Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 20:04

Le chat Rabia

 

Le chat Rabia est timide. Très timide même, et se mélange les mots dès qu’il se met à parler. Mais par amour, il va faire des efforts, travailler et répéter. Il va prendre des cours  et se mettre à répéter des phrases très compliquées avec des mots très étranges : "Australo-pastèques" ou "Ouada-Gadoue". Après de terribles efforts, ces mots vont devenir des "Australopithèques" et des "Ouagadougou". Il va ainsi devenir un vrai prince Chat-rmant, et la belle Miss Tinguette ne pourra qu’être séduite par celui qui a su trouver les mots les plus simples et les plus sincères ! Un petit album plein d'humour et de tendresse pour découvrir qu'aucun complexe n'est insurmontable quand la volonté est là. Il ne faut jamais se décourager.

Il était une fois un drôle de chat qui avait bien du mal à s'exprimer et qui restait toujours tout seul. Un jour, pour une jolie minette, il décide d'apprendre à parler. Chat Rabia va donc voir son ami Serpent Tin mais avoir une bonne diction est décidemment bien compliquer...

Si je suis allée au BD'ART de Rive-de-Gier, c'est avant tout pour rencontrer l'auteure et la dessinatrice de la collection des Petits Chats que je viens de découvrir. Il me fallait donc bien me procurer un de leurs ouvrages et je me suis décidée pour ce titre qui m'a tout de suite semblé avoir une relation particulière avec la langue française. J'ai ma foi fort bien fait !

L'histoire :
Au début de l'album, nous faisons la connaissance de Chat Rabia qui mélange les syllabes et que la timidé n'arrange pas. Un jour, il rencontre Miss Tinquette et décide d'apprendre à dire les choses dans le bon ordre pour charmer la belle. J'ai tout de suite éprouver beaucoup de sympathie pour ce chat maladroit avec la langue française. Il est pataud (même si c'est un chat) et plutôt touchant. Les enfants ne manqueront pas d'aimer Chat Rabia qu'ils verront sans doute comme un bon copain.

Le dessin :
C'est bien simple, j'adore le graphisme de ces Petits Chats. Colorés, avec leurs gros yeux et leur attitude humaine... Ils sont trop mignons ! Avec ces dessins, je n'ai eu qu'une envie, c'est de sortir les chats du livre pour leur faire un gros câlin. La tête de Serpent Tin, également, m'a beaucoup plu. A travers le dessin, Sophie Turrel parvient parfaitement à retransmettre les émotions de Chat Rabia et à décrire le texte. Alors que les parents liront l'histoire à leurs enfants, ceux-ci ne manqueront pas de la retrouver rien qu'en regardant les dessins.

Le texte :
Nous sommes bien loin de l'album gnangnan que l'on peut trouver parfois ! Ici, la langue française est à l'honneur, les jeux de mots omniprésents et les jeux sur les sonorités plus encore ! Je ne vous en dirai pas plus pour ne pas vous gâcher la surprise mais l'auteure joue avec la langue, joue avec ces phrases soi-disant faite pour améliorer la diction et joue avec les références que les parents ne manqueront pas de reconnaître. Et tout ça avec beaucoup d'humour et en alexandrins ou octosyllabes s'il vous plait !
Les enfants se laisseront donc porter par le texte, oui, mais les parents aussi. Bien que ce soit là un album pour enfants, je me suis moi-même beaucoup amusée au cours de cette lecture que je n'ai pas trouvée si éloignée de mes problématiques d'étudiante en lettres.

En bref, les enfants et les parents (et même les autres) se laisseront porter par cette sympathique histoire qui joue avec la langue et les codes pour finalement apprendre aux plus jeunes qu'il suffit de parler avec son coeur.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Albums
commenter cet article

commentaires