me disant que, finalement, cette série ne fera pas partie de ces séries touchant toutes les générations. Je n'ai pas de doute sur le fait que des adolescentes aient fondu mais je crois que je suis trop vieille pour avoir apprécié autant que d'autres.

 

Ceci dit, l'histoire est bien menée, les moments d'émotions se mêlent habilement aux moments d'action et on se laisse finalement prendre au jeu en voulant savoir la suite.

Je me suis promis de lire la série et je le ferai histoire de dire que je l'ai lu mais je ne pense pas que je la relirai. J'attends maintenant de l'avoir finie pour avoir un avis définitif.

 

Un livre somme toute idéal pour les ados. Je peux comprendre que les jeunes lectrices aient apprécié. Pour ma part, je regrette de ne pas en ressortir tellement emballée. Dommage... J'ai cependant hâte de lire le tome 2 pour savoir la suite et je pense que je regarderai les films pour m'en faire une idée aussi.

Partager cet article
Repost0
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 09:31

Newton Poppleforf, jeune inventeur de génie et créateur d'une agence de détective sur Internet est confronté à une bien étrange énigme : des enfants sont aspirés dans les méandres d'un jeu vidéo en ligne... A l'aide de son pictoscope, Newton s'immerge dans ce jeu des 7 terreurs, bien décidé à rapatrié les victimes innocentes d'un étrange sorcier... Une course impitoyable de monde en monde où le virtuel côtoie une terrifiante réalité !

 

Newton Poppleford est un adolescent un peu particulier qui détient une agence de détective spécialisée dans la recherche de personnes disparues. Le jour où il reçoit des appels à l'aide de parents convaincus que leurs enfants ont été aspirés par un étrange jeu vidéo, Newton n'hésite pas à plonger dans le jeu. Mais la course vers la victoire sera semée d'embuches.

 

Je remercie tout d'abord les édition du Léopard masqué qui m'ont gentiement permis de lire ce roman.

 

J'avais déjà lu un roman de Gordon Zola il y a quelques temps et le fait d'avoir la chance d'en lire un autre m'a plutôt emballée. Découvrir un nouveau héros et une aventure qui me promettait d'être vraiment pas mal du tout était pour moi une chance. Et bien je n'ai pas été déçue !

 

Je me suis très vite laissée embarquée dans l'histoire de Newton et dans sa quête pour sauver les enfants aspirés par un maudit jeu vidéo. Entre le joker, les épreuves diverses et variées, les rencontres, la quête et j'en passe, l'auteur nous offre un roman regroupant tous les codes des jeux vidéos à ceci près que cette fois, nous sommes dans le jeu et la mort n'est plus un jeu...

 

Je ne suis pas spécialement une grande amatrice de jeux vidéos mais j'y ai eu joué et avec tout ce que le roman offre à notre imagination, j'ai retrouvé mon âme d'enfant lorsque je faisais évoluer mon personnage.

Et puis il s'agit aussi ici d'une lecture active : le lecteur peut participer aux énigmes et réfléchir à ce que devront faire les héros pour s'en sortir. Le lecteur se sent lui aussi dans le jeu et je pourrais même aller jusqu'à dire que le lecteur se sent lui aussi prisonnier du jeu des 7 terreurs.

 

Quant au style de l'auteur... Et bien une fois le livre ouvert il est impossible de le refermer, comme si l'on craignait pour notre propre vie, et les jeux de mots qui font que l'auteur est l'auteur ne sont certes pas trop présents dans ce roman-ci, ce qui n'est pas plus mal pour un livre jeunesse, mais sont là quand même juste ce qu'il faut pour avoir l'occasion de se creuser les méninges lors de la lecture.

 

Gordon Zola est un auteur que j'apprécie beaucoup et je me replongerai bientôt dans un autre de ses romans. En attendant, je vous conseille vivement d'aller découvrir celui-ci. Vous ne devriez pas le regretter.

