Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 09:19

Au début des années 1960, Alan Swift, détective privé installé en Louisiane, est convoqué un matin par un homme qui souhaite retrouver son premier amour. Une enquête classique pour Swift, un scenario qui ressemble en tous points à une simple affaire de cœur. Au même moment, Swift fait la rencontre d’une séduisante jeune femme, Carol Perry, ambitieuse journaliste fraîchement débarquée de New York. Elle cherche à écrire un article sur la mort de Julia Sands, une prostituée poignardée à mort. Carol est issue de la haute-société, à l’opposé de Swift, orphelin habitué à la violence et qui ne se sent à l’aise que dans les bas-fonds de la ville. Pourtant, leurs enquêtes vont les amener à travailler ensemble. Jusqu’à se trouver confrontés à des réseaux criminels qu’ils n’auraient jamais pu soupçonner. Même dans leurs pires cauchemars

 

Lorsque Alan Swift, détective, est engagé par un jeune homme pour comprendre la disparition d'une jeune femme, il ne se doute pas que sa route croisera bientôt celle de Carol Perry, journaliste, qui enquête sur la mort de Julia, une jeune femme noire sauvagement assassinée. Le duo devra pourtant enquêter ensemble pour découvrir toute la vérité.

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions du Toucan Noir qui m'ont non seulement envoyé ce roman mais en plus m'ont fait la surprise de me l'envoyer alors que je ne l'attendais pas.

 

Nous voici au début des années 1960 en amérique à une époque où noirs et blancs sont encore bien loin de vivre en parfaite harmonie. Dans cette lourde ambiance, un homme vient un jour à la rencontre d'un détective pour lui demander de trouver des réponses quant à la disparition de celle qu'il ne cessa jamais d'aimer, une jeune femme noire disparue depuis plusieurs années.

 

Dans le même temps, Carol, une jeune journaliste avide d'émancipation, doit couvrir une affaire de meurtre : celui d'une jeune femme noire poignardée. Devant se confronter à ses collègues et à la police, la jeune femme finira par passer un accord avec Alan Swift pour connaître le fin mot de cette histoire, bravant ainsi les différences sociales et les oppositions de méthodes.

 

Ce qui m'a tout d'abord tentée avec ce roman, c'est son côté historique en plus d'une ambiance "polar à l'ancienne" sans technologie moderne et avec les "bonnes vieilles méthodes". De plus, l'alliance d'une journaliste et d'un détective, deux bêtes noires des forces de police, m'intrigait.

 

Dès le début du roman, alors que nous avons encore deux intrigues bien distinctes, le lecteur comprend que les deux vont se rejoindre. Le tout est de savoir comment. Ce "comment" aura de quoi surprendre et change un peu des collaborations habituelles.

D'ailleurs, au-delà de l'enquête, les dialogues entre la journaliste et le détective ne manqueront pas d'être caucasses et d'apporter un peu de légèreté dans l'ambiance lourde de cette enquête où l'horreur est maîtresse.

 

Contrairement au dernier roman de l'auteur que j'avais pu lire, Stone Island, j'ai été loin de deviner la fin et ai vécu une bonne grosse surprise comme je les aime lorsque je suis arrivée à la fin du roman. Page après page je me suis demandée où l'auteur allait m'emmener et je n'ai pu cesser ma lecture avant de connaître le mystère mis en oeuvre.

 

En bref, j'ai beaucoup aimé ce roman qui nous plonge dans une enquête prenante au sein d'un décors historique mais qui, par ailleurs, renoue avec la tradition du roman policier tel qu'il était avant les technologies actuelles.

Je suis en tout cas ravie d'avoir eu la chance de découvrir un autre roman de l'auteur et n'hésiterai pas à en lire d'autres. Si vous aimez les polars, n'hésitez pas !

Repost 0
Published by pampoune - dans Polars et Thrillers
commenter cet article
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:22

Celui dont le Nom n'est plus

Londres, au petit matin. Sur une table de cuisine, gît un homme vidé de ses organes. L’assassin est une vieille dame à la vie exemplaire. Pourquoi cette femme a-t-elle sacrifié l’homme qu’elle a élevé comme un fils ? Elle est incarcérée. Pourtant, le lendemain, un autre homme est tué de façon similaire. Par la personne qui l’aimait le plus au monde. À chaque fois, les tueurs, qui ne se connaissent pas, laissent derrière eux la même épitaphe écrite dans le sang de leur victime : Puissent ces sacrifices apaiser l’âme de Celui dont le Nom n’est plus… Trois destins vont se lier autour de ces meurtres incompréhensibles : ceux de McKenna, vétéran de Scotland Yard, de Dahlia Rhymes, criminologue américaine et de Nils Blake, l’avocat de ces coupables qui ressemblent tant à des victimes. Trois destins, et trois vies détournées à jamais de leur cours.

