Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 09:03

Annabelle, Elle pour les intimes, est une jeune femme ambitieuse d'une vingtaine d'années, étudiante le jour et escort girl la nuit. Au cours d'une de ses missions, elle rencontre David Barlet, un magnat de la presse d'une quarantaine d'années, follement attirant, et tombe sous son charme. L'attirance est réciproque, et les voici bientôt fiancés. Mais David ignore tout des activités nocturnes d'Elle. Cela convient très bien à la jeune fille, qui s'est juré de laisser cette existence derrière elle une fois sa dernière mission achevée : celle qui doit lui permettre d'acheter un cadeau de mariage pour David... Un ultime mensonge avant d'entamer une nouvelle vie. Mais l'identité de son dernier client va mettre tout son avenir en péril. La seule solution pour sauver son mariage : accepter le jeu sensuel de cet homme et se plier à ses commandements...

 

Annabelle, dite Elle, est étudiante en journalisme. Escort girl le soir, la jeune femme fait lors d'un contrat la rencontre de David Barlet qui, bien sûr, ignore tout des véritables activités de la jeune femme. Très vite, tous deux sont fiancés mais une mission va changer la vie de Elle qui se retrouvera bientôt prisonnière d'une situation bien délicate...

 

Je remercie tout d'abord First édition et Emma Mars qui m'ont permis de découvrir ce roman qui a fait tellement de bruit un peu partout.

 

Nous commençons le roman un an après le début des événement. Dès ce prologue, le lecteur se pose des questions quant à cette année vécue par Annabelle. Lorsque l'on accède au premier chapitre du roman, c'est une rétrospection qui nous est proposée avec une avancée dans le temps qui, on s'en doute, nous ramenera jusqu'au moment du prologue.

 

Annabelle est une jeune femme qui est en train de finir ses études et qui, pour mettre du beurre dans les épinards, est devenue escort girl. Sa rencontre avec David, un homme bien plus âgé qu'elle, lui fera découvrir une nouvelle vision de la vie. Une vie où elle ne veut plus être escort girl. Or, une mission un peu particulière rendra la jeune femme prisonnière de cette situation qui s'avèrera de plus en plus complexe.

 

Dès le début du roman, le ton est donné : le lecteur est plongé dans un roman érotique où la sexualité aura une place très importante et où les propos pourront être crus. 

Pour avoir déjà lu des romans érotiques, je peux dire que ce n'est pas là un genre que j'adore mais les avis sur ce roman ont été bons au point qu'il me fallait le lire et, je peux le dire, j'ai été conquise à mon tour de ma lecture.

 

Ce que j'ai aimé avec ce roman c'est la volonté de présenter une réelle intrigue au-delà de l'érotisme, une intrigue prenante qu'il est impossible de lâcher. Il se trouve qu'au fil des pages je me suis posée pas mal de questions avec cette volonté que j'ai lors de lecture de polars ou de romans incluant le secret de famille de comprendre la situation de l'héroïne.

 

Les personnages sont bien construits et la psychologie qui ressort de ce roman est vraiment bien construite. On s'attache très vite à Elle et les autres personnages du roman ont tous leur petit quelque chose qui en fait de vrais personnages que l'on a envie de suivre jusqu'au boût.

 

Enfin, l'auteure parvient à nous entraîner là où elle le souhaite en nous faisant croire que l'on sait ce qui va se passer mais en nous plongeant à plusieurs reprises dans des retournements de situations qui font de ce roman un roman réellement bien construit.

L'écriture de l'auteure est très agréable et l'érotisme ne devient pas vulgaire ce qui fait du bien dans ce genre de littérature. Emma Mars a fait le choix d'un roman érotique mais elle aurait aussi bien pu écrire un polar ou un roman de littérature générale.


En bref, voici un roman érotique qui m'aura réconciliée avec le genre et dont j'ai très hâte de lire la suite pour retrouver Annabelle et les autres.

Un roman qui devrait plaire aux amateurs du genre mais pas que...

Repost 0
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 07:51

Rappelez-vous l’innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d’amour sincère… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu’elle n’a jamais été révélée… Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.
Blanche-Neige est une princesse belle et aimée de tous. De tous, sauf de sa belle-mère de quatre ans son aînée qui lui voue une haine sans borne. Alors que le roi part en guerre, la reine Lilith prend le pouvoir, bien décidée à faire régner la terreur et à se débarasser de sa belle-fille.
Après avoir lu pas mal d'avis très divers sur la blogo, j'ai eu très envie de me plonger à mon tour dans cette réécriture de Blanche-Neige avec, ceci dit, pas mal de craintes : la crainte de m'ennuyer ou de m'agacer d'un érotisme trop prononcé et la crainte d'un massacre du conte par exemple. En plus, j'avais très envie d'avoir ce livre dans ma bibliothèque qui est un superbe objet.
Dès le début du roman, aucun doute, nous sommes dans Blanche-Neige : une jeune fille belle et gentille aimée de tous à part de sa belle-mère qui va vouloir s'en débarasser, des nains qui vont protéger la princesse, un chasseur engagé pour la tuer, une machination de la reine pour venir à boût de la jeune fille sans être inquiétée, un prince qui va sauver la princesse et l'épouser...

