Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 06:29

In this third book in the Lunar Chronicles, Cinder and Captain Thorne are fugitives on the run, now with Scarlet and Wolf in tow. Together, they’re plotting to overthrow Queen Levana and her army.  Their best hope lies with Cress, a girl imprisoned on a satellite since childhood who's only ever had her netscreens as company. All that screen time has made Cress an excellent hacker. Unfortunately, she’s just received orders from Levana to track down Cinder and her handsome accomplice.  When a daring rescue of Cress goes awry, the group is separated. Cress finally has her freedom, but it comes at a high price. Meanwhile, Queen Levana will let nothing prevent her marriage to Emperor Kai. Cress, Scarlet, and Cinder may not have signed up to save the world, but they may be the only hope the world has.

 

Cinder est en fuite avec le capitaine Thorne tendis que la reine Levena s'apprête à épouser le prince Kai. Scarlet et Loup font désormais partie de l'aventure. Mais, au milieu de tout ça, une troisième jeune fille prisonnière depuis des années d'un satellite fait son apparition : Cress...

 

La série des chroniques lunaires est la première série depuis longtemps qui me fait cet effet-là : un engoûement complet et une envie systématique de connaître la suite. Du coup, je n'ai pas su résister et ai voulu tenter de lire le tome 3 en VO, je ne pouvais plus attendre.

 

Bon, il est un peu compliqué de parler de l'intrigue. D'une part au risque de spoiler les premiers tomes et d'autre part au risque de faire d'énorme contre-sens quant à ma compréhension en anglais du tome.

Pour le dire en deux mots, nous reprenons l'histoire là où nous l'avions laissé avec Cinder qui est toujours menacée par la reine Levana qui, de son côté, est bien décidée à épouser le prince Kai. Nous continuons donc de suivre le périple de la jeune ciborg tout en voyant les relations entre les personnages évoluer (tout particulièrement entre Scarlet et Loup).

 

Mais l'important de ce troisième tome est l'apparition d'un troisième personnage : Cress. Une jeune fille prisonnière depuis de longues années d'un satellite sans aucun contact avec le monde extérieur si ce n'est celle qui lui rend visite régulièrement comme une mère. Vous l'aurez compris, c'est la fameuse Rapunzel (Raiponce en français).

Tout comme dans le conte, et loin de la version Disney, Cress est une jeune fille ingénue et qui ne sait rien du monde. Elle a le même âge que Cinder et Scarlet mais elle semble pourtant beaucoup plus enfantine. Pour ces raisons, je crois qu'il s'agit là de l'héroïne de la saga qui m'a le plus touchée.

 

A l'image de Cinder et plus éloigné de Scarlet, ce troisième tome renoue avec le conte d'origine dont on retrouve la trame. J'avais eu un plus de mal à retrouver la trame du conte avec Scarlet.

Avec ce nouveau tome, nous retrouvons donc l'ambiance des contes futuristes tout en nous plongeant dans la suite des aventure de ce groupe de plus en plus important qui veut faire chûter la reine Levana.

 

L'anglais est ici plutôt accessible (c'est là que l'on se rend vraiment compte de la divergence entre livres pour adultes et livres young adult) et cela a été pour moi un très grand moment que de pouvoir lire ce roman plus tôt que prévu. Seule ombre au tableau, je vais devoir attendre pas mal de temps maintenant pour avoir le toute fin de la saga !

Je ne manquerai cependant pas de lire le tome 3 en français ce qui me permettra à la fois de patienter et de comprendre ce qui m'a échappé lors de cette lecture VO.

 

En bref, un tome 3 à la hauteur de la saga. Sortie en France en fin d'année je pense. Je vous engage à noter le rendez-vous !

Repost 0
Published by pampoune - dans Version Originale
commenter cet article
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 09:10

The fascinating characters that roam across the pages of Emma Donoghue's stories have all gone astray: they are emigrants, runaways, drifters, lovers old and new. They are gold miners and counterfeiters, attorneys and slaves. They cross other borders too: those of race, law, sex, and sanity. They travel for love or money, incognito or under duress. With rich historical detail, the celebrated author of Room takes us from puritan Massachusetts to revolutionary New Jersey, antebellum Louisiana to the Toronto highway, lighting up four centuries of wanderings that have profound echoes in the present. Astray offers us a surprising and moving history for restless times.

 

Entre le 17ème et le 19ème siècle, de nombreuses personnes durent émigrer que ce ce soit pour le travail, une vie meilleure ou encore par amour. L'émigration, ce sont des déplacements de populations et aussi, et surtout, des histoires individuelles qui permirent à des vies de changer à jamais.

