Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 09:28

 

Etrange personnage que le docteur Simon Bloomberg ! Dans son hôtel particulier de la rue Mazarine à la façade presque aveugle, conçu comme une pyramide égyptienne, cet aliéniste au regard pénétrant et à la réputation sulfureuse traite ses patients selon des méthodes avant-gardistes qui font scandale. Lorsque la jeune Anglaise Sarah Englewood entre à son service, elle tombe immédiatement sous le charme de ce scientifique hors du commun, fascinée par le mystère qui l'entoure. Pourquoi ne voit-on jamais sa femme, une archéologue de renom dont les trouvailles encombrent chaque recoin de la maison ? Et pourquoi une des pièces est-elle interdite d'accès ? Tandis qu'une série de meurtres inexpliqués défraient la chronique parisienne, une relation trouble se noue entre l'intrépide Anglaise et l'ombrageux médecin...

 

Une vague de suicide, une femme qui disparait, une jeune femme fraichement débarquée chez un docteur spécialisé dans ce qu'on appellera plus tars la psychiatrie. Que se passe-t-il donc dans ce Paris de la fin du XIXème ? Dans quel bourbier Sarah Englewood vient de mettre les pieds ?  D'un premier abord, pas de lien entre les différents faits. Pourtant, peu à peu, les pièces se mettent en place, jusqu'à la stupeur finale...

 

Je n'avais pas prévu de lire ce roman un jour, je ne connaissais même pas cet auteurs. Mais mes copains de Plume Libre m'ont convaincue de me plonger dans les romans de cet auteur. Je ne le regrette pas.

Dès le début, je me suis plonger dans l'histoire de Sarah sans pouvoir la lâcher et je n'ai pu arrêter ma lecture avant d'avoir eu le fin mot de l'histoire qui est une surprise totale.

Il faut dire que dès le début, le roman promettait de me plaire : la fin du XIXème et les débuts de la psychiatrie sont des thèmes qui me passionnent.

 

Au fil des pages, on cherche à comprendre, on frémit, on verse quelques larmes parfois. L'auteur nous plonge avec son roman dans un univers à la fois passionnant et terrifiant mais avec beaucoup de tact.

De plus, on en apprend beaucoup sur les débuts des recherches en ce qui concerne la maladie mentale et on se révolte quant à certaines pratiques.

 

En somme, un roman qui nous apporte beaucoup et que je conseille vivement. Je n'en resterai certainement pas là avec les romans de cet auteur. Merci Plume et merci Monsieur Bizien pour m'avoir fait passer un excellant moment.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Polars et Thrillers
commenter cet article

commentaires

Nico 09/05/2012 12:56

J'avais apprécié ce roman, mais sans plus. il manque un peu de rythme et de talent narratif à mon goût, et l'ensemble manque au final d'un peu de folie. Sans plus, donc.

pampoune 09/05/2012 17:22



Ce manque de rythme ne m'a pas vraiment gênée car cela a permis à l'auteur de jouer davantage sur la psychologie de ses personnages.