Vous aurez peut-être le sentiment que j'en dis trop mais je ne crois pas que ce soit un spoiler que de rappeler l'histoire de Blanche-Neige.
L'auteure nous raconte donc de nouveau cette histoire mais pose sur le conte un regard neuf tout en cruauté de la part de la reine et tout en sensualité de la part de la jeune princesse sans omettre le prince qui, dans cette version, est un peu plus qu'une "belle gueule" et devient un "vrai" personnage.

En effet, dans cette version, on apprend à connaître un peu mieux la reine Lilith et on la suit dans ses machinations tendis que l'on apprend à voir ce que l'on tentait d'oublier dans les autres versions : la sensualité de Blanche-Neige qui, malgré son innocence apparente, sait jouer avec sa beauté et sa naïveté pour susciter la pitié.
Dans cette réécriture du conte, l'auteur parvient donc très bien à faire apparaître ce qui n'était pas vraiment dit dans les autres versions et les personnages nous apparaissent alors comme bien différents de ce qu'ils nous semblaient être jusque là.
Et puis, le point fort de l'auteur est d'avoir fait une réécriture du conte de base et non une réécriture de Walt Disney : on retrouvera ainsi l'histoire du ruban, celle du peigne et le réveil "traditionnel" de Blanche-Neige.
Pour ce qui est du style de l'auteure, je dirais que Sarah Pinborough a su reprendre les codes du conte comme on les aime mais dans la version "adulte" de la chose ce qui permet une lecture addictive (j'ai lu ce roman en un temps reccord).

La fin du roman laisse présager la suite (suite que j'ai d'ailleurs très hâte de découvrir) et le seul point négatif que je tiens à souligner, c'est l'apparition dans ce conte de personnages d'autres contes comme la vieille sorcière de Hansel et Gretel ou encore Aladdin. Si la première apparte un certain piquant au texte, j'ai trouvé que le second servait juste à rien.
Oui, j'avais peur de commencer cette lecture et ce fut finalement une très bonne surprise et presque un coup de coeur. Je le redis, j'ai hâte de lire les tomes suivants ! 
Si vous aimez la romance, la sensualité et les contes, n'hésitez même pas une seconde ! 
Repost 0
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 09:47

Amelia_petit

Depuis son enfance, Amelia a dû subir les mauvaises plaisanteries de son frère et de son inséparable comparse, Damian, le jeune duc de Knightbridge. Mais à quelques jours de son entrée dans le monde, une nouvelle farce dégénère. Cette ultime humiliation la pousse à la rébellion. Elle quitte la demeure familiale pour rejoindre sa tante, et prend fait et cause pour les suffragettes. Pour Damian, la révélation est brutale. Il réalise qu’ils sont allés trop loin et surtout, qu’Amelia a grandi. Elle est devenue une belle jeune femme qui suscite son admiration autant que son désir. Dès lors, il ne souhaite plus qu’une chose : être pardonné. Malheureusement, la guerre éclate en Europe, jetant le monde dans le chaos…

 

1918. Fin de la première guerre mondiale. Damian reçoit un drôle de colis qui le replonge bien des années en arrière à une époque où lui et son ami Nathan traumatisaient la jeune soeur de ce dernier :  Amélia. Mais depuis, les temps ont changé et le jeune a compris la réalité des sentiments qu'il éprouve pour la jeune fille.

 

Je remercie tout d'abord les éditions Laska grâce à qui j'ai pu découvrir cette courte romance qui nous plonge dans une autre époque.

 

Alors qu'ils ne sont que des gamins, Nathan et Damian enchainent les mauvaises blagues  l'égard de la jeune Amélia. L'ultime blague ira cependant bien plus loin puisqu'elle déshonorera la jeune fille qui quittera sa famille à qui elle reprochera de ne pas l'avoir protégée de ces mauvaises blagues.

 

L'histoire familiale aurait peut-être pu s'arranger mais 1914 est là et la guerre fait rare. Nathan et Damian partent à la guerre, Amélia s'engage en tant qu'infirmière militaire...
Mais avant de partir de le Front, puis alors qu'il se bat, le jeune Damian réalise à quel point il aime Amélia et garde contre lui la preuve de sa dernière cruauté à son égard...