 

Voici un nouveau livre que j'ai eu l'occasion de dénicher au rayon VO d'une de mes librairies fétiches dans le domaine. J'ai tout d'abord craqué pour la couverture puis le résumé m'a énormément tentée. Il me fallait donc découvrir ce titre.

 

L'émigration est une épreuve : quitter tout ce que l'on a toujours connu, effectuer un voyage parfois long et difficile, arriver dans un pays inconnu et tenter de se créer une nouvelle vie que l'on souhaite meilleure que celle que l'on a quitté.

 

Voici donc un recueil de 14 nouvelles qui nous plonge au coeur de ces destins individuels de ces personnes ayant voulu changer de vie et ayant tenté le tout pour le tout dans le but de vivre cette nouvelle vie dont ils rêvaient. Ils sont partis, ont voyagé et ont démarré une nouvelle vie. Leurs histoires deviennent ainsi de vrais romans et ce sont ces "romans" qui nous rappellent les épreuves que durent endurer bien des individus au fil du temps.

 

L'auteure raconte donc ces destins, tirés de faits réels. Elle romance des épreuves, des voyages, des envies de vie nouvelle. Mais tous ces destins ne sont pas inventés par l'auteur. En effet, chacun de ces destins est tiré d'un fait réel que l'auteur se propose de nous raconter à la fin de chaque nouvelle en nous racontant ce qui aura eu lieu après la fin du fait romancé.

 

Le fait qu'il s'agisse de textes courts facilite sans nul doute la lecture en anglais mais je dois cependant avouer que j'ai eu quelques difficultés à la compréhension de certaines nouvelles. Ce livre reste en effet un livre du rayon "littérature" et on n'y retrouve donc pas le vocabulaire "adapté" des romans "young adult". De plus, ce recueil ne manque pas de références historiques que je ne connaissais pas forcément et qui n'ont pas facilité la lecture VO.


Cependant, ces mêmes références historiques m'ont donné l'impression d'apprendre pas mal de choses sur ces différentes époques. Ce livre fait donc bien partie des titres qui permettent d'apprendre et de comprendre beaucoup de choses sur une question que l'on ne connait pas forcément et qui, pourtant, est plus que passionnante.

 

En bref, je dirais que j'ai beaucoup aimé ce recueil très fort en émotions et si vous aimez les récits historiques, je crois que vous devriez aimer ces nouvelles.

Repost 0
Published by pampoune - dans Version Originale
commenter cet article
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 08:23

The chilling story of a woman haunted by music that only she can hear, sung by a choir of children that only she can see ...

 

Louise vient de déménager. Son fils vient de partir dans une école et Louise déprime un peu. La vie pourrait suivre son court mais, bientôt, une musique la réveille chaque nuit et cette situation deviendra vite infernale jusqu'à ce que la musique devienne une chorale d'enfants...

 

Voici mon second roman lu en VO, un livre pour adultes cette fois. J'avais un peu peur de ne rien comprendre et même si j'ai eu des difficultés, je dois dire que j'ai bien réussi à suivre malgré tout.

 

Ce roman nous présente donc Louise qui vient d'emménager dans un nouvel immeuble. Elle ne connait pas encore ses nouveaux voisins mais bientôt, la nuit, elle est réveillée par une musique venant de chez son voisin. Une musique peu supportable à une heure tardive.

 

Louise aimerait bien que son voisin cesse ce manège mais la chose promet d'être compliquée. Et puis, bientôt, le registre change et c'est une chorale d'enfant que Louise se met à entendre, que ce soit la nuit ou le jour. Quelle est donc cette chorale ? La vie de Louise promettra alors de beaucoup changer...

 

L'effet VO m'a bien entendu compliqué la vie pour entrer dans l'histoire. Le titre, le résumé et la couverture promettaient une plongée dans un univers fantastique qui, a mon goût, a mis trop de temps à arriver.

En fait, plutôt que la question de cette fameuse chorale, c'est plutôt la vie de Louise qui nous intéresse dans ce roman qui, de fait, rentre plus facilement dans la catégorie des romans psychologiques que dans la catégorie des romans fantastiques.

J'aime ce genre de romans, ce n'est pas la question, mais du coup j'ai été assez surprise du tournant que prenait l'ensemble au fil des pages. Ceci dit, le fantastique est là malgré tout et l'auteure parvient finalement à bien doser son travail pour nous offrir un roman qui fonctionne comme un tout.