Partager cet article
Repost0
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 09:21

Depuis quatre ans, le mensuel Marie Claire organise un concours auprès de ses lectrices et lecteurs, lui permettant d'attribuer le Prix Marie Claire du futur écrivain. Cette année, pour la première fois, les auteurs de premiers romans étaient les seuls à participer. Sur un thème imposé, " Changer ", 300 manuscrits se sont disputé les faveurs d'un jury composé de journalistes, d'éditeurs et d'enseignants de l'écriture. C'est à l'unanimité que le prix 2006 a été décerné à Isabelle Kauffmann pour son roman aussi insolite que captivant. Ne regardez pas le voleur qui passe entraîne le lecteur sur les traces de l'énigmatique Lose, personnage inquiétant capable de voler des fragments de vie à ceux dont il croise le regard. Une quête haletante jusqu'au bout de l'étrange.

 

Diane est une jeune femme à la vie banale si ce n'est qu'elle vit à côté d'un voleur. Mais pas n'importe quel genre de voleur : un voleur d'instants, un voleur de petits moments dans la vie de gens qu'il croise. Diane va décider de se rapprocher de cet homme et de le comprendre, de comprendre ce qu'il fait. Mais ce que croyait maitriser Diane n'est peut-être pas si maitrisé que cela...

 

J'ai eu la chance de rencontrer Isabelle Kauffmann au Cultura de Givors (69) et mon regard a tout de suite été attiré par ce roman que je me suis finalement procuré.

 

J'avoue qu'au départ je ne m'attendais pas tellement à cela. Au vue du résumé et du titre, je m'attendais à quelque chose dans le genre du fantastique et j'ai été assez surprise de constater que cette dimmension, bien que présente, était plutôt occultée. Bien sûr, Lose vole les souvenirs ce qui est techniquement parlant impossible mais l'auteure ne part pas dans des trucs pas possible et j'ai trouvé cela assez appréciable.


Finalement, on se laisse embarquer très facilement dans l'histoire de Diane et l'auteure ne se laisse pas prendre par les facilités du romantisme ou du fantastique. Elle trouve en somme un juste milieu entre les deux genres et le résultat est épatant.

Il est tout simplement impossible de lâcher le livre avant de l'avoir fini et la fin, comme dans tout bon roman, nous surpend et nous laisse déçus de laisser ainsi l'héroïne. Mais non, je ne vous en dirai pas plus...

 

J'ai donc passé un excellant moment avec ce livre qui m'a tour à tour ému, fait sourire, fait pleurer. L'auteure parle d'amour mais pas trop, nous plonge dans un univers étrange mais pas trop. Les personnages m'ont parfois agacée mais malgré tout, ils ont toujours su me toucher.

 

Un grand bravo à l'auteure pour son roman. J'espère avoir l'occasion de lire ses autres livres qui m'avaient paru tout aussi passionnant lorsque je l'avais rencontrée.

Partager cet article
Repost0
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 09:09

Dans un monde qui pourrait être le nôtre vit Zoey Redbird, une adolescente presque comme les autres. Un soir après les cours, un jeune homme inquiétant s'approche d'elle. Soudain, il la désigne du doigt et lui dit : " Zoey, ta mort sera ta renaissance, ton destin t'attend a la Maison de la Nuit ". A ces mots, une marque mystérieuse apparaît sur son front. Zoey est terrifiée niais - elle le sait - elle doit intégrer le pensionnat où sont formés les futurs vampires, pour y réussir sa Transformation ou... mourir.

 

Zoey est une adolescente normale jusqu'au jour où elle reçoit la marque lui indiquant qu'elle est vampire. Elle va devoir quitter sa famille pour aller vivre dans une école un peu spéciale ayant pour but de l'emmener vers sa Transformation totale. Mais sans qu'elle ne sache pourquoi, Zoey est différente... Ce n'est alors que le début...

 

J'avais repéré ce livre sorti en poche dans ma librairie et j'ai eu la chance de le dénicher le lendemain à la bibliothèque. Je n'ai donc pas hésité bien longtemps.

 

J'avoue qu'au début, une énième histoire de vampires ne m'inspirait que très moyennement. Il me semblait que l'histoire manquant un peu d'originalité, que c'était du vu et revu, et que le début de cette série de je ne sais combien de tomes était plus commerciale qu'autre chose. Sauf que...

Et bien je me suis bien faite avoir car une fois le livre ouvert, impossible de le refermer et, une fois à la fin, j'ai regretté de ne pas avoir le tome 2 sous la main. Comme quoi... Il ne faut jamais juger selon les apparences car ce roman est un très bon roman.

 

Certes, l'histoire est assez banale : une fille normale devient vampire et va devoir se faire sa place avec de nouveaux amis et contre un groupe peu engageant. Un sublime mélange entre Harry Potter et la bit-lit habituelle quoi.

