Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 13:06

Coupins,

ce week-end j'étais aux Quais du Polar et même si je n'ai pas pris beaucoup de photos (je me servirai d'ailleurs ici de photos trouvées su le net), j'avais très envie de vous raconter un peu ces deux jours qui ont été tout simplement magiques !

 

Samedi matin, je saute dans mon bus. Direction Lyon ! Pas que c'est très loin de chez moi mais faut y aller quoi... Et puis, vu le trajet du bus, faut avoir le coeur bien accroché !


9h30 : arrivée à Lyon ! Le temps de sauter dans le métro et me voilà sur les lieux du salon. J'ai le coeur qui palpite. Limite je saute partout. Ca y est, j'y suis bel et bien !

 

10h : les portes du salon ouvrent ! C'est parti ! Mon programme est chargé et je me dois de rencontrer mes auteurs préférés !

 

Je rencontrerai donc :

Bernard Minier

Gilles Caillot

Donato Carrisi

Claire Favan

Maud Tabachnik

Henri Loevenbruck

LOEVENBRUCK Henri (c) Didier Cohen-Flammarion

 

A midi, j'ai eu l'occasion de retrouver la bande de Plume Libre et l'après-midi, j'ai eu l'occasion de rencontre THE auteur :


James Ellroy

Mais aussi :

Asa Larsson

Peter James

 

J'ai aussi pu revoir :


Bertrand Puard

Odile Bouhier

 

J'ai aussi pour la 1ère fois rencontré


Cathi Unsworth

 

Pour ne citer que ceux-là...

 

Samedi soir, je suis rentrée chez moi avec un sac plein à craquer. Cela m'aurait-il suffit ? Non car je suis retournée sur le salon le lendemain où j'ai encore pu faire un tas de belles rencontres.

 

Dimanche, à 10h, je suis de retour sur le salon avec la ferme intention de voir les auteurs que je n'ai pas la veille :

 

Franck Thilliez

Nicolas Le Breton

Karine Giebel

 

Et puis, en fin de journée, j'ai finalement craqué pour quelques rencontres fortuites de dernière minute :

 

Craig Johnson

Tim Willocks

 

J'ai également rencontré au cours de ce week-en plein d'autres auteurs extraordinaires tels que Barbara Abel, Marcus Malte, Jérémie Guez, Olivier Truc, Deon Meyer, Antonin Varenne et j'en passe...

 

Autant dire que je suis revenue avec plein de nouveaux romans que je vous présenterai dimanche lors d'un IMM spécial...

Repost 0
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 16:44

 

Dans le cadre du prix "Curieux Voyageurs", j'ai eu l'occasion ce samedi 22 février de rencontrer Joël Alessandra, dessinateur du livre Ennedi.

 

Pendant 1h30, le monsieur nous a parlé de ses livres et de ses voyages. Particulièrement de ses voyages en Afrique dans des pays tels que le Tchad.

Il nous a raconté ses rencontres et son expérience de voyageur non sans beaucoup d'humour et de modestie par rapport à son travail.

 

Entre livres de voyages et bandes-dessinées on sent dans le travail de l'auteur un travail complet et ce fut une vraie chance de pouvoir l'écouter nous raconter tout ça avec passion.

L'écouter nous raconter son voyage sur les traces d'André Gide de par l'Afrique fut un bonus non négligeable et, parfois, j'ai eu le sentiment de quitter Saint-Etienne pour me rendre dans ces pays.

 

La rencontre s'est bien sûr achevée par une petite séance de dédicasse et même si je ne voulais pas acheter de livre, je ne me serais pas vue repartir sans une bande-dessinée dédicacée.

 

J'ai passé un superbe moment lors de cette rencontre et je dois dire que plus ça va et plus mon choix de vote pour "Curieux Voyageurs" va être difficile.

Repost 0
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 22:50

 

Ce vendredi 21 février est venu à Saint-Etienne un de ces auteurs que je vais systématiquement saluer lors de la fête du livre du mois d'octobre : Hubert de Maximy.

Souvenez-vous, je vous ai parlé de cet auteur il y a peu pour son roman La rebouteuse de Champvieille.

 

Lorsque j'ai vu que l'auteur revenait à Saint-Etienne ce 21 février c'est donc tout naturellement j'ai décidé de me rendre à cette rencontre.

 

Pendant 3/4 d'heure, l'auteur nous a présenter son dernier roman : Pierre, maître de dentelle : 3ème tome d'une série nous décrivant le monde de la dentelle dans les usines au siècle dernier.

 

Très vite, la discussion a donc quitter le simple livre pour parler d'une époque et des usines sans oublier de parler de la région de Saint-Etienne.

C'est donc avec passion que l'auteur nous a fait partager ses connaissances historiques dans le domaine et c'est avec beaucoup d'émotion qu'il nous a parlé de son roman et de ses personnages.