 

Comment une vieille femme a-t-elle pu tuer un homme qu'elle a élevé comme son fils d'une manière atroce avant de le dépouiller de ses organes ?  Et, surtout, comment peut-elle ne se souvenir de rien ? C'est là le deuxième meurtre du même type en deux jours auquel est confronté l'inspecteur McKenna. Coup de folie ? Rite mortuaire ? Pour l'inspecteur et son équipe, la quête de réponses s'avèrera périlleuse.

 

Je remercie tout d'aord les éditions Kero grâce à qui j'ai pu découvrir ce polar dans le cadre de notre tout nouveau partenariat.

 

Tout commence lorsque l'inspecteur McKenna et son équipe arrivent sur les lieux d'un crime horrible où un homme a été tué dans des circonstances terribles. Peu de temps après, une vieille dame est arrêtée pour le meurtre.

C'est là le deuxième crime en deux jour suivant ce schéma et l'inspecteur est bien ennuyé face à ces coupables qui ressemblent de plus en plus à des victimes. Dhalia Rhymes, spécialiste des rites religieux, est rattachée à l'enquête pour faire la lumière sur cette affaire.

 

Voici un polar étrange où les codes sont bouleversés. Les coupables ressemblent à des victimes, les victimes n'avaient aucune raison d'attiser la colère de leurs bourreaux et l'inspecteur macho à souhait est en réalité un aimant père de famille. Quant à l'avocat de la défense, il est sur le même chemin que la police et Dhalia, parachutée sur l'affaire, est très vite acceptée par l'équipe.

 

Ce polar est un polar comme je les aime : une enquête impossible, du sang partout à souhait avec des descriptions peu ragoutantes, une vague de crime et un commanditaire introuvable. 

Et puis, dès le début du roman, on sent qu'il y a chez l'inspecteur McKenna une douleur indiscible que l'on apprendra peu à peu à comprendre au fil des pages.

Car ce roman n'est pas seulement un bon polar. Il est aussi un roman où les personnages sont fouillés et où ils ne sont pas de "vulgaires" inspecteurs. Ils sont de "vrais" personnages qui pourraient évoluer dans un roman au-delà de l'enquête qu'on leur attribue.

 

Si l'intrigue m'a passionnée du début à la fin, je me suis également prise de beaucoup d'affection pour les personnages qui, tous à leur manière, m'ont émue et touchée même si parfois les uns et les autres ont pu m'agacer.

D'ailleurs, l'intrigue en question est très bien menée et si le lecteur échaffaude des hypothèses, il est finalement bien mené en bâteau par l'auteur jusqu'à une fin en apothéose à laquelle je ne m'attendais pas du tout et qui m'a laissée en mode "bug" pendant un bon moment, même après avoir refermé le livre.

De plus, le roman nous offre une pointe de romance qui apporte un peu de légèreté à l'omniprésence de la noirceur et je dois dire que cela fait du bien.

 

En bref, voici un polar comme j'aime en lire avec une intrigue à la fois angoissante et sanguinolante, une écriture prenante et source de mille émotions, une psychologie qui vaut vraiment le déplacement.
Amateurs de polars, n'hésitez plus ! 

Repost 0
Published by pampoune - dans Polars et Thrillers
commenter cet article
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 07:49

Saxophoniste fringant et gouailleur, Élysée Gaumont, la cinquantaine parisienne, aime le jazz, l’alcool et les femmes. Hélas, son amour des bonnes choses va lui coûter un AVC… Direction le Sud, pour se reposer dans les calanques marseillaises. Mais entre deux tasses de thé vert, voilà notre musicien mêlé à une sombre affaire d’enlèvement et de meurtre, qui l’entraînera bien malgré lui sur les traces d’une bicyclette volée et d’un trafic de poulets… Élysée Gaumont, au mauvais endroit au mauvais moment ? Accompagné de son fidèle Vauch, trompettiste et Marseillais « jusqu’au fond de la respiration » et de Déborah, la belle contorsionniste douce comme une ballade de Richard Galliano, notre héros parviendra-t-il à se refaire une santé ?

 

Elysée Gaumont est saxophoniste de son état et vit le jazz comme il se doit entre musique, alcool et femmes à gogo. Cette vie ne pardonne pas et voilà Elysée victime d'un AVC. Direction Marseille pour se reposer. Mais une rencontre avec une jeune fille entraînera le saxophoniste dans un univers de traffic où le meurtre est de mise.

 

Je remercie tout d'abord les éditions Michalon grâce à qui j'ai eu la chance de découvrir ce roman en avant-première.

 

Dès le départ, ce roman est assez déroutant. Le narrateur, Elysée, est loin d'être le genre de personnage auquel on s'attacherait spontanément. Un musicien bon vivant ayant fait un AVC et ayant un caractère de cochon, ce n'est pas tout à fait le genre de personnage que l'on a envie d'aimer.