 

Voici un court que j'avais dans ma liseuse depuis quelques temps et que je me suis enfin décidée à découvrir. Mon seul regret est de ne pas m'être plongée dans ce texte avant même si, je dois l'avouer, en ne lisant pas le résumé au préalable, je ne m'attendais pas trop à ce genre d'histoire.

 

Mais bon, nous voici donc au début du siècle dernier dans un monde aristocratique au bord de l'abîme que représentera la guerre. Tout commence par des histoires d'enfants mais un jour Damian est pris de regrets.

Il voudrait s'excuser auprès d'Amélia mais la guerre est là et l'auteure nous plonge alors dans l'Histoire au sens large du terme durant laquelle le jeune homme ne cessera de penser à cette Amélia qu'il aime tant.

A la fin de la guerre, les sentiments se dévoilent mais la rancune est tenace et Amélia n'est sans doute pas prête à pardonner.

 

Cette histoire, c'est donc une plongée dans la grande Histoire et dans une belle romance entre deux jeunes gens du début du siècle dernier. Mais, par ailleurs, ce court roman n'est pas sans soulever la question de la culpabilité et de la rancune. Du coup, ce texte est d'une forte conotation psychologique qui n'est pas non plus sans poser la question des conséquences de la guerre.

 

Le style de l'auteur est simple et concis mais cela n'empêche pas le lecteur de s'attacher aux personnages et de compatir à la détresse d'Amélia lorsqu'elle n'est qu'une enfant et qu'elle subit les affronts de son frère et de Damian.

Par ailleurs, bien que de manière relativement réduite, nous ressentons bien dans ce roman les douleurs de la guerre et ses conséquences dans les familles et dans les coeurs.

 

Du coup, nous pourrons dire que ce court roman est un condensé d'émotion et de sentiments pour une lecture agréable et rapide qui devrait convaincre les amatteurs du genre.

Repost 0
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 08:40

PCT_petit

 

Claire, Québécoise d’adoption et traductrice, passe beaucoup trop de temps à travailler, ce qui l’empêche de faire des rencontres. C’est du moins l’avis de son amie Magalie, bien décidée à forcer le destin en jouant les entremetteuses. Profitant d’une visite de Théo, un ami français, Magalie l’invite à un rallye géocaching en pleine nature, activité dont Claire est une habituée. Théo est photographe, et un novice complet en géocaching. Suivant Claire de cache en cache et d’énigme en énigme, il va tomber sous le charme du paysage… mais aussi de sa co-équipière ! Malheureusement, il ne lui reste que deux nuits à passer au Québec. Peut-il s’autoriser à rêver d’une histoire avec elle ?

 

Magalie est enceinte mais cela ne l'empêche pas de rêver de bonheur pour ses amis. Persuadée que son amie Claire passe trop de temps à travailler et certaine que celle-ci et son ami Théo sont fait pour être ensemble, Magalie va inviter ce dernier à une séance de géocaching. Des groupes seront formés. Claire et Théo feront équipe...

 

Je remercie tout d'abord les éditions Laska et Jeanne Corvellec qui m'ont fait confiance en m'envoyant ce court roman. Cela faisait longtemps que j'avais envie de découvrir plus en profondeur le genre de la romance et je fois dire qu'avec un tel livre, j'ai envie d'approfondir cette connaissance.

 

Le prologue du roman nous présente Magalie, une jeune femme enceinte dont la principale préoccupation est de voir ses amis heureux. Et pour les voir heureux, ils doivet vivre l'amour. Alors, lorsque deux de ses amis sont "faits pour être ensemble", Magalie décide de forcer un peu le destin. Elle organise alors une séance de géocaching en binômes où les deux cibles seront ensemble, histoire de forcer un peu le destin...

 

Claire est une habituée du géocaching, Théo ne connait rien de cette activité. Ils vont pourtant devoir faire équipe pour dénicher les indices du maître du jeu : Nicolas. Mais, tout en jouant, ils vont apprendre à se connaître tout en vivant des instants magiques au coeur du Québec.

 

Lors du prologue, je me suis interrogée. Une romance basée sur la manipulation par une tierce personne... Je me demandais bien ce que cela pouvait donner. Et puis, dès le début du roman par lui-même, on oublie Magalie et on se laisse prendre au jeu de la relation entre Claire et Théo, une relation qui dévie très vite sur le mode de la romance.

 

Mais si ce roman est une romance telle qu'on les imagine : une romance dans toute sa splandeur avec une histoire d'amour naissante, ce livre est aussi un hymne à ces coins reculés du Québec. Parfois, la vraie romance est entre les personnages et un pays car c'est une véritable histoire d'amour qui nous est contée entre Claire et le Québec. Quant à Théo, il découvre aussi cet amour pour une région. La romance prend alors un tout autre visage.

Par ailleurs, l'auteur nous fait découvrir une activité encore fort peu pratiquée en France : le géocaching. C'est alors la passion de cette activité qui nous est aussi décrite et, un peu aussi, transmise, au fil des pages.