 

Je vais donc profiter de cet article pour pousser un petit coup de gueule. Rien de bien méchant mais je trouve triste que la littérature de terroir, bien qu'en vogue, n'attire majoritairement (et presque exclusivement) que des lecteurs retraités.

Certes, les anciens retrouvent dans ces romans un monde qu'ils ont connu mais il est a noter que les jeunes devraient lire ces romans pour faire connaissance avec une époque pleine de force.

 

Hubert de Maximy fait partie de ces auteurs que j'apprécie beaucoup car je trouve son écriture à la fois belle, sincère et puissante. Mais cet auteur est aussi quelqu'un de très sympathique que j'ai toujours plaisir à retrouver lors de séances de dédicaces.

 

Bien sûr, je n'ai pu repartir de cette rencontre avec un roman de l'auteur et j'ai choisi le 1er tome de la série présentée ce jour : Le destin d'Honorine.

Je vous en parlerai bientôt.

Repost 0
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 07:57

                                                               

Le BD'ART est un rendez-vous annuel se déroulant à Rive-de-Gier (42) le premier week-end de Décembre. Pour les infos officielles, c'est ici.

 

Honte à moi, je ne m'y étais jamais rendue. La BD n'est pas un genre que j'affectionne beaucoup et, allez savoir pourquoi, pour moi ce salon était réservé à l'apprentissage de la création de BD. Et comme je suis une calamitée en matière de dessin, il n'était pas question pour de mettre les pieds dans ce lieu où j'étais certaine de me ridiculier.

 

Et puis Vendredi soir, révélation ! J'ai découvert que le BD'ART était bel et bien un salon où il était possible de rencontrer des auteurs, des éditeurs...

Du coup, Samedi, direction le salon !

 

J'avoue être assez mitigée suite à cette expérience. Je vais donc diviser cet article en deux points : d'abord ce qui m'a déplu puis ce que j'ai adoré au cours de ce salon.

 

Les points négatifs tout d'abord :

- L'entrée payante (3 euros) m'a un peu fait mal. Déjà je trouve ça cher mais en plus une fois que vous sortez, c'est définitif ou alors il faut repayer. Il y a bien le forfait week-end mais là, il faut sortir 5 euros. Ce n'est pas que c'est excessif mais il faut avouer que c'est cher pour un salon de cette taille.

- Vous n'avez le droit d'apporter que deux livres perso. Plus de dédicaces ? Il faut acheter les livres ! En soi, cela se comprend mais c'est un peu déplaisant malgré tout.

- La librairie est à part. Du coup, il vous faut monter sur l'estrade (la salle étant aussi une salle de spectacle), acheter vos livres à faire dédicacer donc faire la queue une première fois puis redescendre et refaire la queue pour avoir vos dédicaces. J'ai trouvé cela peu pratique.

- Enfin, et c'est là l'horreur d'un salon de la BD, les auteurs à succès ont beaucoup de monde et il faut attendre pendant des heures pour avoir une superbe dédicace. Pire, la salle n'étant pas grande, ça fait des gros bouchons partout et pour circuler, c'est souvent comique !

 

Bref, maintenant que j'ai poussé mon petit coup de gueule sur ce salon, je vais quand même dire ce que j'y ai aimé :

- Le salon était petit, l'ambiance est très conviviale. Les gens sont sympas et ne bousculent pas (trop). On voit dans le regard des visiteurs que ce sont là des passionnés qui vivent le salon avec leurs tripes et ça, ça fait du bien à voir.

- Si, et seulement si, vous ne souhaitez pas voir les têtes d'affiche, les auteurs sont très accessibles et il est aisé de converser avec eux, et avec les éditeurs, pendant de délicieuses minutes.

- C'est bel et bien de la BD qui est présentée sur ce salon mais des auteurs jeunesse vous présentent aussi leurs livres pour enfants, des albums très sympas qui m'ont fait craquer. En fouinant, j'ai même réussi à dénicher un roman. J'ai donc pu y rencontrer un certain nombre d'auteurs et de dessinateurs, tous très sympas, et faire des découvertes dans un domaine que je ne maitrise que peu : la Bande-Dessinée.

- Le salon se déroule dans une salle des fêtes, une salle chauffée, et avec le temps de ces derniers jours, il est appréciable de naviguer avec une température idéale.

 

 

En bref, je dirais donc que ce salon a la mauvaise idée d'être un peu trop commercial. Malgré tout, de belles rencontres peuvent se faire et du coup, je pense que j'y retournerai l'année prochaine (sauf si je parviens à aller à Montreuil...)