 

Nous découvrons donc l'homme alors qu'il est censé se reposer du côté de Marseille et réapprendre à faire du sport. C'est lors d'une balade à vélo qu'une jeune fille lui demandera d'attacher son vélo au sien car elle n'a pas d'anti-vol. Elysée est alors loin de se douter qu'en acceptant débutera pour lui la plus grande et la plus dangereuse des expérience.

 

A partir de là, le narrateur et le lecteur plongent dans un univers de meurtres, de traffics et d'enlèvement. Un univers bien éloigné du repos requis et j'avoue qu'en débutant ce roman je m'attendais vraiment à découvrir un thriller.

Si l'ambiance thriller est bien primordiale au sein de ce roman, c'est là un thriller un peu différent de ce que l'on peut connaître qui s'offre à nous.

 

Au départ, la disparition d'une jeune fille que le narrateur ne connait même pas. Si le début du roman place le cadre et est presque long, c'est ensuite que tout s'enchaîne et où le lecteur est limite perdu dans toutes les informations et les événements proposés.

Mais de tout ça je ne dirai mot au risque de spoiler la majeur partie du roman.

 

Mais, plutôt qu'une ambiance angoissante, c'est là un roman plein de fantaisie et de joie de vivre qui nous est offert avec des personnages hauts en couleurs qui n'ont aucune longueur d'avance sur le lecteur qui découvre en même temps qu'eux les surprises de cette aventure hors du commun.

De plus, l'auteur propose là un roman plein d'humour et plus particulièrement dans les propos des personnages qui nous font oublier le côté "thriller" pour nous ramener dans une ambiance de littérature générale.

 

Finalement, on arrive à s'attacher aux personnages et je suis même parvenue à entrer dans cette ambiance jazz qui, pourtant, n'est pas vraiment mon truc mais que l'auteure a parfaitement rendu dans son roman.

Car si ce roman prouve une chose, c'est que le jazz n'est pas seulement un style musical mais tout un mode de vie retranscrit ici.

 

En bref, j'ai beaucoup apprécié ce roman qui change un peu de l'ordinaire et qui mêle le thriller à l'humour et à la littérature générale de manière plutôt intéressante et prenante.

Les amateurs de romans où plusieurs genres se mêlent devraient aimer ce roman assez court dont je dirai qu'il ne m'a pas été facile de parler au risque de trop en dire mais une très bonne lecture en tout cas.

Repost 0
Published by pampoune - dans Polars et Thrillers
commenter cet article
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 08:23

D'un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l'autre, il y a Laetitia et David. Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge. Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côte à côte dans une harmonie parfaite. Jusqu'au jour du drame. Un tragique accident fait voler en éclats leur entente idyllique, et la cloison qui sépare leurs maisons tout comme la haie qui sépare leurs jardins ne seront pas de trop pour les protéger les uns des autres. Désormais, les seuls convives invités à la table des anciens amis s'appellent Culpabilité, Suspicion, Paranoïa et Haine...

 

Tiphaine, Sylvain, Laetitia et David, deux couples, quatre amis. Lorsque Laëtitia et Tiphaine tombent enceintes sensiblement en même temps, leur amitié n'en ai que renforcée. Et puis, alors que les enfants auront 7 ans, ce sera le drame, un drame qui divisera les couples où la frontière entre douleur et folie se fera de plus en plus mince.

 

Depuis le temps que j'entendais parler de ce livre... Depuis le temps que je me disais que je devais le lire... Vous comprendrez que lorsque j'ai vu que l'auteure était présente aux Quais du polar, je n'ai pas hésité longtemps à acquérir ce roman !

 

Tout commence comme un roman de vie quotidienne : deux couples vivant à côté et s'entendant à merveilles, des enfants adorables qui nous font sourire par leurs bêtises, une petite vie tranquille de lotissement où rien ne semble devoir se passer pour briser une telle connivence.

 

Et puis un jours, c'est le drame. Le fils de Tiphaine et Sylvain tombe par une fenêtre restée ouverte et décède. La douleur, insoutenable, créera un fossé entre les couples où seule la haie qui sépare leurs foyers protégera chacun des couples de l'autre.

Ce qui ne devait être qu'un beau roman d'amitié va alors devenir le plus fort des romans psychologiques !

 

Voici un roman dont on a tellement entendu parler et qui a tellement eu d'avis époustouflants que je craignais d'être déçue en en attendant trop de ce bouquin. C'est déjà arrivé et cela aurait pu se reproduire. Mais non ! Ce livre est d'une telle force, d'une telle intensité, que comme les autres je me suis laissée aspirée par le roman que j'ai avalé en une nuit.

 

Comment parler de ce roman sans trop en dire ?

Il conviendra tout d'abord de parler des personnages auxquels on s'attachera mais qui, tour à tour nous feront de la peine, nous agacerons en campant sur leurs positions, nous feront peur aussi parfois. 