Mais le roman se lit tout seul et on sent la grande culture des auteurs derrières ces pages pour jeunes adultes. En effet, qu'il s'agisse de mythologie, d'histoire ou encore de littérature, les auteurs semblent incollable sur les sujets et font passer ces savoirs dans l'histoire de Zoey. Le tout avec beaucoup de classe. On ne se doute pas que l'on apprend tant de choses.

 

J'ai vraiment passé un très bon moment avec ce bouquin et je n'ai pas eu de mal à m'attacher à Zoey et à ses nouveaux amis. J'ai aimé découvrir avec elle sa nouvelle école et apprendre peu à peu à connaitre sa nouvelle vie de vampire.

Ce premier tome met surtout en place le cadre, il faut bien le reconnaitre, mais reste intensif et je dois même reconnaitre que j'ai hâte de lire la suite de leurs aventures.

 

En bref, je vous conseille cette lecture car ce roman est très vite lu et très agréable. Ceci dit, mieux vaut ne pas craindre les longues lorsqu'on s'y jette.

Partager cet article
Repost0
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 09:44

Spoiler pour ceux qui n'auraient pas lu les tomes 1 et 2 !


 

Contre toute attente, Katniss a survécu une seconde fois aux Hunger Games. Mais le Capitole crie vengeance. Katniss doit payer les humiliations qu'elle lui a fait subir. Et le président Snow a été très clair: Katniss n'est pas la seule à risquer sa vie. Sa famille, ses amis et tous les anciens habitants du district Douze sont visés par la colère sanglante du pouvoir. Pour sauver les siens, Katniss doit redevenir le geai moqueur, le symbole de la rébellion. Quel que soit le prix à payer.

 

La deuxième participation aux Hunger Games de Katniss n'était qu'une vulgaire mascarade. Katniss ne devait pas mourir et la voici donc de retour. Mais tout a changé : la révolte s'impose, le Capitole crie vengeance, le district 12 n'existe plus. Les survivants ont rejoint le district 13 que l'on croyait disparu mais la guerre contre le Capitole ne fait que commencer...

 

J'ai eu la chance de trouver à la bibliothèque les tomes 2 et 3 la dernière fois que j'y suis allée alors, j'ai tout rafflé ! Je ne voulais plus attendre et je voulais rayer cette série de ma liste à lire.

 

Je dois bien reconnaitre que mon avis sur ce troisième et dernier tome est plus que mitigé.

J'ai été très heureuse de retrouver Katniss dans la suite de ses aventures mais en même temps, j'ai trouvé que ce troisième tome était, en quelque sorte, de trop.

Déjà, les Hunger Games ne font pas partie de ce tome et même si Katniss se bat pour les faire supprimer, j'ai trouvé que l'on perdait ici l'originalité de l'idée de départ. Dans ce tome, ne reste qu'une guerre, telle qu'on en peut en lire dans de nombreux romans.

 

Et puis, j'ai éprouvé avec cet ultime tome, un véritable malaise : tortures, ambiance militaire, ghetto du district 13, de véritables bains de sang... Même si j'aime l'hémoglobine, je me suis sentie mal au cours de ma lecture.

Bon, je sais, si j'ai éprouvé tout ça c'est que l'auteur a su me faire éprouver des sentiments et c'est que le livre est bon. Soit.

Il n'empêche que ce dernier opus n'a plus grand-chose à voir avec ce que promettait la trilogie au départ et du coup, je ressors de ma lecture un peu déçue.

 

Ceci dit, j'ai suivi Katniss jusqu'au bout dans ses espoirs et ses douleurs sans pouvoir lâcher le bouquin car l'histoire est toujours aussi prenante. La fin est un peu préviisible mais, même si je ne vous en dirai rien, je dirais tout de même qu'elle fait du bien.

 

En bref, je dirais que ce dernier tome est très fort, on se laisse prendre au texte et on regrette un peu de quitter Katniss à la fin. Mais la violance du texte et son éloignement par rapport à l'idée de départ laisse penser que ce roman aurait tout à fait eu sa place en livre indépendant et non en suite des Hunger Games.