Repost 0
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 18:25

Et voilà, la fête du livre de Saint-Etienne c'était la semaine dernière et j'attends déjà la prochaine édition avec impatience ! Mais en attendant, voici un petit compte-rendu de ce week-end d'exception :

 

Vendredi :

 

Après mon cours de langue médiavale, à 12h, je saute dans un tram et zoup ! Direction la place de l'hôtel de ville. En chemin, j'englouti un petit paquet de biscuits. Je ne suis pas prête de rentrer chez moi !

Au moment de pénétrer sous le châpiteau, mon coeur bat la chamade, mes mains deviennent moites, les larmes me montent presque aux yeux. Ca y est ! J'y suis !

Le vendredi, qui plus est du temps de midi, il n'y a pas beaucoup de monde (ni beaucoup d'auteurs d'ailleurs). Pas grave ! C'est pour moi l'occasion d'aller saluer mes habitués du salon et particulièrement Jaal que je retrouve avec grand plaisir chaque année.

Je tourne et je vire. Je me rends du côté jeunesse. Je rencontre alors Jean-Luc Bizien et Arthur Ténor. Je parle avec des auteurs, avec des gens que je croise... Bref, aucun stress ! Je sais que j'ai tout le week-end devant moi et puis je n'ai pas l'intention d'acheter des livres dès ce premier jour. Je suis tout bonnement déjà beaucoup trop chargée !

Mais déjà, je fais mes premiers repérages et me délecte à l'avance de mes futurs achats.

En outre, je profite de cette première journée pour faire dédicacer quelques livres que j'avais déjà chez moi. Mais bon, accessoirement il faut bien travailler un peu et je rentre chez moi en me réjouissant à l'avance du lendemain...

 

Samedi :

 

Le matin, je me réveille de bonne heure. Ouf ! Je vais pouvoir travailler un peu avant de me plonger dans le salon stéphanois.

Il doit être 10h15 lorsque je rentre sur le salon et je continue à tourner et à virer. Je fais mes repérages. Je flâne. J'aime l'ambiance de ce salon et rien ne pourrait m'arrêter.

Au détour d'un chemin je rencontre une copine blogueuse avec qui j'échange quelques mots. Je rencontre des auteurs, je dévore des quatrièmes de couverture...

Je retrouve avec plaisir Ségolène de MargerieGordon Zola... Je fais la connaissance Thomas Sandoz, de Jean-Claude Mourlevat, d'Yves Grevet, de Martine Pilate, de Jean-Louis Nogaro.

L'après-midi, je parviens enfin à rencontrer François Bégaudeau dont j'avais le livre. C'est aussi avec joie que je retrouve Laura Sadowski.

L'après-midi, j'aurai la joie infinie d'être au milieu d'une foule ENORME ! Jean-Pierre Pernaut et Michel Drucker en même temps sur le salon, ça ne pardonne pas ! Les stéphanois déclancheront d'ailleurs presque un émeute devant ce dernier... Sans commentaire !

J'achète déjà une dizaine de livres durant cette journée et c'est complètement hors service que je repars le soir. Mais déjà, Pat Milesi dont j'ai acheté le livre m'a demandé de commencé son livre, ce que je ferai ! (la chronique pour demain normalement !)

 

Dimanche :

 

Dernier jour. En me levant, j'ai déjà envie de pleurer. Pourquoi ce week-end passe-t-il si vite ?

Je recommence à me balader sur le salon. Je rencontre encore d'autres auteurs : Bernard Simonay, Nathalie Hug, Christine Palluy, Hubert de Maximy... Comment les citer tous ?

Je commence à fatiguer à force de courir partout mais je ne veux pas perdre une miette du salon. J'ai bien envie d'assister à quelques conférences mais bon, en fait, je n'en suivrai aucune. Pas que ça ne m'intéresserait pas mais bon, pas envie d'écrire et aller à une conférence sans écrire... Je n'en vois pas trop l'intérêt.

Enfin bref, cette troisième journée passe encore à une vitesse folle et à 18h, il est temps de partir. Au moment je prendre le tram pour rentrer chez moi, je sens les larmes me monter aux yeux. C'est déjà fini ! Comment le croire ?

Mais bon, je me rassure comme je peux : j'ai toutes mes dédicaces à lire. Une manière comme une autre de me replonger dans l'ambiance du salon...

Et puis, j'ai toutes mes lectures à faire maintenant !

 

Vivement l'année prochaine !

Repost 0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 10:07

Petit compte-rendu de la rencontre de ce jeudi soir :

 

                                                           

 

Olivier Sillig (à gauche) et Antoine Choplin (à droite) étaient jeudi soir les invités de la médiathèque de Saint-Etienne (42) pour nous parler de leurs derniers romans respectifs.

Antoine Choplin étant, je le rappelle, l'auteur de La nuit tombée, je ne pouvais pas ne pas aller à cette rencontre.

 

Suite à un petit retard dû à l'horreur des bouchons, la rencontre a pu commencer et les auteurs nous ont tour à tour parlé de leurs romans.