 

L'auteur aime son pays et ça se sent. Lorsque Claire décrit le Québec à Théo, on sent l'auteur derrière cette voix et ainsi, l'amour pour cette région du monde nous frappe de plein fouet et nous embarque avec lui tout comme Théo sera embarqué.

Le style de l'auteur est superbe en ce qu'elle mêle avec habileté les codes de la romance avec les codes de l'aventure au coeur d'une région parfaitement décrite.

 

En bref, je dirais que voilà là une romance telle qu'on les aime avec une rencontre forte et plein de petits moments sans lesquels une romance ne pourrait être mais aussi un petit livre qui nous parle de l'amour d'un pays et de la passion d'une activité pour découvrir des coins surprenants.

Si vous souhaitez passer un agréable moment avec une belle histoire et de belles descriptions, n'hésitez pas !

 

Parution le 30 janvier aux éditions Laska.

Repost 0
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 10:20

Zone d'expérimentation sexuelle 800

 

Chômeuse douée d’attraits physiques non négligeables, Tiphaine répond à l’annonce d’une entreprise qui recherche des « hôtesses de charme » pour un salaire très élevé. L’entretien de recrutement lui apprend que c’est un travail de nature sexuelle… effectué à des fins de recherche scientifique. Elle se lance et tombe sous l’autorité d’un homme puissant, beau comme un dieu et très mystérieux. Une nouvelle qui associe érotisme, humour et science-fiction.

 

Tiphaine est au chômage. Lorsqu'elle tombe sur une annonce qui demande des "hôtesses de charme" payées plus que convenablement, elle n'hésite pas et se présente. Son rôle sera sexuel en vue de recherches scientifiques. Après avoir séduit son employeur, Tiphaine s'appliquera donc à en faire autant avec l'homme qui lui sera attribué...

 

Je remercie tout d'abord les éditions Artalys grâce à qui j'ai pu découvrir ce court roman et ainsi me réconcilier avec un genre que je boudais depuis bien longtemps.

 

Tiphaine est donc une jeune femme fraichement sortie de la fac avec bac +5 et... au chômage. Lorsqu'elle tombe sur une annonce qui propose un emploi au salaire plus qu'alléchant, Tiphaine décide de tenter sa chance et va se présenter.

Elle découvrira bien vite que ce qu'on lui demande est de nature sexuelle. Du coup, elle poussera le trait et séduira son employeur selon la méthode recherchée. Victoire ! Elle sera embauchée avant d'être poussée dans les bras d'un intrigant jeune homme...

 

La littérature érotique, je ne connais que peu et lorsque j'ai eu l'occasion de découvrir ce roman-ci, je n'ai pas hésité. C'était pour moi l'occasion de renouer avec ce genre que je boudais avec, en prime, une intrigue qui m'inspirait bien.

D'ailleurs, dès le début de ce cours roman, je me suis laissée prendre au jeu avec l'envie d'aller très vite au bout du roman afin de connaître les secrets de cette étrange société.

 

Parce qu'il faut bien le dire, si l'érotisme détient la place d'honneur dans ce roman, l'ensemble n'en est pas moins agrémenté d'une histoire qui tient très bien la route avec une bonne dose de suspens et une intrigue que l'on se plait à suivre en se posant LA question : quelle est cette zone d'expérimentation ?

Bien sûr, l'érotisme est présent à chaque page, c'est le but. Mais l'érotisme n'est pas là sans raison. Comme j'aime le dire, érotisme n'est pas pornographique. Et là, l'auteure parvient avec classe à mêler les actes purement sexuelle à une bonne intrigue où l'on s'attache à l'héroïne.

 

Et puis, la fin du roman nous apporte les réponses aux questions que l'on se pose depuis le début de l'histoire et, je dois bien le dire, je me suis bien faite avoir. Du coup, je peux le dire, l'érotisme est habilement mêlé à une intrigue bien menée pour aboutir à une fin comme je les aime : une fin qui surprend.

 

L'auteur utilise les termes du roman érotique. Comment pouvait-il en être autrement ? Mais elle utilise aussi les codes du suspens et du fantastique pour aboutir à un roman complet qui n'est pas seulement une succession de "je te saute dessus".

Par ailleurs, je dois dire qu'avec ce livre j'ai beaucoup rigolé. Certaines répliques m'ont vraiment amusée (à prendre le fou-rire par moments) et certaines situations de même.

 

En somme, je dirais que ce court roman m'a réconciliée avec le genre de l'érotisme.

S'il y a des amateurs du genre, je n'hésite donc pas à vous conseiller cette lecture qui ne manque pas de piquant dans tous les sens du terme et tant par le fond que par la forme.

Repost 0