Partager cet article
Repost0
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 09:10

« - Papa ? - Non, Elliott, je ne suis pas ton père. - Alors, qui êtes-vous ? L'homme me posa la main sur l'épaule. Une lueur familière brilla dans ses yeux. Il sembla hésiter quelques secondes avant de répondre : - Je suis toi, Elliott... Je reculai d'un pas avant de me figer sur place, comme foudroyé. L'homme termina sa phrase : - Je suis toi, dans trente ans. » Qui n'a jamais souhaité pouvoir remonter le temps ? Pour réécrire sa vie et changer son destin ?

 

A 30 ans, Elliott est médecin et est amoureux d'Ilena, jeune femme amoureuse des animaux marins. A 60 ans, Elliott est toujours médecin et part en mission humanitaire. Il en revient avec de drôles de pillules qui vont lui permettre de rencontrer son double, 30 ans plus tôt. Après la première surprise, un plan se met en marche. Et si ces petits voyages dans le passé lui permettaient de changer ce dernier ?

 

Celà faisait un bon moment que je n'avais pas lu un roman de cet auteur. Trouver ce livre à la bibliothèque  m'a donné cette chance.

 

J'avoue que j'ai retrouvé la plume du Monsieur avec beaucoup de plaisir et j'ai dévoré le roman en deux jours. Une nouvelle fois, une fois le livre ouvert, impossible de le refermer.

J'ai tout de suite été embarquée dans l'histoire d'Elliott ou, pour être plus précise, dans les deux histoires d'Elliott. D'une part un homme de 30 qui voit sa vie devant lui, de l'autre un homme de 60 ans qui voit sa fin venir et qui, dans un dernier espoir, tente de changer le passé.

 

Bon, vous me direz, les voyages dans le temps, on connait... Mais là, l'auteur parvient à renouveler le genre avec brio en mêlant à ce fantastique beaucoup d'émotion, de force et de questionnements.

En plus de l'aspect fantastique de la chose, le lecteur assite au fil du roman à une belle histoire d'amour entre un homme et une femme, une belle relation père-fille mais encore une histoire d'amitié défiant toute concurence.


On croit aux personnages et on croit à l'histoire. On assiste aux répercutions entre passé et présent en imaginant parfois la suite, souvent en étant surpris.

Mon seul petit regret est de ne pas avoir été très surprise par la fin que j'avais vraiment vu venir en gros. Mais malgré tout, l'auteur nous présente cette fin avec beaucoup de classe alors on pardonne ce manque de surprise.

 

J'ai été très contente de retrouver la plume de cet auteur dont on parle tant et j'espère pouvoir vous parler bientôt de 7 ans après que j'ai dans ma pal.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 09:16

Risque de spoiler pour ceux qui n'ont pas lu le tome 1 !

Après le succès des derniers Hunger Games, le peuple de Panem est impatient de retrouver Katniss et Peeta pour la Tournée de la victoire. Mais pour Katniss, il s'agit surtout d'une tournée de la dernière chance. Celle qui a osé défier le Capitole est devenue le symbole d'une rébellion qui pourrait bien embraser Panem. Si elle échoue à ramener le calme dans les districts, le président Snow n'hésitera pas à noyer dans le sang le feu de la révolte. A l'aube des Jeux de l'Expiation, le piège du Capitole se referme sur Katniss...

 

Katniss a survécu aux Hunger Games. Elle ne manque désormais de rien et aspire à retrouver sa vie telle qu'elle était avant l'enfer des Jeux. Mais Katniss a défié le Capitole et les différents districts commencent à organiser leur soulèvement. Pour le Capitole, cette rébellion est inconcevable et s'il y a des responsables, Katniss est en haut de la liste. Alors la jeune fille va devoir ramener la paix. Mais les Jeux de l'Expiation se préparent...

 

Après avoir lu le tome 1, c'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé Katniss dans la suite de ses aventures pour découvrir une vie "après les Jeux". Finie l'innocence et la petit vie paisible... Katniss est désormais riche et elle a de l'influence. Pourtant, et c'est ce qui m'a plu, elle aime retourner dans son ancienne maison. Toutes ces richesses ne lui plaisent qu'à moitié.

 

Il est étonnant de voir cette jeune fille, devenue adulte trop tôt, essayer de retrouver une part d'innocence et une part de ce qu'elle était "avant". Surtout que cette forme de "quête" s'oppose magistralement à la haine du Capitole à son égard. Ce dernier n'a pas aimé la façon dont la jeune fille a pris le contrôle sur les derniers Jeux et ceux qui dirigent sont bien décidés à le lui faire payer...