Histoires, écritures, interprétations, lectures des textes... Il va sans dire que cette rencontre à été très riche et tout à fait passionnante.


Entre moments de reflexion, moments d'émotion et moments de franche rigolade, cette rencontre restera dans mon souvenir comme un grand moment, tout simplement.

 

Antoine Choplin nous a parlé de Le héron de Guernica et Olivier Sillig de Skoda. Deux romans visiblement très forts.

 

J'ai aimé la façon dont les auteurs nous ont présenté leurs textes, en toute simplicité mais avec beaucoup de passion également. Et me croirez-vous si je vous dis que ces derniers, aidés du médiateur de la rencontre, m'ont convaincue de lire ces romans ?

Rendez-vous très prochainement pour les chroniques des deux livres...

Repost 0
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 08:02

Voici un petit compte-rendue de ce samedi après-midi suite à une rencontre avec Charles Juliet à Saint-Etienne (42) :


 

A 13h, je pars de chez moi pour me rendre à la médiathèque de Saint-Etienne. A 14h25, je suis dans la petite déjà bien remplie. Je me trouve, par miracle, une place au premier rang et à 14h35, la rencontre commence. Un petit coup d'oeil derrière moi me montrera que la salle est comble !

 

Pendant près d'une heure, Charles Juliet nous parlera de sa vie, de son oeuvre. Il nous lira quelques poèmes de sa composation et nous exposera son besoin d'écrire.

Une rencontre comme je les aime en somme. Rencontre achevée par une petite séance de dédicaces. (autant dire que je n'ai pas laissé passé cette chance...)

 

Charles Juliet est un monsieur en toute simplicité et fort agréable à entendre pour une oeuvre magnifique.

 

Je remercie donc tous ceux qui ont organisé cette journée et le médiateur de cette rencontre, dont j'ai oublié le nom, pour nous avoir fait partager un grand moment.

Repost 0
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 19:34

Aujourd'hui, au Cultura de Givors (69), j'ai eu la chance de retrouver quelques auteurs, que j'ai pu rencontrer à la fête de livre de Saint-Etienne (42), et que je commence à fort bien connaitre même si je n'en ai pas encore parlé ici :

 

- Philippe Lemaire                              

- Albert Ducloz

- Roger Royer

 

J'ai aussi pu rencontrer une auteure que je ne connaissais pas encore et avec qui j'ai bien pu discuter :

 

- Sophie Rollet  

 

Je leur ai bien entendu acheté des livres. Vous verrez cela dans le prochain article...

Repost 0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 09:28

Hier, à la Librairie de Paris, avait lieu un petit rendez-vous avec quelques auteurs. J'aurais trouvé trop bête de ne pas y aller...

Les nouveaux locaux de la librairie fraichement rénovés sont très agréable et l'ambiance générale de la librairie est très sympa.

A l'approche des fêtes, c'était un beau cadeau que les libraires nous offraient là.

 

Voici donc les auteurs que j'ai eu la chance de rencontrer :

 

- Jean-Paul Gournier et Caroline Dubanchet pour L'innocence empoisonnée, la vérité sur l'affaire Gournier.

 

- René Nayret pour Une enfance au café.                   - Irène Frain.         

                                                                                               

 

- Tatiana de Rosnay                                            - L'éditrice Héloïse d'Ormesson

                                                         

 

Un rendez-vous très sympa pour lequel je remercie la librairie. Vivement la prochaine rencontre !

Repost 0
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 11:06

Ce week-end avait lieu la renconre annuelle Sang d'encre à Vienne, en Isère.

Comme ce n'est pas très loin de chez moi, j'ai décidé d'y aller.

Malgré la chaleur constante dans les lieux et une sono un peu trop forte qui fait qu'on ne s'entend plus vraiment penser, j'adore ce salon.

La salle dans laquelle se déroulent les festivités est tout à fait superbe avec ses pilliers en pierre et son ambiance un peu ancienne.

Pour un salon du polar, je trouve ce cadre idéal parce qu'il nous plonge dans une véritable ambiance bien particulière.

 

Mais voici ce qui doit plus vous intéresser : les auteurs que j'ai rencontrer et les petites dédicaces que j'ai ramené avec moi.

J'ai donc eu la chance de rencontrer Diniz Galhos, Jérémie Guez mais aussi Gaëlle Perrin, Laurent Guillaume, Elsa Marpeau et Paul Colize dont d'ici plus ou moins de temps je chroniquerai les livres ici même.

J'ai aussi rencontrer beaucoup d'autres auteurs très sympa mais bon, voilà, j'avais décidé de réduire le budget ce qui, et pour cause, limite les achats.

 

Bon, je sais, j'avais dis que je voulais faire baisser ma PAL mais bon, un salon, c'est difficile de dire 'non' !

Voilà, un premier petit récit de salon mais je l'espère pas le dernier.

Repost 0