 

L'auteure parvient fort bien à nous faire entrer dans la psychologie de son personnage et on s'attache très vite à Louise que nous laissons le coeur gros à la fin du roman.

Petite note négative tout de même pour le manque de rythme de l'ensemble. J'aurais aimé être angoissée au cours de ma lecture, vivre un peu d'effroi, et ce ne fut pas tellement le cas. Dommage.

 

En bref, ce roman permet de passer un agréable moment avec un anglais relativement facile. Je pense donc que j'achèterai ce livre s'il sort en français (et j'espère qu'ils garderont la superbe couverture de l'édition originale).

Si vous avez le courage de vous atteler à une VO... 

Repost 0
Published by pampoune - dans Version Originale
commenter cet article
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 13:09

Dancing with someone is an act of trust. Elegant and intimate; you're close enough to kiss, close enough to feel your partner's heartbeat. But for Vanessa, dance is deadly - and she must be very careful who she trusts . . . Vanessa Adler attends an elite ballet school - the same one her older sister, Margaret, attended before she disappeared. Vanessa feels she can never live up to her sister's shining reputation. But Vanessa, with her glorious red hair and fair skin, has a kind of power when she dances - she loses herself in the music, breathes different air, and the world around her turns to flames . Soon she attracts the attention of three men: gorgeous Zep, mysterious Justin, and the great, enigmatic choreographer Josef Zhalkovsky. When Josef asks Vanessa to dance the lead in the Firebird, she has little idea of the danger that lies ahead - and the burning forces about to be unleashed . . .

 

Depuis que sa soeur, Margaret, a disparu, la vie de Vanessa n'est plus tout à fait la même. Mais lorsqu'on lui propose d'intégrer une prestigieuse école de danse, cette même école qui a vu Margaret pour la dernière fois, la jeune fille n'hésite pas et accepte de partir. Son but ? Devenir danseuse professionnelle mais aussi comprendre ce qui est arrivé à sa soeur. Vanessa risquera alors de découvrir des secrets qui risqueront bien de changer sa vie...

 

Voici un roman dont la chronique que je vais faire maintenant me tient beaucoup à coeur. Lire ce roman était pour moi un vrai défi et je suis très fière de l'avoir relevé. Pourquoi ? Parce qu'il s'agit du tout premier roman que j'aurai lu en VO. Pour ne rien gâcher, cette première lecture en anglais aura été une très belle découverte livresque. Vous présenter ce livre est donc pour moi un très grand moment.

 

Le roman nous présente donc Vanessa, danseuse, qui va devoir aller dans une grande école de danse. Ceci est un honneur pour la jeune fille mais aussi l'occasion pour elle de découvrir la vérité sur la disparition de sa soeur, trois ans plus tôt.

A peine arrivée dans sa nouvelle école, Vanessa s'aperçoit de la difficulté de tenir le coup dans une telle école avec les exigences de son nouvel enseignant mais, de plus, elle se rend très vite compte que ce lieu semble cacher de lourds secrets.

 

Pourtant, au coeur de tout ceci, l'amour de la danse et l'amour tout court restent de mise. Car si pour Vanessa il s'agit de découvrir ce qui est arrivé à sa soeur, les premières amoures se font très vite sentir et la passion de la danse reste toujours plus forte que tout.

 

L'auteur réalise le tour de force de mêler habilement une intrigue palpitante à la découverte de l'amour sans omettre la passion, extrèmement forte, de la danse.

Une fois le livre ouvert, il est très difficile de le lâcher car on voit connaître les secrets de cette école. Et lorsque l'amour s'en mêle, lorsque le jeune Zep parvient à gagner le coeur de Vanessa, le roman nous embarque dans un tourbillon de passion ou le sentiment se lie à la passion de la danse.

 

Je ne parlerai que très brièvement du style de l'auteur car parler d'un style en VO n'est pas forcément simple mais je dirai simplement que l'auteur utilise une langue non complexe adaptée aux jeunes adultes. La preuve : j'ai pu lire ce roman.

 

Finalement, je dirai que d'une part j'attends avec impatience la suite de ce roman qui, à la fin, pose autant de questions qu'il apporte de réponse, mais par ailleurs j'ai hâte que ce roman sorte en français pour pouvoir le relire et en comprendre les subtilité qui m'auront échappé.

Pour info, ce roman sortira en juillet 2014 chez Pocket jeunesse et je vous conseille vivement de vous le procurer dès sa sortie.

Repost 0
Published by pampoune - dans Version Originale
commenter cet article