Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pampoune
  • Le blog de pampoune
  • : 4èmes de couverture et avis personnels de mes meilleurs lectures.
  • Contact

Passion

Un petit blog en toute simplicité pour partager ma passion de la lecture.

Archives

30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 08:28

Pour tuer ceux qui se dressent sur son chemin, Kibandi fait appel à son double animal : un porc-épic. La petite bête, philosophe, malicieuse, armée de ses redoutables piquants, exécute les souhaits macabres de son maître. Le couple meurtrier sillonne l'Afrique jusqu'au jour où Kibandi rencontre bien plus redoutable que lui...

 

Il n'est qu'un porc-épic. Pourtant, un jour, il va devenir un meurtrier. Un meurtrier pour son maître qui a le souhait de tuer auteur de lui et à travers l'Afrique. Philosophe, le porc-épic confie cette période de sa vie à un baobab...

 

C'est dans le cadre d'un cours sur la littérature francophone que j'ai eu l'occasion de lire ce roman. Les romans de cet auteur m'attiraient depuis un certain temps et c'était là l'occasion en or de franchir le pas. Mon seul regret est de ne pas avoir franchi ce pas avant.

 

Nous ne saurons jamais son nom. Nous saurons juste qu'il n'est qu'un porc-épic. Un porc-épic qui, un jour, se retrouvera dans une situation délicate : trouvant un maître, il deviendra meurtrer pour ce maître à l'aide de ses piquants. L'homme et l'animal parcoureront alors l'Afrique dans le seul but de tuer. C''est cette expérience d'assassin que le porc-épic racontera au baobab...

 

C'est par un style très original que l'auteur nous entraine dans cette histoire située entre roman et conte philosophique. Les élipses sont de mises dans ce récit où la parole est donnée à un petit animal insignifiant dont, par ailleurs, on n'évoque que peu souvent le nom quotidiennement.

 

Du coup, j'ai beaucoup aimé le fait de me laisser plonger dans cette ambiance un peu exotique mêlée à un côté un peu polar des événements. J'ai aimé suivre le porc-épic au court de son expérience auprès des hommes et j'ai pris beaucoup de plaisir à "écouter" la voix de ce petit animal devenu meurtrier. 

 

Avec ce roman, le lecteur est plongé au ras du sol, si je puis m'exprimer ainsi, et voit tout d'un oeil neuf car d'un oeil différent. Ce n'est plus l'homme qui parle mais l'animal et par son regard d'animal le narrateur nous fait réfléchir sur un tas de questions sur ce qu'est l'homme et sur ce qu'il provoque.

 

Je n'ai pas mis longtemps à lire ce roman et je vous engage fortement à le lire dans la mesure où l'écriture que nous découvrons ici est différente de tout ce que l'on connait.

Si cela vous tente de (re)découvrir le monde de la hauteur d'un porc-épic, ce livre est fait pour vous ! Pour ma part, je n'hésiterai pas à lire d'autres romans du monsieur.

Partager cet article

Repost 0
Published by pampoune - dans Divers et Variés
commenter cet article

commentaires