Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 19:36

 

Simon, neuf ans, vit avec son père Paul et sa mère Carole dans un vaste appartement parisien au Trocadéro. Mais le couple n’en est plus un depuis longtemps. Paul est écrivain, il écrit pour les autres. Carole, femme d’affaires accomplie, passe sa vie en Australie, loin d’un mari qu’elle n’admire plus et d’un enfant qu’elle ne sait pas aimer. Le jour où Paul est interné pour dépression, l’enfant sans mère est recueilli par Lola, grand-mère fantasque, adepte des séances de spiritisme avec ses amies « les sorcières », et prête à tout pour le protéger. Dans les couloirs trop blancs des hôpitaux, il rencontre aussi l’évanescente Lily, enfant autiste aux yeux violets qui semble bien résolue à lui offrir son aide. Porté par l’amour de Lily, perdu dans un univers dont le sens lui résiste, Simon va tâcher, au travers des songes qu’il s’invente en fermant les yeux, de mettre des mots sur la maladie de son père, jusqu’à toucher du doigt une vérité indicible.

 

Simon est un enfant. Et, comme tous les enfants, il se pose des questions, ne comprend pas toujours ce qui l'entoure et comprend encore moins qu'on ne veuille pas lui expliquer les choses. Mais bon, il fait avec. Jusqu'au jour où un matin il découvre son papa dans le lave-vaisselle. Résultat : papa hospitalisé. Là-dessus, il rencontre Lily, une petite fille un peu différente qui elle, seura trouver les mots justes et faciles pour lui faire comprendre des choses difficiles.

 

Voici un nouveau livre obtenu grâce à Plume Libre et voici un nouveau livre qui sera un de mes coups de coeur.

J'ai été très touchée par l'histoire de Simon, témoin de la dépression de son père et laissé dans un flou artistique sur bien des choses, comme si un enfant de neuf ans ne pouvait rien comprendre.

J'ai aussi été très touchée par le personnage de Lily, petite fille autiste qui deviendra la seule véritable amie de Simon pendant ces moments difficiles et par le personnage de la grand-mère, juste un peu dégentée.

 

L'auteur accomplit la merveilleuse prouesse de nous toucher avec des mots simples. A travers le regard d'un enfant, il nous apporte un regard différent sur l'enfance, la dépression, l'autisme et bien d'autres choses encore qui pourraient nous faire pleurer mais qui dans ce roman peuvent parfois nous faire sourire.

Un petit roman, très vite lu, plein de charme, plein de caractère et plein de force aussi. Un petit roman qui nous ramène dans le monde de notre enfance et qui nous rappelle ce que nous ressentions quand nous voyions le monde mais que nous ne comprenions pas tout.

 

Bref, un roman idéal pour sourire et pleurer, pour passer un bon moment en compagnie d'un enfant assez exceptionnel en son genre.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Divers et Variés
commenter cet article

commentaires