Et puis il y a l'intrigue. Une intrigue somme toute banale avec la mort d'un enfant suite à un vulgaire accident. Mais, suite à cet accident, la vie ne sera plus jamais la même et le désespoir, la peine mais aussi la colère et la haine s'imisceront entre les couples jusqu'à ce que la folie prenne le dessus.

 

L'auteure nous entraine donc jusqu'au bout de son roman au cours duquel on pleurera, on s'agacera et on aura envie de hurler en balançant le livre à travers la pièce. Jusqu'à la fin qui, sans en dire trop long, est on ne peut plus noire et terrible.

 

En bref, voici un roman que j'avais envie de lire depuis longtemps et que je regrette de ne pas avoir lu avant car il s'agit de ce genre de roman qui laisse des marques bien après en avoir fini la lecture.
Si vous n'avez pas encore ce roman, je ne saurais trop vous conseiller de vous y plonger car on y trouve de tout : de l'émotion, du suspens et une forte psychologie. 

Repost 0
Published by pampoune - dans Polars et Thrillers
commenter cet article
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 08:20

À Boston, un tueur en série laisse derrière lui des cadavres de femmes selon un rituel similaire au martyre des saintes. Gravé dans leur chair, un texte en hébreu... Interrogé dans le cadre de l’enquête, Tim, prêtre d'une trentaine d'années, a la surprise de retrouver dans la jeune inspectrice chargée de l'enquête, Darcy, la petite fille dont il était tombé amoureux enfant, un jour d'été. Celle-ci a grandi mais elle est restée le tourbillon incontrôlable qui l'avait charmé. Heureuse de pouvoir mettre à profit l'érudition religieuse de son ami, Darcy l'entraîne dans sa traque du tueur.

 

Tim, jeune prêtre vient d'être réclamé par le Vatican pour enquêter sur une femme décédée depuis bien longtemps dans le but de la béatifier. Mais alors qu'il arrive à Boster, Emily, fille de cette femme, disparaît mystérieusement. Pour la police, c'est une nouvelle fois l'oeuvre d'un tueur en série qui semble se servir de la religion pour tuer des jeunes femmes. Tim va alors être mis à contribution. Quelle ne sera pas sa surprise lorsqu'il se verra contraint de colaborer avec Darcy, sa meilleure amie d'enfance, une femme "incontrôlable" !

 

Je tiens tout d'abord à remercier Plume Libre grâce à qui j'ai pu découvrir ce roman qui a fait pas mal de bruit sur le site en question.

 

Nous voici à Boston où Tim, un prêtre d'une trentaine d'années est envoyé dans le but d'enquêter sur Caitlin Halligan, une femme qui intéresse l'Eglise car elle aurait accompli des miracles et serait apte à être béatifiée. Tim doit donc enquêter sur elle en commençant par interroger Emily, la fille de cette femme. Mais, alors qu'il l'attend, Emily disparaît.

C'est alors qu'il est interrogé sur cette disparition par la police de Bosten que Tim reconnait Darcy, la petite fille qu'il avait connu enfant, qui était devenu sa meilleure amie et qui aujourd'hui est devenue un flic aussi brillant qu'incontrôlable.

 

La police de Boston recherche depuis pas mal de temps déjà un tueur psychopathe qui tatoue sur ses victimes des extraits en hébreux. Voici donc Tim embauché pour faire une version, version fort susceptible de faire avancer l'enquête. Ce ne sera là que la première étape de la colaboration de Tim avec la police de Boston et avec l'explosive Darcy...

 

Difficile de parler de ce roman pour vous dire de quoi il retourne sans trop en dire mais en en disant un peu quand même ! Difficile aussi de garder un flou autour de cette histoire dont on aimerait parler pendant des heures.

 

Bon, je l'avoue, en commençant ce roman j'étais plutôt mitigée. A la fois je me disais ce roman avait vraiment l'air pas mal du tout et en même temps je ne pouvais m'empêcher d'établir le parallèle avec la série Soeur Thérèse qui fut pendant des années une des séries fard de TF1.

Je me suis donc lancer dans cette lecture et, très vite, je me suis rendue compte que je ne pouvais plus poser le bouquin et que mes appréhensions du départ ont vite plongé au fond des oubliettes.

 

Dès le début, on s'attache à ce duo de choc, à ce duo improbable : un prêtre ancré dans sa foi et dans sa vie et une fille qui n'a peur de rien et surtout pas d'emprunter des voies douteuses. Tim nous apparaît immédiatement comme étant fort sympathique tendis que Darcy peut avoir le don de nous agacer. Pourtant, au fil des pages, on se met à aimer Darcy et à presque regretter lorsqu'elle "se calme".

Et puis, ce duo va fonctionner tant sur le plan de l'enquête que sur le plan individuel. Tim et Darcy n'ont rien à voir et pourtant ils vont se retrouver comme au premier jour et redevenir les amis qu'ils étaient, pour notre plus grand plaisir.

