Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 14:11

 

Nouvelle-Angleterre, Burlington... Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des Etats-Unis, bref, un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu'il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs que nulle part ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de renseignements fournis par l'office de tourisme. Maudit soit-il...

 

Rebecca est une jeune sorcière de 26 ans. Avec sa fille de 9 ans, lorsqu'elle arrive à Burlington, elle aspire à une vie bien tranquille. Se fondre dans la masse des humains, se faire discrète et surtout, éviter vampires et autres démons. Sauf que à Burlington, les vampires et les démons ce n'est pas ce qui manque. Alors quand en plus des membres de certaines communautés se font enlevés, c'est la fin de la tranquilité pour Rebecca.

 

Tout d'abord, je remercie Plume libre et J'ai lu pour cette belle découverte.

Autant le dire, jusqu'à présent, je n'étais que moyennement attirée par la bit-lit.  Les vampires et les sorcières, assez peu pour moi. Pourtant, quand j'ai eu la possibilité de découvrir ce genre, je n'ai pas hésité et je n'ai pas été déçue. J'ai passé un excellent moment avec ce roman.

 

Dès le début du roman, le lecteur est plongé dans une ambiance étrange et attirante, un monde commun au notre mais un peu à l'eccart qand même. Dès le début, on s'attache à Rebecca et à son sale caractère. On se passionne pour ce qu'elle vit et on plonge la tête la première dans cette histoire palpitante. On s'attache à sa fille et on les suit toutes les deux dans leur vie qui n'est vraiment pas banale mais qui pourtant n'est pas sans nous rappeler certaines circonstances que l'on peut nous-même connaître.

 

C'est dans un style assez à part que l'auteur nous entraine avec elle dans ce monde un peu à part. Moi qui m'attendait à une sorte de littérature jeunesse, ça m'apprendra à juger sans connaître. Car, avec la violance et le vocabulaire déployé au fil des pages, c'est tout, sauf de la littérature jeunesse. Au fil des chapitres, on découvre tout un univers et malgré tout, on ne peut s'empêcher de s'interroger sur ce qu'est l'amitié, l'amour, la famille mais aussi la haine et la loyauté.

 

En somme, une très belle découverte d'auteur mais aussi de genre. J'espère d'ailleurs lire la suite de cette série et je conseille vivement ce roman aux fans de bit-lit mais aussi aux autres, juste comme ça, pour découvrir.

Partager cet article
Repost0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 09:22

Lecture déconseillée à ceux qui n'ont pas lu les trois premiers tomes.

 

 

 

Malgré l’année qui vient de s’écouler, Alison n’a pas changé d’avis. Elle s’acharne à rendre sa décision ferme et définitive : ils ne franchiront pas la cinquième porte du puits de science... Ils ne sauveront ni ce monde, ni ses habitants. Peter respecte ce vœu et c’est bien dommage, car de tous les univers terrestres créés par les Irquaïs, il est le plus magique... le plus pur. Cependant, un bouleversement va s’opérer. Ce monde est une amorce vers un changement radical, au point que nul ne peut l’imaginer... Cette histoire commence par une bien triste nouvelle que l’enseignement Irquaï ne leur fera pas oublier.

 

Un an s'est écoulé et pourtant, Alison n'a pas changé d'avis, son neveu ne franchira pas la porte du quatrième monde. Il devra alors attendre pour aller sauver ce quatrième monde. Mais un jour, alors que Peter a 22 ans, il craque et part à la conquête du Pacifique Cristal. Alison le suivra et ce sera le début de nouvelles aventures.

 

L'auteur m'avait promit un changement dans ce tome par rapport aux autres et je dois avouer que je ne l'ai pas trop sentit. Pour moi, il s'agissait d'une suite logique aux aventures et je n'ai pas trouvé une telle évolution.

Ceci dit, j'ai retrouvé avec plaisir tous les personnages qui font la base de cette série et une fois encore, je me suis laissée emportée dans ces pages que l'on verrait très bien adaptées en dessin-animé.

 

Malheureusement, j'ai été un peu déçue par en général. Le style de l'auteur a toujours cette particularité étrange et le tout reste un peu flou pour le lecteur. Je dois reconnaître que j'ai eu un peu de mal à m'introduire dans ce monde-là.

Mais bon, le tout reste très agréable à lire et c'est toujours avec plaisir que j'évolue dans cette série, vraiment à part de tout ce qu'on peut connaître.

Quant à la fin, elle est très "vache" et pousse à aller ouvrir le tome suivant, ce que je ne manquerai pas de faire bientôt.

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 13:45

Le concile de fer

 

La révolution gronde aux portes de Nouvelle-Crobuzon. Un gouvernement répressif, une économie en plein chaos : les habitants sont à bout Un complot est mené pour assassiner le maire protégé par la Milice aux pouvoirs surnaturels, Le groupe de rebelles décide de faire appel au Concile de Fer, un train mythique qui traverse les contrées désertiques loin de la ville. Seul ce dernier, dont l'existence semble tant effrayer le maire et ses sbires, pourra aider les révolutionnaires à prendre le contrôle de la cité.

 

Voici une fois de plus un livre que j'ai découvers grâce à Plume Libre. Faisant très confiance à ce site et aux modérateurs qui organisent les concours, c'est avec joie que j'ai obtenu ce roman. Fin 2011, je me suis finalement décidée à l'ouvrir et je m'attendais à quelque chose du genre 1984 de Orwell avec une dictature et des rebelles. En fait, je ne savais pas trop à quoi je devrais m'attendre mais en tout cas, je ne m'attendais pas du tout à un tel roman.