 

Dans ce deuxième tome, nous retrouvons les personnages que nous avions apprécié et soutenu lors du tome 1. Mais nous y découvrons aussi de tous nouveaux personnages auxquels nous nous attachons aussi facilement que la première fois.

Mais dans ce nouvel opus, nous retrouvons également cette violance qui confronte des enfants et qui confronte aussi le lecteur à des scènes d'une horreur totale.

 

Une nouvelle fois, en commençant le livre, il faut se préparer à aller jusqu'au bout car à partir du moment où l'on attaque la première page, il est impossible d'arrêter la lecture avant le final qui d'une part laisse bouche-bée et d'autre part nous impose la lecture immédiate du tome 3... Comment ont fait ceux qui ont dû attendre un an ???

Si vous avez aimé le tome 1, n'hésitez pas à vous plonger dans le tome 2.

Partager cet article
Repost0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 09:28

Dans un futur sombre, sur les ruines des Etats-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur. Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l'arène : survivre, à tout prix. Quand sa petit soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n'hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. A seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature.

 

Katniss vit avec sa mère et sa soeur dans le District 12. La vie y est difficile mais Katniss est une chasseuse hors paire et elle prend soin de sa famille. Et puis, le moment des jeux arrivent. Ces jeux n'ont d'autre objectifs que de se faire affronter des enfants entre 12 et 18 ans. Peu de règles, si ce n'est celle de survivre à tout prix. Alors Katniss prend la place de sa petite soeur pour la protéger de cet enfer. Mais qui la protégera elle ? Katniss apprendra en quelques semaines à lutter pour sa survie. Mais elle apprendra sans doute aussi beaucoup plus... 

 

Depuis le temps que j'attendais de découvrir cette série ! Je vous laisse deviner ma joie lorsque j'ai enfin pu l'emprunter à la bibliothèque municipale...

J'avoue qu'avec tout le bien que j'avais entendu de ce bouquin, j'avais paradoxalement peur d'être déçue. Et oui, j'attendais beaucoup de ce bouquin. Peut-être un peu trop me suis-je dis à un moment...

 

Il est vrai que j'avais peur que le livre ne soit pas à la hauteur de mes attentes mais... j'ai eu tord ! Ce livre a non seulement comblé mes attentes mais il a même été au-delà de ce que je pouvais souhaiter.

Dès le début, j'ai été dedans. Je me suis laissée embarquée dans l'histoire de Katniss et j'ai été bien incapable de lâcher le bouquin avant d'avoir tourné la dernière page.

 

Dans ce roman, il y a tout : un rythme soutenu qui tient le lecteur en halaine, une histoire qui se tient, des événements à nous faire frémir mais on en redemande, une juste dose d'émotions.

L'auteure nous entraine avec elle dans ce monde futuriste et nous fait aimer ses personnages dès la première page. A chaque chapitre, on frémit d'horreur en se répétant que tout ceci n'est pas si éloigné de notre propre réalité.

On voit les enfants mourir les uns après les autres et au bout d'un temps, une forme d'insensibilité nous prend, ce qui nous fait frémir davantage.

 

La fin du roman est prévisible, il faut bien le reconnaitre, mais elle est amenée de telle façon qu'une fois encore, nous sommes pris au piège et le souffle nous est coupé jusqu'au dernier instant.

Il ne fait aucun doute que je lirai très prochainement la suite de la trilogie et je vous conseille vivement de ne pas faire comme moi : si vous n'avez pas encore lu ce bouquin, foncez !

Partager cet article
Repost0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 09:18

 

Tout commence sur une route de campagne... Après avoir reçu un message de sa soeur, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche et passe... de "l'autre côté". Ele se retrouve dans un monde parallèle, un ailleurs dépourvu d'humanité, mais où elle rencontrera cepedant des alliés inoubliables. Pour arracher sa soeur à ce monde terrifiant, Anne ira jusqu'au bout, au péril de sa vie. Elle se découvrira elle-même : Terrienne. Vous ne respirerez plus jamais de la même manière.