 

Pour ce qui est de l'enquête elle-même, nous voici dans un bon polar comme on les aime avec un tueur psychopathe à arrêter, des crimes sanglants à résoudre, une jeune femme enlevée à sauver. L'auteure maîtrise très bien les codes du genre et nous tient en haleine jusqu'à la fin du roman avec des rebondissements qui nous replongent un peu plus à chaque fois dans l'ensemble.

Le style de l'auteure est d'ailleurs très agréable et très prenant avec, en prime, des fins de chapitres qui donnent juste envie de se plonger dans le suivant et des pointes d'humour qui apportent un brin de légèreté dans cette ambiance lourde et tragique qu'est l'ambiance du roman.

 

En bref, voici un roman que j'ai adoré. Un nouveau coup de coeur.

Si vous aimez les polars, je ne saurais trop vous conseiller cette lecture et pour ma part j'espère bientôt retrouver une colaboration entre Tim et Darcy pour une nouvelle affaire !

Repost 0
Published by pampoune - dans Polars et Thrillers
commenter cet article
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 08:17

Ben Raveneau est enquêteur de la police de San Francisco. C’est un flic quinquagénaire, célibataire et entouré d’amis vieillissants qui partent à la retraite. Sur ordre de ses supérieurs, il doit former équipe avec une jeune policière un peu fragile. On leur confie immédiatement une enquête qui semble « secondaire » :  le meurtre d’une jeune femme, retrouvée nue et ligotée dans un immeuble insalubre du quartier chinois de San Francisco. Cette affaire, en apparence anodine, va pourtant les mener au cœur de trafics vénéneux dans lesquels le SFPD (San Francisco Police Department) n’est pas totalement neutre…

 

Alors que l'un de ses collègues vient de mourrir, probablement un suicide, Ben Raveneau est chargé d'une enquête, avec sa nouvelle coéquipière, apparemment banale : le meurtre d'une jeune femme étranglée dans son appartement. Mais alors que l'enquête piétine, le duo va se retrouver dans des intrigues qui mettent en cause de nombreuses personnes et qui n'ont plus rien de banal.

 

Je remercie tout d'abord les éditions du Toucan grâce à qui j'ai pu découvrir ce roman, premier de l'auteur traduit en français.

 

Nous voici à San Francisco au coeur des services de polices. Ted, en arrêt maladie depuis de longs mois à cause d'un cancer, est persuadé qu'un des anciens criminels qu'il a arrêté le suis. Peu de temps après, Ted est retrouvé mort. Pour tous, il s'agit d'un suicide car il allait bientôt mourrir. Seul Ben Raveneau doute de cette théorie et est bien décidé à faire la lumière sur cette affaire.

 

Dans le même temps, dans le quartier chinois, une jeune femme est retrouvée étranglée. Tout porte à croire que le SDF qui a trouvé le corps et qui avoue avoir violé la jeune femme est également celui qui l'a tuée. Mais quelque chose cloche et les enquêteurs devront bientôt comprendre que l'affaire qui leur a été confié serait bien plus complexe que ce qu'ils pouvaient croire.

 

Nouveau polar, nouveau très bon moment de lecture. Si le début du roman est somme toute assez banal avec un criminel avide de vengeance, i nous y retrouvons quelques clichés comme l'idée du flic malade contraint de quitter son poste ce qui va provoquer moult regrets dans son équipe, si l'idée de l'enquête banale qui se transforme en grosse affaire sent le déjà lu, il n'en reste pas moins que l'auteur a su se réapproprier ces lieux communs pour nous proposer un polar comme on les aime.

 

L'enquête est plutôt bien menée avec des personnages qui tiennent très bien la route et des suspects sur lequels on s'interroge à chaque page. Le thème du duo de flic disparate est également un topos connu mais il est toujours agréable de voir évoluer ensemble deux personnages à l'opposé l'un de l'autre et même si parfois on devine certaines choses, l'auteur réserve à son lecteur quelques surprises ce qui nous engage à lire ce roman jusqu'à la fin sans s'arrêter.

 

De plus, j'ai beaucoup aimé me balader dans les rues de San Francisco et découvrir le fameux Golden Gate sous un angle nouveau tout en me délectant de rebondissements inattendus et de petits moments d'angoisse comme je les aime dans ce genre de romans.

 

En bref, voici un polar qui a tendance à rester dans les sentiers battus mais grâce auquel on passe malgré tout un très bon moment et qui devrait plaire aux amateurs du genre.

J'espère que d'autres titres de cet auteur seront traduits car j'aimerais beaucoup retrouver ce duo de flic dans un nouvelle enquête.