 

Dès le début du roman, je dois reconnaître que je n'ai pas accroché. Est-ce le style de l'auteur qui ne m'a pas plus ? Est-ce le thème qui ne m'emballait pas plus que ça ? Je l'ignore mais en tout cas, le résultat a été là, pas moyen de m'y faire et c'est laborieusement que j'ai avancé pour lire les 730 pages du roman.

 

Pourtant, le résumé me tentait bien mais la mayonnaise n'a pas prit. Impossible au fil des pages de savoir qui sont les gentils et qui sont les méchants. Il y a des batailles qu'on ne sait pas trop d'où qu'elles sortent. On passe d'une scène à l'autre sans transition notable et, pour couronner le tout, le livre est peuplé de vocabulaire qui semble être inventé par l'auteur et par un vocabulaire vulgaire au possible qui m'a limite choquée par moment.

Même le passage central où on apprend pas mal de choses sur le fameux concil de fer ne m'a pas plus emballée que ça.

 

Non vraiment, je regrette de le dire mais je n'ai pas pu me faire à ce roman. L'histoire semblait bien mais pas moyen de me plonger dedans.

Du coup, je dois reconnaitre que je me retrouve bien embêtée car je ne veux pas dire que je ne le conseille pas mais je ne sais vraiment pas quoi dire pour donner envie à d'éventuels lecteurs d'ouvrir ce roman.

La seule chose que je peux dire c'est que je n'ai pas accroché et que je suis sans doute passée à côté. Du coup, je pense qu'un jour je relirai ce roman et j'ai dans ma Pal un autre roman de cet auteur qui, je l'espère, me réconciliera avec lui.

Partager cet article
Repost0
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 10:18

 

" Maintenant, assieds-toi, il faut que l'on parle, a dit l'ombre". Je me suis assis en tailleur sur le sol.
"Tu as un pouvoir très rare, il faut que tu acceptes de t'en servir, même s'il te fait peur.
"Pour quoi faire?
"Trouve pour ceux dont tu dérobes l'ombre cette petite lumière qui éclairera leur vie, un morceau de leur mémoire cachée, c'est tout ce que nous te demandons.
"Nous ?
"Nous, les ombres, souffla celle à qui je m'adressais".
J'ai souri, je comprenais très bien de quoi elle parlait ".

 

Les avis sont très partagés quant à cet auteur. Certains disent qu'il ne fait que du commercial. D'autres disent que ce n'est pas lui qui écrit. Peut-être mais en attendant, c'est parce qu'il y a son nom sur la couverture que tout le monde se précipite.

Quoi qu'il en soit, j'ai vraiment aimé ce roman : une grande part d'émotion mêlée à un brin de fantastique, un bon petit mélange. Ce livre est une belle leçon sur l'amour, l'amitié, la famille mais aussi sur les promesses et les secrets. J'ai été très touchée par ce roman et si c'est vraiment l'auteur qui a écrit, je le félicite. J'ai accroché à ce roman comme j'avais accroché à ses premiers.

Bref, un bon roman pour décourvrir où redécouvrir cet auteur.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 09:34

 

Cette aventure étrange prend naissance au cœur d’un vieux manoir encerclé d’eau. Notre héros, Peter Poth, va aller vivre avec Alison Roy dans cette vieille bâtisse, propriété de feu Arthur son grand père. Un jour, où la brume envahissait l’étang, une voiture ancienne franchit la propriété. L’étrange chauffeur qui en sortit, tendit au héros un coffre en métal rouillé dont le contenu va les emmener dans un monde insoupçonné... Dans cette aventure des plus féeriques, ils découvriront des personnages extraordinaires. Certains ne sont animés que d’intentions pacifiques, mais d’autres…

Extrait : « Elles sont de petites créatures adorables et viennent également d’Irquaïhisse. Chez nous, elles sont embellies du joli nom d’Irkiss. Leur fonction unique est de donner la lumière. Elles ne sont pas douées de parole, mais comprennent pratiquement tout. Elles sont vives comme l’éclair, et aussi insaisissables que le vent. Paradoxalement, les féeoles se plaisent à errer dans les endroits sombres... »

 

J'ai trouvé le premier tome de série très intéressant (il y en a sept en tout). Je dois reconnaître que je ne savais pas trop à quoi m'attendre en ouvrant ce livre mais j'ai été agréablement surprise.

On navigue quelque part entre l'aventure et le fantastique. L'auteur a un réel talent de description. Peut-être un peu trop d'ailleurs car parfois, les descriptions sont tellement précises qu'on se perd un peu. Mais une fois passé la surprise quant au style de l'auteur, on se plonge littéralement dans son oeuvre. De plus, on sent l'auteur proche de son lecteur puisqu'il le met à contribution. En effet, dans le roman, l'auteur nous présente les énigmes que le personnage principal doit résoudre et nous pouvons chercher en même temps que lui.

Quant à l'histoire par elle-même, même si elle rappelle les livres tels que Harry Potter et autres, on se rend compte par la suite que l'auteur a créé une aventure tout à fait originale avec des personnages à la fois drôles et touchants.

 

Pour tous les fans de lectures actives, ce livre est fait pour vous !

Partager cet article
Repost0