 

Lorsque Anne reçoit un message de sa soeur disparue depuis un an, elle n'hésite pas longtemps et par pour un monde inconnu, de "l'autre côté". Dans ce monde étonnant, tout est différent. Les émotions ne sont plus qu'un lointain souvenir, la vie ne se comprend plus de la même manière. Aidée malgré tout par des êtres un brin différent, Anne va malgré tout partir à la recherche de Gabrielle, courant mille risque pour les faire rentrer toutes les deux chez elles.

 

Ce qui m'a d'abord plu avec ce livre, c'est sa couverture. Sa sobriété et son caractère un peu flou m'a tenté. Le résumé a fini de me décider.

 

Autant le dire, j'ai avalé ce pavé en deux jours. Impossible de lâcher le roman. J'ai parfois dû me faire violance pour arrêter ma lecture...

Il faut avouer que ce roman est pour le moins addictif. On a envie d'en savoir toujours plus sur ce monde étrange où Anne a débarqué et on suit cette jeune fille avec passion dans ses aventures. Tout est incroyable et pourtant, on y croit quand même.

 

Les personnages m'ont touchée. Anne et sa volonté mais aussi l'envie de ceux qui veulent l'aider. Que ce soit avec Mme Stormiwell la femme passionnée par les "terriens" ou avec Aschelbi le jeune homme formé pour partir en mission sur Terre, le lecteur est touché, ému.

Des liens se créent alors on frémit, on tremble ou on rit avec les personnages.

 

Et puis, ce qui m'a plu aussi, c'est le décors de départ : Saint-Etienne. L'auteur nous parle de la Place du Peuple, du tram, de la place Fournayron ou encore de l'université Jean Monnet. Alors on situe, on imagine et le décalage avec le monde étrange où on va débarquer parait encore plus grand.

 

Oui, j'ai beaucoup aimé ce livre et bien qu'il s'agisse d'un livre pour jeunes adultes, je me suis totalement laisser prendre au jeu. Un très bon moment à passer avec cette lecture.

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 09:45

 

Eragon mène une vie simple, jusqu'au jour où il ramasse dans la forêt une étrange pierre bleue. Le garçon découvre qu'il s'agit d'un oeuf et assiste bientôt à la naissance...d'un dragon ! En décidant de l'élever, il devient Dragonnier, héritier d'une caste d'élite que le terrible roi Galbatorix veut éliminer. Eragon n'a que quinze ans, mais le destin du royaume de l'Alagaesia est entre ses mains.

 

Eragon est un jeune garçon qui vit chez son oncle. Un jour, il découvre une étrange pierre bleue qui en laisse indifférents certains, qui en intéresse d'autres. Et puis, c'est la surprise : il ne s'agit pas d'une pierre mais d'un oeuf... de dragon. En décidant de garder et d'élever le dit dragon, Eragon devient Dragonnier. Il est alors menacé. Menacé par un roi sans scrupule qui veut éradiquer cette élite dont fait maintenant partie le jeune homme. C'est alors le début d'une folle aventure pour Eragon...

 

Bon, à la base, la Fantasy, ce n'est pas trop mon truc. Et bien, c'est confirmé ! Les dragons, les elfes et les batailles c'est difinitivement pas pour moi. En commençant ce livre j'avais quelques doutes mais j'ai voulu tenter quand même. Cette fois, c'est sûr, la Fantasy, j'abandonne.

Autant j'ai aimé le début du roman avec la découverte de l'oeuf et la découverte d'une histoire à la base des aventures du héros, autant à partir d'un certain moment, j'ai complètement décroché de l'histoire. J'ai insisté. Mais rien à faire. Je n'ai pas réussi à rentrer dedans.

 

Ceci dit, j'ai quand même éprouvé beaucoup d'affection pour Eragon qui se retrouve embarqué dans une aventure hors du commun malgré son jeune âge.

J'ai été touchée par les personnages et j'ai parfois souri aussi parce que l'auteur fait preuve de beaucoup d'humour au fil des pages, surtout dans les propos du dragon.

L'auteur sait transporter son lecteur dans un univers un peu dingue grâce à un style assez sympa et des aventures qui s'enchainent sans laisser le temps de se reposer.

 

Certes, je n'ai pas réussi à entrer pleinement dans l'histoire mais, malgré tout, je suis contente d'avoir découvert ce récit qui m'a tout de même permis de passer un bon moment.

Je pense que les amateurs de Fantasy devraient y trouver leur bonheur.

Partager cet article
Repost0