Repost 0
Published by pampoune - dans Polars et Thrillers
commenter cet article
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 09:20

Un petit village de l’Utah en 1985, avant internet, la téléphonie mobile et les techniques modernes d’investigation scientifique. Une fillette de cinq ans disparaît soudainement. Le sheriff et ses deux adjoints, le médecin, le pompiste, les dames de la paroisse, tout le village se mobilise aussitôt. Mais dans l’urgence et la tension, les inimitiés, les liaisons cachées et les vieilles rancunes transforment ce qui devait être une « union sacrée » en champ de bataille souterrain. En suivant les destins croisés d’une dizaine de personnages, l’enquête progresse pourtant et les événements ne tardent pas à faire ressurgir un passé que tous auraient bien voulu oublier.

 

Etats-Unis au coeur de l'année 1985. Shawna, une petite fille de 5 ans disparait brutalement. Tout le village est en effervescance et part à la recherche de la petite. Mais les espoirs s'amenuisent au fil des jours tendis que de lourds secrets remontent à la surface.

 

Je remercie tout d'abord très chaleureusement les éditions du Toucan grâce à qui j'ai pu découvrir ce roman assez étonnant et incroyable.

 

Lorsqu'au cours des années 1980 une enfant disparait dans un petit village de l'Utah ou tout le monde se connait, personne n'y reste insensible et chacun fait ce qu'il peut pour retrouver la petite avant que le pire ne survienne.

Partir à la recherche de l'enfant via différents personnages est alors l'occasion pour l'auteur de nous faire connaître ces personnages en question. Il y aura ainsi la maman de la fillette, femme dévastée que la vie n'aura pas épargné, Betty, la journaliste qui a peur du noir, ou encore l'équipe policière qui ne manque pas de prendre l'affaire très à coeur.

 

Voici ici un roman policier à l'enquête somme toute très simple : une fillette a disparu et il s'agit de la retrouver tout en essayant de comprendre les circonstances de sa disparition. Une énigme que l'on pourrait qualifier de banal.


Pourtant, ce roman est un véritable coup de génie et renoue avec les codes de ce genre de roman commun en nous proposant une histoire haute en couleurs où il s'agira en parallèle d'apprendre à connaître une multitude de personnages, les habitants de cette petite ville qui aurait pu rester une ville sans histoire.

Les personnages sont d'ailleurs extrèmement bien décris au point qu'on les sent vivant auprès de nous à chaque page du roman.

 

Avec ce roman, j'ai effectué un superbe voyage au coeur de l'Utah en prenant vie le temps de ma lecture dans ce petit village bien loin des plus grandes villes américaines. J'ai aimé découvrir et aimer les habitants de ce village et j'ai aimé les suivre dans leurs périples et leurs doutes jusqu'à la fin du roman qui est une véritable apothéose, une fin comme on peut les aimer en somme.

 

Pour parler du style de l'auteur en deux mots, je dirais "addictif" et "aspirant" : une fois que l'on commence ce roman, il est impossible d'en sortir et on est comme plongé dans les pages comme si l'on vivait nous-même dans ce petit village avec ses habitant que l'on peine à quitter lorsque l'on arrive à la dernière page.

 

En bref, que dire d'autre sinon que ce livre est un coup de coeur ?

Si vous aimez les bons polars ainsi que les plongeons dans la vie de superbes personnages, n'hésitez pas plus longtemps à aller découvrir cette grande aventure !

Repost 0
Published by pampoune - dans Polars et Thrillers
commenter cet article
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 10:42

Vichy,1943. Aux portes de la ville, une série de crimes frappe la communauté paysanne de la montagne bourbonnaise. Des vaches sont mutilées, des fillettes retrouvées mortes et amputées. Sanglier sauvage ? Truands profitants du désordre ou aliéné maraudant sur les routes d’Auvergne ? Les autorités se perdent en conjectures. Pour André Lange, directeur de la Police judiciaire et ancien des Brigades mobiles, l’occasion est toute trouvée de revenir en grâce aux yeux des caciques du nouveau régime. Mais réunir ses anciens inspecteurs, dispersés par la guerre, n’est pas une entreprise facile, surtout quand l’un d’entre eux, d’origine juive, croupit dans un camp d’internement. Pour les enquêteurs, coincés entre les exigences de l’occupant qui traque les maquis et les intrigues de la Milice, l’enquête est délicate. Heureusement, ils vont pouvoir compter sur Adèle, une jeune femme passionnée et courageuse. Ils découvrent finalement que les crimes semblent liés à des tablettes anciennes exhumées dans un lieu étrange : « le Vallon des Parques». Un site qui intéresse au plus haut point les nazis…

 

En plein coeur de la 2nde guerre, une vague de meurtres de fillettes fait rage. André Lange est sur le coup. Mais pour démasquer le tueur, il faut avant tout qu'il retrouve ses coéquipiers qui, chacun de leur côté, vivent la guerre et tente de la vivre avec le régime nazi qui fait rage. Une ambiance délicate pour arrêter un tueur énigmatique...

 

Je remercie tout d'abord les éditions du Toucan Noir grâce à qui j'ai pu découvrir ce premier roman de Sylvain Forge que j'avais découvert avec La trace du silure.

 

Nous voici en 1943. La seconde guerre mondiale fait rage et les nazis sont maîtres. Le monde a donc assez de préoccupations mais voilà que des fillettes sont retrouvées assassinées de la manière la plus barbare. A côté des camps et des horreurs de la guerre, qu'est-ce quelques meurtres ? Mais André Lange, directeur de la police judicière, n'entend pas les choses de cette oreille et sera bien décidé à trouver le responsable de ces crimes.

 

André Lange va donc partir en quête de ce tueur mais pour ce faire, il voudra avant tout réunir l'équipe qu'il avait avant la guerre. Mais entre la guerre par elle-même, les camps et la Résistance, il n'est pas si facile de retrouver une équipe... Et puis, après ça, il faudra encore retrouver le coupable ce qui ne sera pas une mince affaire...

 

Ayant bien aimé La trace du silure, c'est avec joie que je me suis plongée dans cet autre roman de l'auteur. Malheureusement, je concerverai un avis plus mitigé sur cet autre roman de l'auteur car, même si j'ai beaucoup aimé, j'ai été un peu gênée par cette lecture.

 

Je commencerai par le point négatif, comme cela ce sera fait ! Ce qui m'a un peu dérangée au cours de ce roman, ce sont les digressions qui m'ont un peu perdue. Peut-être n'était-ce pas le bon moment pour moi pour lire ce roman mais je me suis un peu embrouillée avec tous les personnages et puis, peut-être aussi que parfois l'auteur souhaite trop faire un topo complet de l'époque au point de vue historique ce qui m'a un peu perdue.

 

Malgré tout, cela reste du détail et je dois dire que j'ai bien accroché à l'histoire, à l'enquête et aux personnages que j'ai aimé suivre au fil de cette énigme. L'enquête en question est fort bien construite, on échaffaude des hypothèses sans vraiment arriver à trouver des réponses, on cherche à comprendre sans arriver à anticiper et on se prend d'affection pour les personnages que l'on apprend à connaître peu à peu tant par leur implication dans l'enquête que par la manière dont ils vivent la guerre.

 

L'auteur fait preuve d'une grande connaissance de l'époque à laquelle il place son roman et j'ai trouvé que sa passion pour cette période troublée de l'Histoire était superbe à lire. Plus qu'au roman, c'est donc également aux digressions que l'on s'attache car ce sont ces digressions qui mettent l'accent sur la passion de l'auteur.

En outre, le style de l'auteur est très prenant et se développe au sein d'un roman qui tient à la fois du roman policier et du roman historique. En sortant de ce livre, on a donc à la fois l'impression d'avoir lu un bon polar mais également d'en savoir plus sur une époque dont on ne seura jamais réellement tout.

 

En bref, je dirai que même si je me sentie parfois un peu perdue au cours de cette lecture j'ai passé un superbe moment de lecture comme je les aime. 

Si vous êtes passionnés par cette période et si vous aimez les bons polars, je crois que ce roman devrait vous plaire. Pour ma part je guetterai le prochain titre de l'auteur...

Repost 0
Published by pampoune - dans Polars et Thrillers
commenter cet article
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 08:26

Première enquête, de Patricia Rappeneau

Un père de famille qui disparaît dans la nature, et trois petites filles qui viennent frapper à la porte de Nathan Malocène, nouvellement installé détective privé à Dijon. Ce n’est ni le genre de clients ni de première enquête que l’ex-militaire s’attendait à accepter. Et pourtant… Embarqué presque malgré lui par les gamines, le privé plongera dans une enquête qui définira les vastes possibilités de son champ d’action, renforcées par une -ou deux- rencontres inattendues…

 

Trois fillettes se font agressées dans la rue. Nathan Malocène, détective privé, les reccueille. Il apprend alors que leur père a disparu. Commence alors pour Nathan une première enquête pour retrouver cet homme, posant ainsi les fondations de ce qui sera sa profession.

 

Je remercie tout d'abord Patricia Rappeneau qui m'a une nouvelle fois confié la lecture de son nouveau roman. Et pas n'importe quel roman ! Les prémices de la saga Nathan Malocène !

 

Nathan Malocène est détective depuis une semaine à peine lorsque sa route croise celle de trois fillettes agressées dans la rue par un mystérieux inconnu. Pour Nathan, voici une première enquête qui ne manque pas de mystère.

Pourquoi un père disparaitrait-il ainsi et qui sont ces gens semblant bien décidés à frainer le détective dans sa mission ?

 

Etant donné qu'il s'agit là d'une nouvelle d'à peine 15 pages, il m'est difficile de vous en dire plus sur l'intrigue qui, du coup, est très compacte. Tout ce que je vous dirais pourrais donc vous gâcher une surprise du roman et ce serait regrettable.

 

Avec cette Première Enquête, nous apprenons donc à connaître le détective et nous découvrons comment sa carrière se mit en marche. Voici le genre d'idées que j'aime car lorsqu'une série voit le jour, il est toujours intéressant de voir comment tout débuta.

 

J'ai retrouvé avec plaisir le style de Patricia Rappeneau qui mêle enquête de détective et science au sein d'une intrigue bien construite à laquelle on se prend avec passion. 

La psychologie des personnages n'est que peu développée mais cela permet une meilleure concentration sur l'énigme elle-même et de temps en temps ce genre de lecture ne fait pas de mal et ce d'autant plus lorsque l'énigme elle-même est très agréable à découvrir.

 

En bref, voici un pilote que j'ai beaucoup apprécié et que je vous conseille pour découvrir cet enquêteur et le travail de Patricia Rappeneau.

Pour ma part, je serai ravie de découvrir bientôt un nouveau titre de l'auteure, un titre que j'espère vous présenter le plus vite possible.

Repost 0
Published by pampoune - dans Polars et Thrillers
commenter cet article
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 09:00

Paris, hiver 2011. La vie d'Alice Jourdan bascule dans l'horreur la nuit où elle se fait agresser par un vagabond fantomatique qui a le visage de son mari défunt. L'incident plonge la jeune femme dans un état de terreur paranoïaque. Elle va se confier à Victor Bellanger, flic marginal en pleine dérive, qui n'hésite pas à rompre avec tout cadre légal pour mener sa propre enquête. Tous deux se retrouvent au coeur d'une série d incidents violents liés au passé familial de la jeune femme. Les portes de la folie scientifique viennent de s ouvrir ! Isolés et traqués, ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes pour échapper à l'abîme où les entraîne la quête obsessionnelle des psychopompes, les guides de l'au-delà.

 

Alors qu'elle rentre chez elle, Alice est agressée dans la rue. Son agresseur n'est autre que son mari, décédé. Au commissariat, on la prend pour une folle. Seul Victor, un flic au bord d'un grand précipice, décide de croire la jeune femme. Ensemble, ils vont alors plonger dans un cercle de violence avec un seul but : découvrir la vérité sur cet événements peu banal... et sur d'autres.

 

Je remercie tout d'abord les Nouveaux Auteurs qui m'ont permis de découvrir ce roman qui me tentait beaucoup mais qui, au final, ne s'est pas révélé être ce que j'attendais.

 

Alice est prof. Son mari vient de décéder et, dans la foulée, la jeune femme a appris que celui-ci avait une maîtresse. Alors qu'elle rentre chez elle un soir, la jeune femme se fait agresser. Lorsqu'elle voit le visage de son agresseur, imaginez la stupeur d'Alice lorsqu'elle reconnait son époux.

Lorsqu'elle va porter plainte, les inspecteurs la concidèrent comme folle et ne prennent pas au sérieux sa situation. Tous sauf un : Victor, un flic au bord de l'abîme. Lorsqu'il se fera lui-même agressé, il prendra d'ailleurs très au sérieux les propos de la jeune femme.

 

Il s'agira alors pour ces deux-là de comprendre cette situation hors du commun. Commencera alors pour eux une quête de vérité au cours de laquelle leurs vies seront mises en péril au gré d'une violence sans borne. C'est d'ailleurs aussi leur santé mentale qui sera mise à rude épreuve jusqu'à la découverte d'une vérité allant au-delà de l'imagination...

 

Comme je le disais, ce roman, j'avais très envie de le lire. Je m'attendais à un roman aux portes de la folie avec un travail très psychologique des personnages. En fin de compte, même s'il y a un peu de ça dans le roman, ce livre est autre chose d'assez indescriptible.

L'auteur mêle ainsi le thème du héros poursuivi pour garder un secret, l'Histoire et ses découvertes, le thriller et le roman psychologique. Un mélange assez étonnant mais qui fonctionne. Parfois, l'auteur donne l'illusion de nous perdre mais ce n'est qu'une illusion car au final, tout prend un sens...

 

Je me suis assez facilement laissée entrainée dans ce roman aux péripéties multiples et le style de l'auteur m'a été agréable avec une bonne maîtrise de l'intrigue et de son évolution. L'auteur parvient à nous emmener au bout de son roman sans que le lecteur ne voit passer les 560 pages et, lorsque tout s'achève, sortir du roman est comme sortir d'un rêve qui nous a porté.

 

En bref, je dirais que ce roman n'est certes pas ce que j'attendais mais la surprise a souvent du bon et j'ai finalement passé un agréable moment de lecture.
Une nouvelle fois, les Nouveaux Auteurs ont publié un roman efficace et prenant, un roman qui permet de se laisser, une nouvelle fois, prendre au jeu de l'angoisse.

Repost 0
Published by pampoune - dans Polars et Thrillers
commenter cet article